Prix de l’électricité en 2017

Ecrit par: / Publié le : (mis à jour le 12 octobre 2017) / Pas de commentaire

Chez tous les fournisseurs d’énergie, le résultat de ce prix est variable. En effet, la partie des consommations fluctue de manière proportionnelle en fonction des quantités utilisées, et l’abonnement n’est lui, pas aussi corrélatif au nombre de kWh distribués. Explorez à présent le prix de l’électricité établi du kilowattheure fourni par les principales entreprises en France pour l’année 2017. Parmi les informations recueillies, vous pourrez constater les variations actuelles du marché, ainsi que les possibilités pour réduire votre facture d’électricité en payant le kWh en fonction de vos besoins réels.

Vous déménagez sous peu et souhaitez calculer la différence de prix de l’électricité sur la consommation électrique avec votre ancien logement? Du lundi au samedi et de 8h à 21h, les conseillers Agence-france-electricite se joignent en moins de 10 minutes à vos fiches de calcul, il vous suffit de contacter le 09 72 50 77 40.

Prix du kWh

Les tarifs recouvrent :

– les frais sur lesquels le consommateur n’a aucune influence, à savoir les taxes décidées par l’Etat, le prix de l’acheminement de l’énergie, et le coût de l’abonnement ;

– le prix de l’électricité variable en fonction du fournisseur

Ce tarif du kWh peut être :

– Fixé par l’Etat chaque mois via les tarifs réglementés proposés par EDF, notamment avec l’offre Bleu ;

– Fixé de manière libre si le fournisseur est une société alternative (Direct Energie, Planète Oui, entre autres) ou EDF même, qui peut proposer pour certains contrats des tarifs pour l’électricité à prix plus variables.

Le prix de l’électricité par mois

Tous les tarifs sont exprimés en euro par kWh. Ce n’est aucunement le seul critère à prendre en compte pour comparer les offres, car la finalité de ce choix est individuelle. Vous devez surtout rester attentif au coût de votre abonnement annuel. Les conditions d’évolution des prix et la qualité du service clients doivent pour vous rester des critères à prendre en compte, mais ces deux données dépassent les informations des présentes lignes.

Le prix mensuel est à établir sur la base de deux facteurs différents :

  • la consommation en électricité de votre foyer : ceci évolue en fonction de la surface de votre logement, son type, du nombre d’occupants et des appareils à disposition ainsi que de leur utilisation au quotidien ;
  • le fournisseur : les offres et abonnement changent en fonction du type de compteur utilisé et du prix du kWh rattaché.

Estimer les prix de l’électricité en 2017

2007 a marqué l’ouverture du marché de l’électricité, et depuis lors, la liberté se souscrire auprès du fournisseur de son choix est totale. Quel que soit l’entreprise que le bénéficiaire choisi, la qualité de l’électricité reste la même, le prix est la seule variable accepté par les instances en charges des contrôles. Le passage d’un achemineur d’énergie à un autre est réversible, tout client abonné aux tarifs réglementés peut résilier son offre EDF, s’intéresser à une alternative, avant de finalement revenir à son premier choix en toute liberté d’action, et à tout moment.

Dans ces conditions, autant commencer à comparer les tarifs d’électricité, même en 2017 à l’heure où tout se simplifie à une vitesse croissante. Le prix du kWh en France suit des protocoles différents, ainsi :

  • Il varie selon la politique commerciale du fournisseur ;
  • La nature juridique des offres établies influence la note finale : un prix réglementé par l’Etat chaque mois reste inchangé quand le tarif de marché libre est fixé par le fournisseur lui-même ;
  • L’option tarifaire ayant été sélectionnée, jouant sur les avantages des heures pleines et creuses ;
  • La puissance du compteur distribuant les ressources : 3 kVA, 6 kVa, 9 kVA etc.
Rappel
La conversion de puissance d’un compteur en kVA vers l’unité exprimée en Ampères est la suivante :
3 kVA = 15 A
  • 6 kVA = 30 A
  • 9 kVA = 45 A
  • 12 kVA = 60 A
  • 15 kVA = 75 A
  • 18 kVA = 90 A
  • 24 kVA = 40 A
  • 30 kVA = 50 A
  • 36 kVA = 60 A


Prix du kWh TTC pour un compteur de 3 kVA

Alors, on en parle justement, des différents compteurs, voici maintenant à titre indicatif les montants TTC pratiqués par les fournisseurs à moitié de l’année 2017. Ces chiffres peuvent encore une fois sensiblement différer d’une commune à l’autre, en fonction du département mais encore de la consommation.

Offre Prix kWh TTC en euros
Direct Energie, offre classique 0,14 980
EDF, tarif bleu 0,15 640
ENGIE, électricité fixe 0,16 200
Lampiris, offre électricité 100% verte 0,14 470
Planète Oui, électricité renouvelable 0,15 654

Prix du kWh TTC pour un compteur de 6 kVA

La grille des prix qui suit exprime les chiffres du kWH d’électricité en  euros TTC pour un compteur de 6 kVA. À partir de ce type de compteur, la puissance à laquelle vous souscrivez donne la possibilité de pouvoir profiter des avantages tarifaires appliqués aux heures pleines/heures creuses.

Offre Prix kWh TTC en euros, offre de base prix kWh en heures pleines prix kWh en heures creuses
Direct Énergie 0,13 880 0,14 940 0,12 190
EDF 0,14 490 0,15 600 0,12 700
ENGIE 0,14 100 0,15 200 0,12 400
Happ-e par ENGIE 0,13 640 0,14 660 0,12 000
Lampiris 0,13 420 0,14 420 0,11 820
Planète Oui 0,14 490 0,15 600 0,12 700

Prix du kWh TTC pour un compteur de 9 kVA et 12 kVA

Comme mentionné plus haut avec les compteurs d’une puissance de 6kVA, les modèles au dessus (9 et 12 kVA) vous rendent aussi éligible pour les tarifs heures pleines/heures creuses.

Offre Prix kWh TTC en euros, offre de base prix kWh en heures pleines prix kWh en heures creuses
Direct Énergie 0,14 020 0,14 940 0,12 190
EDF 0,14 620 0,15 600 0,12 700
ENGIE 0,14 200 0,15 200 0,12 400
Happ-e par ENGIE 0,13 760 0,14 660 0,12 000
Lampiris 0,13 540 0,14 420 0,11 820
Planète Oui 0,14 620 0,15 600 0,12 700

Prix annuel d’un abonnement d’électricité

La puissance souscrite détermine le montant annuel de votre facture d’énergie. Au prix indiqué du kWh s’ajoute le montant de l’abonnement tel quel, qui diffère en fonction du fournisseur que vous choisissez. Le prix votre abonnement d’électricité sera différent de votre voisin si la puissance du compteur est élevée ou non et si vous souscrivez à l’option heures pleines/heures creuses et pas lui!

De cette manière, pour un compteur de 3 kVA en option de base, le tarif annuel est de 56,07 euros; 6 kVA vous demande de payer 96,50 euros en règle de base pour 100,51 euros en option heure pleine/heure creuse ; 9 kVA apporte une facture annuelle basique de 111,35 euros, ou 117,50 euros en HP/HC ; enfin un 12 kVA élève la note à 172,78 euros chez EDF, avec une augmentation à 183,25 euros pour les souscrivants à heures pleines/heures creuses.

Influence des taxes sur le prix de l’électricité

Comptez environ un tiers du montant final derrière les taxes mises sur le prix du kWh TTC. Tout fournisseur de prix du marché fixe en partie le prix indiqué au client dont la facture doit s’acquitter. Tous les montants de ces taxes sont invariables, quel que soit le fournisseur d’énergie.

TVA à 20% : la taxe s’applique sur le montant de la consommation, exprimée en kWh sur une période donnée (mois ou année) et pour les taxes TCFE, CSPE.

CSPE : la Contribution au Service Public de l’Électricité dédommage les opérateurs des surcoûts générés par les obligations qu’imposent les lois concernant le service public d’énergie. Une nouvelle CSPE (ex-TICFE) est entrée en vigueur depuis 2016. A présent élargie, elle devient perçue par les services de douanes et en tant que recette s’intègre au budget de l’Etat dans la continuité de la transition énergétique. En contribuant à la production d’énergies renouvelables, son montant est établi en fonction de la consommation finale d’électricité.

TCFE : cette fois cette Taxe sur la Consommation Finale d’Électricité applique des tarifs pour la taxe communale et départementale sur votre consommation d’énergie finale. Les tarifs appliqués sont régulièrement mis à jour sur la page officielle du gouvernement qui y est dédiée.

Foire aux questions

Qui fixe le prix du kWh ?

Ce tarif varie en fonction de plusieurs paramètres. La zone tarifaire choisie et la nature juridique de l’offre sont les plus importants. Choisir en des prix indexés ou des prix fixes fait souvent la différence justifiée dans le prix. La politique commerciale de chaque entreprise influence par la même occasion le prix du kWh.

Heures Pleines/Heures Creuses : à quoi correspondent ces dénominations?

Cette option désigne la possibilité de pouvoir profiter de tarifs intéressants pendant une certaine heure donnée de la journée et/ou de la nuit. Les plages horaires sont réparties sur 8 heures, généralement la nuit. Le montant de cet abonnement est fonction des heures d’utilisation.

Un tarif en « heures creuses » est avantageux pour une utilisation lors des plages fixées par le fournisseur, généralement entre 22h et 6h. De la même manière, les « heures pleines » équilibrent cet avantage avec un prix plus élevé que le tarif de base lorsque l’utilisation de l’énergie est répartie en dehors des heures creuses établies. Cette option est la plus intéressantes pour les foyers pouvant utiliser leur énergie à ces heures creuses.

Pourquoi les prix sont si variables d’un marché à l’autre?

Tous les pays membres de l’European Power Exchange on des capacités d’échanges dissemblables, voire parfois insuffisantes selon le pays. Les prix sont établis à l’échelles nationales, et les charges ne sont en vigueur que lorsque la différence entre les prix de deux pays donnés est supérieurs à un seuil établi en euros.

Comment évolue le prix de l’électricité?

Un arrêté du ministère gère de manière annuelle le Tarif Réglementé appliqué par EDF. Les offres à prix fixe quant à eux restent stables, et ce, pendant l’intégralité de la période mentionnée dans le contrat souscrit. Un mois avant l’échéance de ce contrat, le nouveau prix est communiqué pour que vous décidiez ou non de renouveler l’offre.

Comment puis-je calculer la consommation en énergie chez moi?

De nombreux simulateurs en ligne sont mis à disposition des clients de chaque fournisseur. Avec ces outils vous pouvez calculer la consommation électrique de votre logement pour estimer le montant de votre consommation en électrique et choisir une offre adaptée à vos besoins, et votre budget.

Quelques informations sont à indiquer lors de ces simulations en ligne : la durée souhaitée de l’offre électricité, la commune de votre logement et son code postal, la surface à pourvoir en énergie, la date à laquelle le logement a été construit et le nombre des occupants qui disposent de l’énergie chez vous. L’utilisation de l’électricité dans votre habitat change en effet beaucoup de choses, du chauffage électrique à la cuisson au gaz, en passant par le chauffe-eau responsable de votre confort, soyez le plus précis possible. Si vous utilisez ou souhaitez utiliser le principe des heures pleines et creuses, c’est le moment d’en parler! Des agents sont à disposition des clients au bout du numéro vert mis à votre disposition pour chaque fournisseur, il suffit de se le procurer en ligne.

En prenant en compte ces données, les simulateurs indiquent une estimation de l’abonnement annuel, en fonction du prix au kWh/h correspondant aux offres et votre compteur.

Rattrapage tarifaire de l’électricité : suis-je directement concerné?

Suite à la rudeur des températures enregistrées l’hiver dernier, en particulier au début de l’année 2017, votre facture d’électricité pourrait s’en trouver sensiblement changée. Les contrats EDF sont les principaux concernés,des courriers sont envoyés aux bénéficiaires du contrat d’électricité au Tarif Bleu pour leur signaler un tel changement. Cette décision est imposée par le Conseil d’État. L’estimation moyenne est fixée à une trentaine d’euros et cette somme est répartie selon la consommation individuelle de chaque contrat (mensuel, bimensuel, annuel). Les abonnés à Direct Énergie ayant souscrit à un tarif réglementé passent aussi par cette étape!

Vous faites construire votre logement ? Tous nos dossiers et articles sur la mise en service de l’électricité et l’obtention du Consuel.