Raccordement électricité : démarches, délais

 Ça y’est ! Vous venez enfin de faire construire votre maison ou d’emménager dans un logement neuf n’ayant encore jamais été habité. S’il s’agit d’un nouveau départ, encore faut-il pouvoir s’éclairer et se chauffer une fois entré dans votre nouveau chez-vous. Pour cela, vous devrez forcément procéder à un raccordement du logement à l’électricité. Et ce n’est pas une mince affaire.

Faites ouvrir votre compteur d’électricité avec papernest

Alors comment procéder à un raccordement de l’électricité chez soi ? Comment constituer un dossier auprès d’Enedis ? Combien coûte une telle opération ?  Rassurez-vous, on vous explique tout ci-dessous.

En quoi consiste le raccordement à l’électricité ?  

Le raccordement à l’électricité est le chantier qui va permettre à un logement d’être relié directement à un générateur électrique et ainsi de bénéficier de cette source d’énergie. C’est le gestionnaire de réseau de distribution Enedis qui est en charge de ce type de travaux ainsi que de la pose, l’ouverture et l’entretien de votre futur compteur électrique. C’est une fois le raccordement réalisé que vous pourrez souscrire un contrat auprès d’un fournisseur.

La première chose à savoir et qu’il existe différentes sortes de raccordement, en fonction de la situation de votre logement. Tous les types d’intervention permettant un raccordement ne se ressemble pas, et surtout n’ont pas le même but. On distingue quatre grands types de raccordement à l’électricité en fonction de votre cas particulier: le raccordement pour un logement neuf,  la modification de raccordement électrique, le raccordement de sources d’électricité verte comme les panneaux solaires, et enfin le raccordement provisoire (pour les travaux notamment).

Le raccordement à l’électricité d’un logement neuf

Il s’agit du raccordement au réseau électrique le plus courant, car il concerne d’une manière générale tous les logements sortis de terre et destinés à être habités rapidement ensuite.  Il consiste à relier directement l’installation électrique située à l’intérieur de la maison ou de l’appartement en question, au réseau électrique.

Comme expliqué précédemment, c’est à Enedis (ex- ERDF) que revient la lourde charge de s’occuper de ce raccordement en sa qualité de gestionnaire du réseau de distribution. C’est notamment lui qui décide si les travaux engagés au cas par cas (chaque situation de logement est différent) nécessitent ou non de demander l’extension du réseau pour que celui-ci passe plus près de l’habitation concernée.

Qui paye ce type de raccordement ?

Dans le cas d’un raccordement Enedis au réseau électrique d’un logement neuf, c’est bien évidemment le particulier ou le ménage destiné à habiter dans la maison ou l’immeuble en question de payer une partie des travaux de raccordement. Cependant attention, s’il est absolument nécessaire de procéder à une extension du réseau électrique pour le rapprocher de votre logement, c’est à la ville ou à la commune concernée de prendre cette partie des travaux à sa charge. En effet si l’agglomération compétente a délivré un permis de construire pour de nouveaux logements, elle garantie au passage que ceux-ci puissent disposer de l’électricité.

A noter: pour parler plus clairement en terme de législation: tout logement situé à plus de 100 mètres du réseau électrique est considéré comme ne pouvant pas en faire partie. Il faut donc procéder à une extension de réseau (L332-15 du code de l’urbanisme)

La modification de raccordement au réseau électrique

réseau électriqueAutre procédure de raccordement liée au réseau électrique: quand il s’agit non pas de relier un logement neuf au réseau, quitte à procéder à une extension de celui-ci, mais bien de modifier le trajet du raccordement électrique à la maison ancienne ou l’immeuble en question. On parle alors de modification de raccordement, quasiment toujours décidée par le propriétaire d’un logement, de par sa volonté de déplacer un équipement électrique. Il peut s’agir par exemple de déplacer le compteur électrique , le coffret de coupure en façade ou encore faire un installer un nouvel équipement pour améliorer les performances énergétiques de votre installation électrique (boîtier de télé-report…).

Là encore, ce type de modifications dépend uniquement du gestionnaire de réseau Enedis, mais les coûts engendrés par les travaux pour ce type de raccordement seront cette fois-ci entièrement à votre charge, en tant que propriétaire du logement concerné.

Le raccordement pour les sources d’électricité verte (panneaux solaires)

panneaux solairesParce que les enjeux environnementaux sont de plus en plus mis en avant dans les politiques sociétales et écologiques, nous sommes davantage sensibilisés à l’idée de développer notre regard éco-citoyen sur la situation environnementale. Ainsi de nombreuses aides de l’Etat et des collectivités territoriales ont par exemple été débloquées ces dernières années pour procéder à des travaux de rénovation énergétiques dans son logement (éco prêt à taux zéro, crédit d’impôt pour la transition énergétique, etc…).

En conséquence, vous pouvez être amenés à vouloir installer dans votre logement des sources d’énergies renouvelables pour alimenter votre intérieur en électricité.  Cependant, installer des panneaux solaires vous demandera forcément de procéder à un raccordement au réseau électrique, que l’opération concerne des particuliers ou des professionnels du monde agricole.  En effet, le contrat de raccordement est tout simplement obligatoire quand il s’agit d’injecter du courant dans le réseau électrique français, et ce peu importe la source d’énergie choisie.

Le raccordement provisoire (en cas de travaux notamment)

Le raccordement provisoire, comme son nom l’indique, est un raccordement temporaire et sans effet définitif visant à disposer à un endroit précis d’une installation électrique ponctuelle. C’est par exemple le cas pour les chantiers mais évidemment pour d’autres manifestations telles les fêtes foraines, les compétitions sportives ou encore les festivals en plein air, etc… Là encore, c’est bel et bien Enedis (Ex-ERDF) qui est en charge du dossier.

Attention: un raccordement provisoire ne peut normalement pas durer au delà d’une année. Si jamais, pour un retard dans le timing initial, ce raccordement vient à être prolongé, c’est au gestionnaire de réseau Enedis et au fournisseur d’énergie choisi par vos soins de se mettre d’accord sur la possibilité ou non d’envisager une prolongation.

Comment procéder à un raccordement électrique ? 

Le raccordement au réseau électrique de votre logement, de même que toutes les autres démarches de raccordement, à l’eau ou au gaz notamment passe par plusieurs grandes étapes. Concernant l’électricité, elles impliquent tour à tour le gestionnaire du réseau électrique Enedis (Ex-ERDF) puis le fournisseur d’énergie de votre choix (Eni, EDF, Direct Energie, Planète OUi, Engie, etc…) pour l’ouverture de votre compteur électrique.

La demande raccordement au réseau électrique

Une fois votre logement en cours de construction, la question de pouvoir le raccorder à au réseau électrique va se faire de plus en plus pressante.  Pour pouvoir procéder à cette opération, il va vous falloir réaliser, plusieurs mois avant votre emménagement, une demande de raccordement Enedis.  Cette demande de raccordement peut s’effectuer soit auprès de votre fournisseur d’énergie soit directement auprès du gestionnaire du réseau électrique.

Auprès de votre fournisseur

Si vous choisissez de passer par votre fournisseur, celui-ci traitera directement votre cas en transmettant une demande au gestionnaire de réseau Enedis. Il vous tiendra au courant de l’avancée de la réflexion autour des travaux à engager.  Utiliser un intermédiaire dans la discussion engagée avec le Enedis peut-être une prestation facturée par votre fournisseur. Il est donc vraiment important de vous renseigner sur le  coût d’une telle opération en demandant des devis à chaque fournisseur. En effet, si cette prestation apparaît très coûteuse, il apparaîtra plus sensé de vous adresser directement à Enedis plutôt que d’engager un intermédiaire. Toutefois, n’hésitez pas à vous tourner vers un fournisseurs pour souscrire à un contrat d’électricité.

Auprès du gestionnaire de réseau Enedis

Si vous vous adressez directement à Enedis, vous devrez constituer vous-même un dossier de demande de raccordement. Et attention, il s’agit d’une étape déterminante dans la suite du processus qui va vous demander un investissement de temps afin d’être pris en compte par le gestionnaire de réseau.

En tant que demandeur, la constitution d’un dossier de demande passe par le fait de réunir les pièces indiquées ci-dessous:

  • un extrait du cadastre
  • une copie conforme du permis de construire de votre logement avec l’autorisation d’urbanisme inclue.
  • Différents documents permettant de connaître l’environnement de votre maison (photos de votre terrain, plan de paysagiste de celui-ci, plan de la maison, etc…)
  • Un plan soigneusement dessiné par le maître d’oeuvre des travaux de construction indiquant l’accès à la rue la plus proche et aux branchements de réseaux
  • Une déclaration sur l’honneur dans laquelle vous affirmez vous portez garant du coût des travaux
  • Un document indiquant la force du compteur électrique choisi pour votre logement.

devis travaux EnedisA partir de l’ensemble de ces documents mis à la disposition d’Enedis, celui-ci va alors procéder à une étude de votre cas particulier avant de revenir vers vous. Environ 6 semaines après la réception de votre dossier de demande de raccordement, le gestionnaire de réseau va vous communiquer une proposition financière permettant de réaliser l’ensemble des travaux nécessaires afin de réaliser le raccordement de votre logement. Vous avez alors trois mois pour examiner le devis et décider ou non de l’accepter. En cas de réponse positive, Enedis entamera les travaux rapidement aux alentours de votre logement.

Combien coûte une procédure de raccordement à l’électricité ?

S’il est important d’indiquer comment se déroule une procédure de demande de raccordement de votre domicile au réseau électrique, encore faut-il être capable de mettre un prix sur ce type d’opération, surtout quand l’on vient en plus d’investir à côté dans la construction d’une maison et son aménagement. Voici donc ci-dessous une grille tarifaire d’Enedis pour un raccordement à l’électricité en fonction de la puissance du compteur choisi et surtout de votre zone tarifaire.

Zone tarifaire Type d’installation Branchement complet souterrain ou aéro-souterrain Branchement complet aérien sur façade Branchement liaison en domaine public souterrain ou aéro-souterrain Branchement liaison en domaine privé souterrain
1 12 kVA monophasé 1764,10 € 924,51 € 1297,66 € 468,83 €
36 kVA triphasé 1847,82 € 1003,44 € 1297,66 € 550,16 €
2 12 kVA monophasé 1905,23 € 924,51 € 1437,59 € 468,83 €
36 kVA triphasé 1990,14 € 1003,44 € 1437,59 € 550,16 €
3 12 kVA monophasé 2094,20 € 924,51 € 1624,17 € 468,83 €
36 kVA triphasé 2179,11 € 1003,44 € 1624,17 € 550,16 €
4 12 kVA monophasé 2188,68 € 924,51 € 1717,46 € 468,83 €
36 kVA triphasé 2273,60 € 1003,44 € 1717,46 € 550,16 €

A noter: les délais de raccordement de votre logement au réseau entretenu par Enedis dépendent uniquement de l’ampleur des travaux à réaliser, qui eux-même dépendent de si un rallongement du réseau à du être effectué. Il est très important d’anticiper ces  délais possiblement supérieurs à six semaines avant de pouvoir procéder à votre emménagement.

La mise en service de l’électricité dans votre logement 

Une fois la fin des travaux de raccordement effectués, ne vous réjouissez pas trop vite, vous n’êtes pas encore au bout de vos peines !  En effet, maintenant que votre logement est apte à recevoir l’électricité, encore faut-il procéder à la mise en service de celle-ci dans votre chez vous et par la suite souscrire à un contrat d’électricité.

Première étape: l’obtention d’un certificat Consuel

Une fois le raccordement au réseau électrique effectué, vous devez faire vérifier votre installation électrique par un électricien professionnel qui, au vu des équipements dont vous bénéficiez vous délivrera (ou non)  un certificat de conformité appelé Consuel. C’est uniquement avec l’obtention de ce document que vous pourrez demander la mise en service de l’électricité à votre domicile et l’ouverture de votre compteur électrique.

L’ouverture du compteur électrique

Une fois l’installation électrique de votre logement neuf vérifiée par un technicien professionnel, vous pouvez souscrire une offre en électricité chez le fournisseur historique EDF ou chez un fournisseur alternatif concurrent (Direct Energie, Eni, Planète Oui, Total Spring, etc…). L’heureux élu se chargera ensuite lui-même de contacter Enedis afin de fixer un rendez-vous pour procéder à la mise en service de l’électricité.

Dans un délai de 10 jours à partir de la prise en charge de votre souscription, un technicien du gestionnaire de réseau viendra donc mettre en service le compteur électrique pour votre logement. Le tarif standard d’une telle intervention est de 48 euros et 13 centimes.  Ces tarifs ne varient pas selon votre fournisseur d’énergie puisqu’ils sont directement fixés par le gestionnaire de réseau.

Frais et délais de la mise en service de l'électricité (prestation Enedis) :

Type de mise en serviceDélaisPrix en € TTC
Mise en service initiale standard10 jours ouvrés49,31
Mise en service initiale express5 jours ouvrés86,65
Mise en service standard5 jours ouvrés21,23
Mise en service express - énergie coupée2 jours ouvrés58,57
Mise en service d’urgence - énergie coupée
Compteur mécanique
le jour même150,39
Mise en service d'urgence - énergie coupée
Compteur Linky
le jour même72,90

Les frais et délais sont fixés par Enedis et s'appliquent à tous les fournisseurs.

Dernière mise à jour le 3 août 2018

Foire aux Questions

Peut-on procéder à l’élaboration de son dossier de demande de raccordement sur le net ?

Oui. Enedis a en effet mis en ligne une plateforme offrant la possibilité aux propriétaires de maison ou d’immeubles neufs de centraliser les démarches permettant le raccordement de leur logement au réseau électrique. Pour cela, il faut vous rendre directement sur le site du service client d’Enedis et de trouver la rubrique permettant d’effectuer une demande de raccordement ERDF en ligne.

Vous aurez ensuite un ensemble d’informations à renseigner via un questionnaire web, incluant notamment la nécessité de fournir le code postal de la commune d’habitation ainsi que le type de raccordement souhaité (neuf, modification, temporaire, lié à l’électricité verte). A partir de la création de votre compte sur cette plateforme, et avec l’obtention d’un identifiant et d’un mot de passe avec, vous pourrez suivre l’avancée de vos travaux directement en ligne sur cet espace personnalisé.

Attention: il existe une infime partie de cas particuliers de logements dont la situation géographique ne permet pas de dépendre du réseau électrique géré par Enedis, mais bien d’une Entreprise Locale de Distribution. A vous alors de vous renseigner sur la procédure à suivre avec ce type d’infrastructures et les tarifs pratiqués pour ce type d’intervention.

Quel est le numéro de téléphone Enedis pour procéder à une demande de raccordement ?

Pour procéder à une demande de raccordement de votre logement au réseau électrique, vous pouvez également appeler le numéro de téléphone de raccordement ERDF (devenu Enedis) correspondant à votre localité et indiqué dans les pages jaunes.

article

Article écrit par:

calendar 16 novembre 2017

( update )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici