Changer de fournisseur d’électricité

Vous avez l’impression de payer trop cher votre électricité ? Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, il est possible de changer de fournisseur d’électricité à n’importe quel moment.

L’électricité moins chère ? Jusqu’à 200€ d’économies sur votre contrat

Pourquoi changer de fournisseur d’électricité ?

Changer de fournisseur d’électricité (EDF ou autre) est une procédure à la fois administrative et technique, qui tend à se généraliser avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. Mais concrètement, comment se passe le changement de fournisseur d’électricité ? Peut on changer de fournisseur d’électricité avec une dette ? Comment changer de fournisseur d’électricité lorsqu’on est locataire ?

Nous allons aborder tous ces points un à un, et faire le tour de la question du changement de fournisseur d’énergie pour les particuliers.

Avant de comparer les offres et de vous lancer dans la procédure de transfert du contrat, il convient de s’interroger sur les raisons qui poussent à changer de fournisseur. Cela commence par évaluer en détail votre profil de consommation. En règle générale, les déménagements constituent le motif premier de résiliation de son contrat d’électricité. Mais ce n’est pas le seul. Changer de fournisseur permet notamment de :

  • Réaliser des économies par rapport aux tarifs réglementés en souscrivant chez des fournisseurs proposant une réduction sur le prix du kWh (Direct Energie, Total Spring (ex-Lampiris), Eni) ou sur le prix de l’abonnement (Planète Oui) permettant de faire baisser votre facture.
  • Bénéficier d’un service client plus disponible et plus réactif, au lieu de patienter longuement en attendant de parler à un conseiller clientèle. Direct Energie a ainsi été élu service client des années 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015. Energem vous offre de son côté jusqu’à un an d’abonnement remboursé en cas de réponse lente.
  • Se simplifier la vie en ayant un fournisseur unique pour l’électricité et le gaz. Les offres duales, en plus d’être plus faciles à gérer sur le plan administratif (une seule facture, un seul numéro de téléphone, un seul espace client), permettent de combiner deux remises, une par énergie. La procédure de changement de fournisseur est par ailleurs très simple : votre nouveau fournisseur s’occupe de résilier, l’ancien contrat, à votre place auprès de votre ancien fournisseur.

Comment changer de fournisseur d’électricité ?

Selon que vous gardez ou non votre logement actuel avec le changement de fournisseur, la procédure sera différente pour la souscription. Mais certaines étapes et éléments sont communs aux deux démarches.

Faire le bon choix

Avant 2007 et l’ouverture du marché à la concurrence, le choix était facile : le Tarif Bleu était la seule offre de fourniture d’électricité disponible à la souscription. Côté gaz, même constat : les tarifs réglementés du gaz s’appliquaient à l’ensemble des consommateurs, tous profils confondus. Depuis 10 ans, EDF et Engie partagent le marché avec les fournisseurs alternatifs. Vous avez donc le choix pour choisir le fournisseur d’électricité le moins cher ou le plus adapté à vos besoins :

Ces nouveaux concurrents proposent des offres appliquant des remises sur le prix du kWh ou celui de l’abonnement (bien que cette forme de réduction soit plus rare). Avant de souscrire, il est conseillé de comparer les tarifs, mais également

  • la qualité du service client
  • les conditions générales de vente
  • les modes de facturation / de paiement
  • le mix énergétique des offres

La qualité du service client

Une relation avec un fournisseur d’énergie se pense à long-terme, d’où l’intérêt de le choisir en tenant compte de l’accessibilité et de la réactivité de son service client. Ce dernier doit être joignable facilement et proposer différents canaux de communication : par téléphone, mais également par courrier, mail et proposer un système d’échanges instantanés comme un Tchat ou des comptes Facebook et Twitter. Sur les forums, de nombreux internautes se plaignent souvent des plages horaires trop réduites pour joindre leur fournisseur d’énergie par téléphone (18h/19h), peu compatible

Les CGV

Le contrat est-il reconductible tacitement ? Y-a-t’il des frais de résiliation ? Un délai de préavis ? Gardez à l’esprit qu’en signant votre contrat, vous acceptez automatiquement les conditions générales de vente (la case qu’on coche généralement sans la lire). Il s’agit pourtant d’un élément capital de votre contrat d’énergie, impliquant tous les mécanismes de commercialisation de fourniture et d’acheminement de l’énergie.

Les modes de facturation / de paiement

Si la plupart des fournisseurs propose par défaut le paiement par mensualités et le prélèvement automatique, certains consommateurs préfèrent d’autres modes de paiement, moins généralisés, comme la carte bancaire (par serveur vocal ou site Internet), le chèque ou le mandat cash. Moins confortables, ces modes de règlements obligent néanmoins le client à effectuer une action, voire un déplacement, ce qui lui permet de mieux suivre sa consommation et prendre conscience du montant de sa facture tous les mois / six mois.

Le mix énergétique des offres proposées

Les offres d’énergie vertes sont un excellent moyen d’adopter un mode de consommation plus responsables, à condition de bien les choisir dès le début. Si la plupart des fournisseurs propose actuellement des contrats d’électricité 100% ou de gaz biométhane, bien souvent, ces offres fonctionnent sur le principe des garanties d’origine ou de la compensation carbone.

  • Les certificats de garanties d’origine sont des documents qui attestent de l’origine renouvelable (ou produite par cogénération) de l’électricité. Pour un fournisseur, ce certificat permet de commercialiser de l’énergie verte aux consommateurs, de deux façons : en achetant directement de l’électricité à un producteur vert (dans un tel cas, l’électricité est vendue en même temps que la garantie d’origine) ou en achetant l’électricité nécessaire à l’approvisionnement de son client en utilisant tout moyen possible, et séparément acheter à un producteur d’énergie verte une garantie d’origine.
  • La compensation carbone  consiste à financer un projet dont l’activité permet d’éviter des émissions de gaz à effet de serre. Ce financement s’effectue via l’achat de crédits carbone. Utilisable par tous, fournisseurs d’énergie ou simples citoyens, la compensation carbone ne s’envisage qu’à l’issue d’actions de réduction de sa propre empreinte carbone.

Ces systèmes de compensation découlent d’un paradoxe : d’un côté il est impossible de discerner l’électricité selon son origine, mais dans le même temps il devient nécessaire de trouver un moyen de permettre aux consommateurs de discerner l’origine de l’électricité et du gaz qu’ils consomment.

Rares sont “pure-players” de l’énergie verte ; les fournisseurs qui achètent une énergie exclusivement produite par des producteurs d’énergies renouvelables : hydraulique, éolien, photovoltaïque et biomasse. En France, seul Enercoop peut être considéré comme tel.

Changement de fournisseur dans le cadre d’un déménagement

Comparez les tarifs des différentes offres et faites jusqu’à 200 euros d’économies en choisissant le meilleur fournisseur !

La résiliation du contrat

Vous changez de logement ? Il est indispensable d’en avertir votre fournisseur d’énergie afin d’entamer la procédure de résiliation. Avant tout, sachez que s’il est possible de résilier son contrat d’électricité en ligne lors d’un déménagement d’adresse, cette option, simple et rapide, n’est généralement possible que dans le cas où vous ne changez pas de fournisseur.

Il est recommandé de faire part de sa résiliation à son fournisseur en moyenne deux semaines avant la date effective de déménagement, en l’avertissant par téléphone ou courrier postale? Votre résiliation doit mentionner :

  • L’adresse complète du logement
  • Vos références clients
  • L’index du compteur d’électricité
  • La date souhaitée pour la résiliation

Dans un délai de quatre semaines environ après votre résiliation, votre ex-fournisseur vous enverra une facture de régularisation, un document faisant solde de tout compte de votre consommation qui fera apparaître soit :

  • un trop-perçu à rembourser au consommateur (dans le cas où la consommation est inférieure à l’estimation de début de contrat),
  • un reste-à-payer au fournisseur, si la quantité de kWh consommés est supérieure aux mensualités estimées en début de contrat.

La souscription à un nouveau contrat

Une fois la demande de résiliation envoyée, vous pouvez procéder à la souscription chez votre nouveau fournisseur, qui peut se faire :

  • par téléphone en appelant le service client du fournisseur
  • en ligne, depuis le site Internet du fournisseur

Dans tous les cas, votre demande d’abonnement doit mentionner :

  • L’adresse complète du logement
  • Le nom de l’ancien(ne) locataire (facultatif)
  • Le numéro de PDL du compteur électrique
  • L’index du compteur électrique
  • La puissance en kVA et l’option tarifaire
  • Un RIB pour le prélèvement automatique

Une fois la souscription enregistrée, votre nouveau fournisseur procédera à la mise en service de l’électricité dans votre nouveau logement.

La mise en service de l’électricité

Aussi appelée “ouverture des compteurs”, la mise en service de l’énergie est une procédure qui consiste à ce qu’on appelle communément “mettre le compteur à son nom”. Cette expression est erronée : les compteurs étant la propriété exclusive des communes, qui en concèdent l’exploitation aux gestionnaires de réseau. C’est la facturation et la consommation qui sont mises au nom du titulaire du contrat.

Cette intervention, assurée par le gestionnaire de réseau (Enedis ou une ELD) est obligatoire, que l’électricité ait été coupée ou non.

  • Si l’électricité n’a pas été coupée : le gestionnaire de réseau dépêche un technicien à domicile pour rouvrir le compteur, dans un délai de 5 jours ouvrés qui peut être raccourci moyennant des frais supplémentaires.
  • Si l’électricité a été coupée : le gestionnaire de réseau transfert la facturation au nom du nouveau titulaire du contrat. Ici encore, cette opération prend en moyenne 5 jours ouvrés pour une mise en service standard.

Frais et délais de la mise en service de l'électricité (prestation Enedis) :

Type de mise en serviceDélaisPrix en € TTC
Mise en service initiale standard10 jours ouvrés49,31
Mise en service initiale express5 jours ouvrés86,65
Mise en service standard5 jours ouvrés21,23
Mise en service express - énergie coupée2 jours ouvrés58,57
Mise en service d’urgence - énergie coupée
Compteur mécanique
le jour même150,39
Mise en service d'urgence - énergie coupée
Compteur Linky
le jour même72,90

Les frais et délais sont fixés par Enedis et s'appliquent à tous les fournisseurs.

Dernière mise à jour le 3 août 2018

Faire sa mise en service avec papernest

Ces tarifs et délais de changements  sont communs à l’ensemble des fournisseurs. Bien qu’étant une filiale à 100% d’EDF, Enedis, le GDR en charge de 95% du territoire métropolitain, est investi par le gouvernement d’une mission de service public, et se doit d’appliquer une politique tarifaire et un calendrier commun à l’ensemble des fournisseurs et consommateurs d’électricité.

Changer de fournisseur sans déménager

Si vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité sans pour autant déménager, la procédure est encore plus simple que pour déménager : inutile de contacter votre futur ex-fournisseur pour lui faire part de votre résiliation, vous nouveau fournisseur se charge de toutes les démarches pour rompre votre ancien contrat, sans frais, ni délai.

Exemple concret ; si vous quittez les tarifs réglementés EDF pour une offre de marché chez Direct Energie, ce n’est pas la peine de contacter EDF. Direct Energie se chargera de résilier votre abonnement au Tarif Bleu en même temps que votre nouvelle souscription. Vous n’aurez aucun frais à avancer et ne subirez aucune coupure d’électricité durant la période de transition.

Pareillement au déménagement, la résiliation ne sera effective qu’une fois la facture de régularisation reçue et réglée.

Foire aux questions

Dois-je être présent(e) le jour du passage du technicien pour la mise en service ?

Oui, c’est même fortement recommandé. Pour le mettre en service, le technicien a besoin d’accéder à votre compteur électrique et, même si ce dernier est situé à l’extérieur du logement, à votre disjoncteur également. Si vous savez d’ores et déjà qu’il ne vous sera pas possible d’être présent(e) le jour du passage du technicien, confiez vos clés à un proche ou un voisin. Il sera dommage de devoir reprogrammer un rendez-vous, d’autant plus que tout rendez-vous manqué et reporté occasionne ce qu’Enedis appelle des frais de déplacement vain. Si vous n’annulez pas votre rendez-vous et que le technicien Enedis se déplace en vain, vous payerez des frais de 30,64 euros TTC.

Mon fournisseur peut-il refuser ma demande de résiliation ?

Pas du moment que vous êtes à jour dans le paiement de vos factures d’énergie. De nombreux consommateurs en situation d’impayé pensent qu’en changeant de fournisseur d’électricité, ils annuleront leur dette, à tort. La procédure de souscription sera mise en suspens le temps que vous régliez les sommes dues à votre fournisseur d’énergie.

Dans le cas contraire, si vous êtes pas en situation d’impayé, et que vous faites votre demande par les canaux officiels, votre fournisseur n’a aucune raison valables de refuser votre résiliation : les contrats d’énergie des particuliers sont tous sans engagement, et donc résiliables à tout moment sans frais.

article

Article écrit par:

calendar 18 juillet 2017

( update )

Commentaires

2 Avis

  4.5/5

  4/5

quand on change de fournisseur d'électricité y a t il UN ABONNEMENT A PAYER ET DES TAXES ET CONTRIBUTIONS ? MERCI DE REPONDRE

  5/5

Dit comme ça ça à l'air facile

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici