Professionnels : comment faire ouvrir votre compteur électrique ?

Souscrivez votre contrat d’énergie en 5 minutes seulement

09 72 50 77 40

Service gratuit et ouvert du lundi au dimanche de 8h à 21h

Souscrivez votre contrat d’énergie en 5 minutes seulement

Souscrire en ligne

Service Gratuit

Vous êtes un.e professionnel.le et devez mettre l’électricité en service dans votre nouveau local commercial ou vos bureaux ? Vous changez de lieu de travail et devez transférer votre contrat d’électricité sur votre nouveau site ? Numéro de téléphone, informations, mise en service, suivi du contrat… pour les professionnels qui déménagent tout en continuant d’assurer leur activité, l’ouverture du compteur électrique est une priorité. Voici les étapes à suivre pour ouvrir un compteur électrique pour un local professionnel.

Professionnels : l’ouverture du compteur électrique en ligne ou par téléphone ?

En France, Enedis (ex-ErDF) est l’entité chargée de l’ouverture des compteurs électriques pour l’ensemble des consommateurs ; résidentiels comme professionnels. Mais cette intervention s’effectue uniquement sur demande directe du fournisseur d’énergie, après souscription du contrat d’électricité.

La démarche classique consiste à appeler le fournisseur d’énergie par téléphone pour prendre un abonnement et demander la mise en service de l’électricité. La souscription en ligne est rendue possible par les plateformes généralistes sur le net, notamment sur les sites des fournisseurs, qui encouragent les particuliers et les petits professionnels à souscrire en ligne afin de décharger un peu les plateformes téléphoniques, souvent saturées d’appels.

Pour les professionnels ayant des besoins importants en consommation électrique (grands comptes, collectivités, sites industriels), mieux vaut se tourner vers les services téléphoniques pour obtenir l’assistance d’un conseiller et demander un devis, ou encore effectuer une simulation de leur consommation d’électricité pour trouver l’offre la mieux appropriée à leurs besoins.

Selon la situation, les frais et les délais de l’ouverture de compteur électrique professionnel peuvent varier, mais la marche à suivre reste la même.

Ouvrir un compteur électrique dans un local commercial : la marche à suivre

L’ouverture du compteur électrique dans un local professionnel ne peut se faire qu’à condition d’avoir souscrit au préalable un contrat d’énergie en bonne et due forme.  Depuis l’ouverture du marché de l’énergie pour les professionnels à la concurrence en 2004, les consommateurs peuvent choisir entre le Tarif Bleu EDF ou une offre de marché chez un fournisseur alternatif (Engie, Direct Energie, ENI, etc). Cette deuxième option est souvent plus avantageuse niveau prix, mais de nombreux professionnels préfèrent s’en référer  à l’expérience et la notoriété d’EDF pour la fourniture en électricité de leur local professionnel.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la souscription à un nouveau contrat d’électricité se fait soit en appelant le fournisseur par téléphone, soit en ligne sur son site Internet. En fonction de vos besoins et de vos disponibilités, choisissez la solution la mieux appropriée.

Ouverture du compteur électrique : les petits professionnels

Si la puissance du compteur électrique utilisé dans le local commercial ne dépasse pas les 36 kVA, les professionnels peuvent s’abonner au tarif Bleu, le tarif réglementé « traditionnellement » réservé aux particuliers. En effet, en dessous de cette puissance, on estime que les besoins en consommation électrique sont équivalents à ceux des particuliers.

Pour un local de 40m2 par exemple (l’équivalent d’un T2), un compteur de 6 ou 9 kVA suffit amplement (en fonction du matériels et des équipements électriques sur place). Pour cette catégorie de locaux, on parle alors de « petits professionnels ». Sont considérés comme tels :

  • les artisans ;
  • les petits commerçants ;
  • les professions libérales ;
  • les startups

Je prends un contrat d’électricité avec papernest

Service gratuit - ouvert du lundi au dimanche de 8h à 21h

Lors de la souscription, le conseiller demandera au nouveau propriétaire ou locataire du local professionnel certains renseignements nécessaires à la souscription, et des documents utiles pour l’ouverture du compteur :

  • l’adresse complète du local concerné ;
  • la puissance du compteur en kVA ;
  • l’option tarifaire (option Base, option Heures creuses/ heures pleines) ;
  • le nom de l’ancien propriétaire/ locataire ;
  • le relevé du compteur ;
  • le numéro de PDL ;
  • un RIB si vous choisissez le paiement par prélèvement automatique.

Suite à cela, votre fournisseur sollicitera le gestionnaire de réseau Enedis (ex-ErDF) ou l’ELD en charge dans votre commune, afin qu’il mette le compteur électrique à votre nom. La prestation consiste en fait à faire correspondre la consommation indiquée sur le compteur avec le titulaire du contrat d’électricité. Il se peut qu’en arrivant dans votre nouveau local que l’électricité soit déjà en service.

Si vous avez pris soin de souscrire un contrat, vous n’avez alors aucune démarche à effectuer. Dans le cas où le compteur électrique est hors-service, il faudra programmer un rendez-vous avec un technicien du gestionnaire de réseau pour le remettre en service. Une intervention qui n’est ni gratuite, ni immédiate. Les frais et les délais appliqués par Enedis sont les suivants :

Frais et délais de la mise en service de l'électricité (prestation Enedis) :

Type de mise en serviceDélaisPrix en € TTC
Mise en service initiale standard10 jours ouvrés50,56 €
Mise en service initiale express5 jours ouvrés88,84 €
Mise en service standard5 jours ouvrés16,79 €
Mise en service express - énergie coupée2 jours ouvrés55,07 €
Mise en service d'urgence - énergie coupée Compteur mécanique / électroniquele jour même149,19 €
Mise en service d'urgence - énergie coupée Compteur communicant Linkyle jour même69,76 €

Les frais et délais sont fixés par Enedis et s'appliquent à tous les fournisseurs.

Last modified the 6 juillet 2020

Les tarifs d’ouverture du compteur électrique sont les mêmes pour les petits professionnels et les consommateurs résidentiels, quel que soit leur fournisseur d’électricité. Enedis applique une politique tarifaire et un calendrier similaires à l’ensemble des consommateurs en France, sans distinction aucune. Même chose pour GRDF avec le gaz naturel.

Les frais pour l’ouverture du compteur électrique dans un local professionnel ne sont pas facturés directement par Enedis au consommateur. Ils sont reportés sur la première facture d’électricité envoyée par le fournisseur.  Une fois l’abonnement souscrit et le compteur électrique mis en service, les professionnel.le.s peuvent suivre la consommation d’électricité de leur local professionnel depuis leur espace client et bénéficier de tous les services dédiés aux professionnels et à leur activité.

Demander l’ouverture de mon compteur électrique sur le réseau Enedis à un conseiller papernest

Service gratuit - ouvert du lundi au dimanche de 8h à 21h

Ouverture du compteur électrique : les « grands comptes » professionnels

Collectivités, PME, PMI, sites industriels, copropriétés… Depuis la disparition des tarifs Jaune (36 et 250 kVA) et Vert (supérieure à 250 kVA), les professionnels dont les sites ont une consommation électrique importante doivent désormais se tourner vers les offres de marché. Pour mettre l’électricité en service avec un grand compte, la meilleure option consiste à contacter un fournisseur d’énergie et à demander un devis. En effet, il n’existe pas d’offre standardisée pour ces profils, chaque entreprise présentant une structure et des besoins différents, les contrats se font « sur mesure ».

L’ouverture de compteur électrique et le raccordement à l’électricité dans les entreprises, la procédure est similaire à celles des particuliers. Les anciens fournisseurs historiques (Engie et EDF) et certains fournisseurs alternatifs (Eni) possèdent une marque et un site dédiés aux besoins en consommation électrique des professionnel.le.s et des entreprises. Pour prendre un contrat d’entreprise, vous devrez notamment fournir :

  • Votre nom et prénom
  • Le numéro de SIRET
  • La raison sociale
  • Le code NAF
  • Le nom du prédecesseur
  • Le relevé de l’index du compteur
  • La puissance souhaitée en kVA

La signature du contrat se fait 15 jours avant emménagement. Le conseiller se charge de fixer avec le client une date pour la mise en service et de solliciter Enedis et GRDF pour l’intervention du technicien chargé d’ouvrir le compteur électrique. Le montant de cette prestation se fait sur devis.

Ouverture du compteur électrique : les collectivités

Pour la fourniture en énergie, les collectivités territoriales peuvent choisir un contrat par Point de Livraison :

  • Le CARD (Contrat d’Accès aux Réseaux publics de Distribution) passé entre un client et ENEDIS (ex ERDF).
  • Le CART (Contrat d’Accès aux Réseaux publics de Transport), plus rare, est conclu directement avec le transporteur d’électricité (RTE).

Ces contrats précisent les conditions techniques, juridiques et financières de l’accès aux réseaux :

  • niveau de qualité de l’alimentation,
  • disponibilité des réseaux,
  • modalités de facturation et de paiement
  • motifs et conditions de suspension de l’accès aux réseaux,
  • description du dispositif de comptage et les modalités de mise à disposition des données de comptage.

Attention cependant, ils ne concernent que la partie « acheminement » de l’électricité, et doivent être complété par un contrat de fourniture.

Foire aux questions

Qui paye les frais d’ouverture du compteur électrique ? Le locataire ?

L’ouverture du compteur électrique est l’étape qui clôt la souscription du contrat d’électricité. Cette demande doit être faite par le titulaire du contrat, la personne qui bénéficie de la fourniture d’énergie dans son logement, et donc le ou la locataire. Les frais d’ouverture du compteur électrique incombent donc à l’occupant-e du logement. Le propriétaire peut éventuellement accompagner le / la locataire dans ses démarches de souscription, mais en aucun cas il ne peut souscrire le contrat à sa place.

Comment se passe l’ouverture du compteur d’eau ?

Dans les logements collectifs où l’eau est comprise dans les charges, les locataires entrants n’ont aucune démarche à effectuer vis-à-vis du compteur d’eau car l’alimentation est commune à toutes les habitations. La facture d’eau n’est pas adressée aux occupants mais au syndic, qui se charge ensuite de la repartir.

Redactor

Ecrit par agathe

Mis à jour le 23 Sep, 2020

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :