Puissance électrique : les kVa

La puissance électrique de votre compteur dépend d’une part de la puissance choisie au moment du raccordement de votre logement au réseau public d’électricité géré par Enedis – anciennement appelé ERDF – et de la puissance choisie pour votre abonnement chez le fournisseur d’énergie de votre choix.

Choisissez un abonnement adapté à vos besoins en appelant papernest

 

La puissance électrique s’exprime en kilovoltampère (kVA) et détermine le nombre d’appareils qui peuvent être branchés simultanément sans faire disjoncter votre compteur. Il est donc nécessaire de calculer vos besoins en énergie pour choisir une puissance électrique adaptée à votre consommation. 

Puissance électrique : définition

Elle s’exprime en puissance watt ou en puissance kilovoltampère et définit la quantité d’énergie maximale qui peut être sollicitée par le compteur électrique. Si la puissance électrique choisie est insuffisante, le compteur disjoncte. Si au contraire elle est trop élevée, vous risquez de payer un abonnement plus cher inutilement pour une dépense en électricité plus basse que ce que vous ne pensez.

Pour les utilisateurs particuliers, il existe 9 puissances électriques maximales différentes :

  • 3 kVA
  • 6 kVA
  • 9 kVA
  • 12 kVA
  • 15 kVA
  • 18 kVA
  • 24 kVA
  • 30 kVA
  • 36 kVA

Le prix d’un abonnement à l’électricité varie en fonction de la puissance choisie, mais aussi des tarifs pratiqués par le fournisseur chez qui vous l’avez souscrit.

La quantité d’énergie consommée s’exprime quant à elle en kilowattheure (kWh) et dépend du temps d’utilisation de vos appareils électriques, qui influe évidemment aussi sur le montant de votre facture énergétique.

Il est aussi nécessaire de distinguer la puissance de raccordement de la puissance de compteur :

  • La puissance de raccordement est définie au moment ou votre logement est raccordé au réseau électrique géré par Enedis (ex ERDF), en général quand il vient d’être construit.
  • La puissance de compteur, qui ne peut pas dépasser la puissance de raccordement, est choisie au moment de souscrire un contrat avec un fournisseur.

Compteur et puissance : calcul de vos besoins en énergie

Pour évaluer avec le plus de précision possible la puissance électrique qui correspond à votre consommation, faites une liste de tous les appareils électriques de votre logement en faisant la somme de la puissance électrique qu’ils demandent, en supposant qu’ils soient branchés tous en même temps.

Commencez par les appareils les plus gourmands en énergie pour aller vers les plus petits :

  • Appareils de chauffage
  • Chauffe-eau électrique
  • Éclairage
  • Frigo et congélateur
  • Machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle
  • Télévision et autres appareils électriques

Bon à savoir : il est parfois compliqué de connaître précisément la puissance électrique nécessaire pour la somme des appareils ; sachez donc qu’il est aussi possible dans la plupart des cas de simplement renseigner la superficie de votre logement et dans quelles mesures l’électricité est-elle utilisée (pour l’eau chaude et/ou le chauffage et/ou la cuisine).

Quelle est la puissance électrique de mon compteur ?

Pour savoir quelle puissance de compteur électrique vous avez chez vous, vous pouvez trouver cette information sur n’importe quelle facture de votre fournisseur ou directement sur votre compteur :

  • S’il s’agit d’un compteur électronique : la puissance y est affichée en ampères (A) ;
  • S’il s’agit d’un compteur mécanique : appuyer trois fois sur la touche “S” pour afficher la puissance (en ampère et en kilovoltampère).

Comment choisir la puissance électrique du compteur ?

3 kVA pour les plus petits logements

Il s’agit de la plus petite puissance électrique disponible à la souscription chez les fournisseurs d’énergie. C’est donc aussi la moins chère, mais elle ne correspond pas à tous les besoins en énergie.

Une puissance de compteur de 3 kVA correspond en général à ce type de situations :

  • Votre logement est un studio
  • La superficie de votre logement ne dépasse pas 30 m²
  • Le chauffe-eau et le chauffage ne sont pas électriques
  • Vos appareils électriques ne dépassent pas l’équipement basique : réfrigérateur, télévision, micro-onde

Si vous possédez certains appareils de gros électroménager supplémentaires comme un four, un sèche linge ou une machine à laver, leur utilisation simultanée risque de faire disjoncter votre compteur car ils demandent une quantité d’énergie supérieure à 3000 watts – ce qui correspond à la puissance électrique maximale en 3 kVA.

Exemple : la puissance électrique d’un four est d’environ 2500 watts ; et de 1500 watts pour un lave-vaisselle.

Mettez en service votre compteur électrique à la bonne puissance en appelant gratuitement papernest

Bon à savoir : l’option heures pleines/heures creuses n’existe pas pour les contrats souscrits en 3 kVA ; elle est disponible à partir de 6 kVA.

6 kVA pour la plupart des logements

La majeure partie des logements raccordés à l’électricité ont un abonnement en 6 kVA. Elle correspond à la puissance électrique nécessaire pour les logements de taille moyenne ou pour les plus grands logements qui utilisent aussi une autre source d’énergie que l’électricité.

Une puissance électrique de 6 kVA est adaptée pour :

  • Les logements dont la superficie est comprise entre 30 et 80 m² qui utilisent l’électricité pour les radiateurs, la cuisine et l’eau chaude et des appareils électroménagers de base ;
  • Les logements de plus de 80 m² qui n’utilisent pas que l’électricité (chauffage et cuisine au gaz par exemple).

9 kVA pour de plus grands besoins en électricité

  • Pour les logements de plus de 80 m² qui utilisent exclusivement l’électricité pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson ;
  • Pour les logements qui utilisent une pompe à chaleur, un appareil très énergivore qui risque de faire disjoncter votre compteur si vous souscrivez une puissance inférieure à 9 kVA.

12 kVA et plus pour les plus grandes surfaces

  • Une puissance électrique de 12 kVA est adaptée pour les logements dont la surface excède 150 m² et qui utilisent l’électricité comme seule source d’énergie pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson.
  • Les puissances supérieures de 15, 18, 24, 30 ou 36 kVA sont généralement réservées aux professionnels et entreprises dont les locaux demandent une grande quantité d’énergie ; ou pour les particuliers possédant un logement de grande taille et des installations énergivores comme un système de climatisation ou une piscine.

Facture et puissance électrique

Que votre compteur ait une puissance électrique en triphasé ou en monophasé, la puissance maximale que vous avez choisie au moment de souscrire un contrat avec votre fournisseur a une influence directe sur le prix de votre abonnement à l’année.

Bon à savoir : un contrat d’énergie se divise en deux parties :

  • La partie fixe : le prix de l’abonnement, qui reste le même chaque mois (et dépend de la puissance de compteur souscrite) ;
  • La partie variable : le prix de votre consommation, qui varie en fonction de la quantité d’énergie consommée en kWh.

Voici un tableau récapitulatif du prix de l’abonnement mensuel chez un fournisseur (puissance électrique EDF, Direct Energie ou autre) en fonction de la puissance électrique maximale et de l’option choisie (base ou heures pleines/heures creuses) :

Puissance électrique du compteur Coût de l’abonnement mensuel
Option de base Option heures pleines/heures creuses
3 kVA 4,67 € TTC Non disponible
6 kVA 8,04 € TTC 8,37 € TTC
9 kVA 9,27 € TTC 9,79 € TTC
12 kVA 14,39 € TTC 15,27 € TTC
15 kVA 16,63 € TTC 17,67 € TTC
18 kVA 19,04 € TTC 19,98 € TTC
24 kVA 40,98 € TTC 41,30 € TTC
30 kVA 49,52 € TTC 49,97 € TTC
36 kVA 58,22 € TTC 58,58 € TTC


La puissance de raccordement

Si votre logement n’a encore jamais été alimenté en électricité – notamment s’il vient d’être construit – il est nécessaire de faire une demande de raccordement à Enedis (ex ERDF) qui est l’entreprise de service public qui a pour mission de relier les installations électriques privées au réseau national existant.

Au moment de réaliser les travaux de raccordement, vous aurez alors le choix entre deux puissances électriques maximales :

  • 12 kVA en monophasé
  • ou 36 kVA en triphasé

Puissance de raccordement classique : 12 kVA

La majorité des logements de particuliers choisissent une puissance de raccordement égale à 12 kVA, qui permet donc par la suite de souscrire un abonnement avec un fournisseur pour une puissance électrique comprise entre 3 et 12 kVA.
Cette éventail de puissances maximales laisse beaucoup de possibilités, allant du petit appartement à un logement d’une superficie pouvant atteindre les 100 m² entièrement alimenté à l’électricité pour le chauffage, la cuisine et l’eau chaude sanitaire.

Un raccordement en 36 kVA pour les situations particulières

Dans des cas plus rares, des logements de particuliers peuvent avoir besoin d’une puissance de raccordement supérieure.
Le raccordement en 36 kVA triphasé est en général réservé aux très grandes maisons, souvent en milieu rural.
Les compteurs en triphasé sont cependant moins pratique que les compteurs en monophasé, dans la mesure où la puissance maximale est “divisée”. Par exemple pour une puissance de compteur égale à 18 kVA, chaque étage d’un logement aura une puissance électrique maximale de 6 kVA. Ce qui signifie que si l’un des étages dépasse les 6 kVA, le compteur fera disjoncter toute l’électricité de la maison. Ce problème de déséquilibrage n’existe pas avec les compteurs monophasés.

Dans quelles situations un raccordement en 36 kVA est-il nécessaire ?

  • Pour les installations électriques énergivores qui dépassent les 12 kVA : pompe à chaleur, système de climatisation, piscine…
  • Pour les logements situés à plus de 50 mètres du point de raccordement le plus proche du réseau de distribution d’électricité géré par Enedis (ex ERDF), généralement en milieu rural.

L’énergie consommée par vos appareils électriques

Pour vous aider à évaluer la puissance électrique nécessaire à vos habitudes de consommation et aux spécificités de votre logement, voici un tableau indiquant la quantité d’énergie moyenne et maximale sollicitée par les appareils électriques de la vie courante.
Attention ! N’oubliez pas de prendre en compte leur durée d’utilisation, qui dépend de chaque foyer et de leur vie quotidienne.

Appareil Puissance moyenne Puissance maximale
Chauffage et eau chaude Chauffe-eau 2000 watts variable
Radiateur 2000 watts variable
Chauffage central 60 watts variable
Cuisine Petit frigo (50 litres) 100 watts 300 watts
Grand frigo (200 litres avec congélateur) 300 watts 700 watts
Plaques de cuisson 2000 watts variable
Four 2500 watts variable
Micro-onde 800 watts variable
Grille pain 1000 watts variable
Hotte 150 watts 400 watts
Cafetière 1000 watts variable
Robot mixer 200 watts 500 watts
Ménage et nettoyage Lave vaisselle 1500 watts variable
Lave-linge 3000 watts variable
Sèche-linge 3000 watts variable
Aspirateur 800 watts 1200 watts
Fer à repasser 1000 watts variable
Tondeuse 1500 watts 3000 watts
Salle de bain Sèche-cheveux 600 watts 2000 watts
Rasoir 20 watts variable
Brosse à dent 1 watts 2 watts
Multimédia Télé à écran cathodique 10 watts en veille 100 watts
Télé à écran LCD 5 watts en veille 200 watts
Télé à écran plasma 5 watts en veille 300 watts
Ordinateur fixe (tour + écran) 5 watts en veille 80 watts
Ordinateur portable 5 watts en veille 30 watts
Chargeur de téléphone 5 watts 5 watts
Scanner 10 watts en veille 600 watts
Imprimante 10 watts en veille 800 watts
Box Internet 5 watts 5 watts
Radio 10 watts 10 watts
Climatisation Ventilateur 50 watts 60 watts
Appareil de clim 500 watts 1200 watts


Foire aux questions

Comment changer de puissance de compteur ?

Si vous souhaitez changer la puissance électrique de votre compteur, passer de triphasé en monophasé ou inversement, la procédure à suivre dépend de votre situation et de la puissance que vous souhaitez choisir :

  • Au moment d’arriver dans un nouveau logement, vous êtes libre de choisir la puissance qui vous convient le mieux tant qu’elle ne dépasse pas la puissance de raccordement de votre installation (généralement en 12 kVA maximum) : si l’occupant précédent de votre logement était en 9 kVA par exemple, rien ne vous empêche de souscrire un abonnement en 6 ou 12 kVA selon vos besoins chez le fournisseur d’énergie de votre choix.
  • Si vous avez déjà souscrit un abonnement chez un fournisseur, il vous suffit de contacter son service client pour demander à changer la puissance de votre compteur (qui entraînera aussi un changement de prix sur votre abonnement) : un rendez-vous avec le gestionnaire de réseau Enedis sera pris pour effectuer la modification sur votre compteur électrique.
  • Pour changer la puissance de raccordement (passer de 12 à 36 kVA), prenez contact avec Enedis pour estimer le coût des travaux.

Combien coûte un changement de puissance électrique ?

Quel que soit votre fournisseur d’énergie, les tarifs des opérations de modification de la puissance électrique sont les mêmes, dans la mesure où ils dépendent du gestionnaire de réseau Enedis. Le délai moyen est de 10 jours ouvrés.

  • Régler le disjoncteur : 36,73 euros
  • Changer le disjoncteur : 54,67 euros
  • Régler le disjoncteur et changer le compteur : 54,37 euros
  • Changer le disjoncteur et le compteur : 66,13 euros
  • Passer de monophasé en triphasé ou inversement : 154,39 euros

Bon à savoir : si vous avez déjà chez vous un compteur communicant Linky de nouvelle génération, faire changer la puissance du compteur ne coûte que 3,60 € et se fait dans les 24 heures !

Puissance électrique : formule de calcul

Pour calculer la puissance électrique en watts (W), il faut multiplier l’intensité (ampère A) par la tension (volt V).

La formule est donc A x V = W

article

Article écrit par :

calendrier 27 juillet 2017

( éditer )

Commentaires

1 Avis

  4/5

  4/5

c'est éclairant

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici