kVA, unité de mesure électrique

Vous vous posez des questions sur votre installation électrique ? Vous devez choisir la puissance de votre compteur ? Difficile de s’y retrouver entre toutes les données techniques et les unités de mesure électrique. Pourtant, il est important de bien choisir sa puissance électrique. Ainsi, pour tout comprendre sur le kVA, kilovoltampère, plongez vous dans notre article détaillé.

Faites jusqu’à 200€ d’économie avec un contrat adapté à vos besoins

Que signifie kVA ?

Le kilovoltampère ou kVA par définition mesure la force électrique apparente d’une installation électrique. Ainsi, les kilovoltampères expriment la puissance souscrite. Il s’agit donc de la puissance maximale qu’un foyer peut utiliser. Il est nécessaire que cette puissance soit supérieure à la puissance active. Pourquoi ? Tout simplement, parce que la puissance active exprimée en kilowatts (kW) expriment la puissance des appareils lorsqu’ils sont utilisés simultanément.

Quel kVA choisir ?

Pour éviter tout risque de problème électrique, il est important de bien choisir la puissance souscrite de votre compteur électrique. Pour vous guider à sélectionner la puissance de votre compteur, voici un tableau détaillé :

Puissance souscrite en kVA

kVA pour qui ? pour quoi ?

3 kVA C’est la puissance souscrite minimum d’un compteur et donc l’idéal pour un studio
6 kVA C’est la puissance souscrite la plus répandue parmi les ménages français.

Pour les logements de petite à moyenne taille dont le chauffage est à l’électricité

Pour les grands logements qui n’utilisent pas l’électricité pour se chauffer

9 kVA 9 kVA est majoritairement choisi par les logements de 100 m² et plus qui sont chauffés à l’électricité et dotés d’un équipement audiovisuel et un ensemble complet d’appareils électroménagers

Pour les gourmands en électricité

12 kVA Pour un logement avec une surface de 200 m² chauffé à l’électricité

Pour des appareils extrêmement énergivores

15 kVA Utilisé particulièrement par les professionnels

Pour les particuliers avec une surface de plus de 200 m² avec un équipement particulier comme une piscine chauffée

18 kVA C’est pour une structure professionnelle

Utilisé par les particuliers en zone rurale avec des habitations mal isolées

24 kVA Pour les professionnels : locaux commerciaux de taille moyenne, petits hôtels type auberge de jeunesse
30 kVA Pour les professionnels qui ont une activité professionnelle énergivore comme la restauration
36 kVA Pour les professionnels ayant besoin d’une grosse consommation d’électricité comme l’agriculture

Pour illustrer ce tableau, nous pouvons prendre l’exemple suivant :

  • Si vous avez quatre appareils électroménagers ayant une puissance de 1 kW qui fonctionnent simultanément
  • Alors la puissance minimale pour que l’installation électrique fonctionne est de 4000 W.
  • Donc, la puissance souscrite nécessaire serait de 6 kVA car 6 kVA en watt donne 6 000.

En conclusion, pour savoir s’il vous faut choisir une puissance de 6 kVA ou 9 kVA, de 36 kVA ou plus, il faut calculer la puissance cumulée de vos appareils qui seraient susceptibles d’êtres branchés simultanément sur l’installation.

Peut-on changer la puissance kVA du compteur électrique ?

Nous avons vu que pour savoir quelle puissance souscrite est idéale il vous faut calculer la puissance totale cumulée des appareils électriques qui pourraient être branchés en même temps. Ainsi, si vous constatez que la puissance de votre compteur électrique en kVA est au-dessus de vos besoins réels, vous pouvez faire une demande de changement de puissance. Afin de réaliser cette demande, il faut vous adresser à votre fournisseur d’électricité. C’est également la démarche à réaliser si vous constatez que votre installation électrique disjoncte régulièrement. En effet, cela est certainement la conséquence d’une puissance souscrite insuffisante.

Le changement du passage de triphasé à monophasé ou le contraire un coût :

  • les frais s’élèvent à 155 € pour une intervention durant les heures ouvrées.
  • les frais du changement de compteur s’élèvent à 266 € si vous souhaitez que le technicien intervienne à une heure non ouvrée.

Bon à savoir : le nouveau compteur communiquant Linky permet de régler son disjoncteur par palier de 1 kVA. Auparavant, cela n’était possible que par puissance de 3 kVA.

Comment convertir un kVA ?

Conversion kVA en ampère

Concernant la puissance électrique d’un compteur, il est définit que : 1 kVA en ampère correspond à 1000 voltampères. En effet : 1 kVA = 1 V = 1000 A.

Par ailleurs, voici un tableau de conversion pour la puissance kVA en ampère monophasé ou triphasé :

Puissance souscrite en kVA

kVA en ampère monophasé

kVA en ampère triphasé

3 15 non existant
6 30 15
9 45 20
12 60 25
15 90 30

Conversion kVA en kW

On sait que un voltampère est égal à un watt : 1 VA = 1 W. De plus, la puissance électrique d’un compteur est exprimée en kVA ou en kW. Ainsi, on peut dire que 1 kVA = 1 kW. Néanmoins, le facteur de puissance (cos) est égal à 0.8 donc kVA vs kW n’est pas vraiment égal à 1 mais à 1.25 kVA. Aussi, 1 kVA = 0.8 kW.

Le calcul à réaliser est : P (kW) = P(kVA) x cos

Pour savoir comment calculer des kVA avec précision, vous pouvez utiliser des sites de conversion automatique.

Conversion kVA en watt

Pour convertir un kVA en watt, il faut partir de la base suivante :

1 kVA = 1000 watts

De cette manière, pour les différentes puissances souscrites on a :

  • 3 kVA = 3 000 watts
  • 6 kVA = 6 000 watts
  • 9 kVA = 9 000 watts

Bon à savoir :

Pour en savoir plus sur la conversion d’un kVA, vous pouvez consulter dans notre dossier puissance électrique, l’article traitant de la conversion d’un kVA en ampère.

Quelle différence entre kVA et kw ?

Même si on parle de kVA et de kW pour exprimer la puissance d’un compteur électrique, il existe une différence entre kVA et kW. En effet, comme nous l’avons expliqué un peu plus haut dans cet article, le kilovoltampère (kVA) est une unité de puissance or le kilowattheure (kWh) est une unité de mesure de la consommation électrique, c’est donc la différence principale entre kVA et kWh. On pourrait même dire que ce sont deux choses complètement différentes. Par conséquent, on peut dire qu’un compteur a une puissance souscrite de 6 kVA. La consommation électrique du compteur est quant à elle d’environ 2 850 kWh par an pour les ménages en France.

Bon à savoir :

  • un wattheure permet de mesurer la quantité d’électricité consommée.

Foire aux questions

Quel kVA choisir pour une maison individuelle ?

Pour choisir la puissance souscrite de votre logement, il faut surtout prendre en compte la surface du logement, la puissance additionnée des appareils électroménagers qui pourraient fonctionner en même temps. Aussi, il faut prendre en compte le type d’utilisation que vous faites de l’électricité. Enfin, il faut vous demander si vous souhaitez pouvoir choisir l’option tarifaire Heures Creuses. En effet, cette option n’est, par exemple, pas disponible pour une puissance souscrite de 3 kVA.

Mettez en service votre compteur électrique à la bonne puissance en appelant gratuitement papernest

Quelle différence entre mVA et kVA ?

Tout d’abord, l’unité de mesure de base est le voltampère (VA). C’est une unité de mesure pour la puissance électrique apparente. Ainsi, kVA et mVA sont des multiples du voltampère. kVA signifie kilovoltampère et mVA signifie mégavoltampère.

Comment savoir quelle puissance a mon compteur électrique ?

Si vous avez un compteur électronique, il vous suffit d’appuyer trois fois sur le bouton S (sélection) pour connaître la puissance de votre compteur. Pour un compteur électromécanique, vous ne pouvez pas lire la puissance du compteur en kVA car c’est un type de compteur beaucoup plus ancien.

Comment calculer des kVA ?

Pour calculer les kVA, il vous suffit d’appliquer la formule : kVA = (V x A) / 1000 pour obtenir le kVA en monophasé.

12 kVA monophasé ou 36 kVA triphasé, lequel choisir lors de mon raccordement ?

Si votre logement est neuf il faut absolument que vous choisissez la puissance de raccordement. Généralement pour les logements individuels de petite et moyenne taille, 12 kVA monophasé est parfait. Pour les logements avec une grande surface, 12 kVA monophasé est possible si vous ne vous chauffez pas à l’électricité. Ainsi, 36 kVA triphasé est à choisir si la distance entre votre compteur et votre installation électrique est supérieure à 100 mètres. Toutefois, si vous avez des machines spéciales qui nécessitent un branchement en triphasé, comme c’est le cas des pompes à chaleur par exemple, prenez 36 kVA triphasé.

Est-ce que ma facture varie selon la puissance de mon compteur en kVA ?

Votre facture d’électricité varie selon votre consommation d’électricité, le nombre d’occupants dans le logement et la superficie de votre logement. Toutefois, il est vrai que la puissance souscrite a des conséquences sur votre facture d’électricité. En effet, il est d’usage que le prix du kWh et le prix de l’abonnement soit différent pour un 6 kVA, un 9 kVA ou un 12 kVA. Cette différence est aussi constatable d’un fournisseur à un autre.

article

Article écrit par :

calendrier 25 septembre 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici