Gaz : détails des offres et des tarifs

Après l’électricité, le gaz naturel est la source d’énergie la plus utilisée au monde. En France, des milliers de foyers l’utilisent comme moyen de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et alimenter leurs plaques de cuisson. Sur le plan domestique, c’est donc avant tout un combustible, qui peut être tout aussi bien être utilisé comme matière première pour l’industrie (production d’hydrogène, de méthanol, d’ammoniac, etc.), ou compte tenu de son haut pouvoir calorifique comme combustible industriel.

Pour mettre en service le gaz naturel dans votre logement, comparez les tarifs et optez pour le meilleur fournisseur avec papernest au 09 72 50 77 40, du lundi au samedi de 8h à 21h

Ces petites flammes bleues qui jaillissent de nos plaques de cuisson dès que nous tournons le bouton soulèvent de nombreuses questions : quelle est la composition du gaz naturel ? Par définition, il s’agit d’un combustible présent naturellement (sans transformation) sous forme gazeuse, dans certains types de roches. Quelle la différence entre le gaz naturel et le gaz de ville ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette énergie ? comment se forme le gaz naturel ? Comment se déroule le processus d’extraction du gaz naturel ?

Butane, propane, gaz de ville, production, extraction, fournisseurs, vente, voici tout ce qu’il faut savoir sur le gaz naturel, ses utilisations et sa chaîne de valeur.

La production de gaz naturel en France

La majeure partie de la consommation de gaz naturel en France provient de l’importation. L’approvisionnement en gaz naturel est diversifié.

  • La France importe 38 % de son gaz à la Norvège.
  • Puis viennent la Russie et les Pays-Bas même si les chiffres sont en baisse.
  • L’importation en provenance d’Algérie a aussi diminué.
  • Le Nigéria exporte également du gaz naturel en Europe, en faible quantité.

Les producteurs de gaz en France

S’il possède ses propres réserves d’hydrocarbures dans le monde, Engie est d’avantage centré sur l’approvisionnement et la commercialisation de gaz que sur la production. Parmi les principaux producteurs de gaz naturel, on trouve E.ON, Ruhrgaz, Eni, le russe Gazprom et le pétrolier Total, qui a fait l’acquisition du fournisseur belge d’électricité verte en 2016.

Engie, ancien fournisseur historique de gaz naturel en France

Quel est le point commun entre Gaz de France, GDF-Suez, Dolce Vita et Engie ? C’est un seul et même groupe, qui a changé de nom au gré des alliances et de la concurrence pour passer d’un long et laborieux “GDF-Suez-Dolce-Vita” au court et concis Engie. “Engie”, le nom est une contraction du mot “énergie”, choisi par le fournisseur pour sa brieveté et sa facilité de prononciation, ergo, de mémorisation, mais surtout pour témoigner de sa vision de l’avenir.

Les offres d’Engie

Ancien fournisseur historique de gaz naturel en France, Engie est le seul à pouvoir commercialiser les tarifs réglementés du gaz aux consommateurs, particuliers comme professionnels. Ces tarifs, fixés sur décision gouvernementale avec l’aval de la CRE, évolue chaque année à la hausse ou à la baisse. Ils servent de référence aux fournisseurs alternatifs pour calquer leurs remises sur le prix du kWh de gaz.

Engie propose également les offres Gaz Fixe et Confort Connecté, deux contrats de fourniture de gaz naturel à prix de marché (fixés par le fournisseur), fixes pendant 3 ans, révisables à la baisse tous les ans.

Côté électricité, le fournisseur propose trois contrats : l’offre Elec Ajust, Elec Weekend et l’offre Happ-e.

  • L’offre Elec Ajust propose de l’électricité verte (d’origine hydraulique, éolienne et solaire, certifiée par des Garanties d’Origine), à prix de marché révisable à la baisse à chaque date d’anniversaire du contrat.
  • Elec Weekend est un contrat réservé aux particuliers dont le logement est équipé d’un compteur Linky. Avec cette offre, le consommateur bénéficie d’un tarif en heures creuses pour le kWh durant tout le weekend (du vendredi soir au dimanche matin). Soit 8h à -30% sur 5 jours en semaine et 24h à -30% pendant deux jours. Le tout avec  une électricité verte d’origine hydraulique, éolienne et solaire.
  • Avec l’offre Happ-e, le prix du kWh et de l’abonnement sont les mêmes que ceux des tarifs réglementés d’EDF. Le petit plus ? Avec Happ-e, vous pouvez bénéficier d’une remise de fin d’année à chaque date d’anniversaire de votre souscription. Engie garantit une remise de 8% par rapport au prix HT du kWh par rapport aux tarifs réglementés. Il s’agit d’une offre 100% web, dont la souscription, la gestion et la résiliation se passent entièrement en ligne.

Les fournisseurs alternatifs de gaz naturel

À l’instar de l’électricité, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence a sonné le glas du monopole Engie, qui s’appelait encore GDF-Suez à l’époque. Certains fournisseurs étrangers comme eni y ont vu l’occasion de partir à la conquête du marché français. D’autres, spécialisés dans la fourniture exclusive d’électricité, comme EDF et Total Spring (ex-Lampiris), ont diversifié leurs activités et ajouté la fourniture de gaz naturel à leur catalogue de prestations. Parmi les fournisseurs alternatifs de gaz naturel en France, on trouve à présent :

  • EDF
  • Direct Energie
  • Total Spring (ex-Lampiris)
  • eni
  • Antargaz
  • Alterna
  • Dyneff
  • ekWateur
  • Energie du Santerre

Les offres des fournisseurs alternatifs

Les fournisseurs alternatifs commercialisent exclusivement des offres à prix fixes ou indexés. Il peut s’agir d’offres “vertes” (biométhane, compensation carbone), en ligne ou “classiques”. La plupart des fournisseurs choisissent d’appliquer une remise sur le prix du kWh plutôt que sur celui de l’abonnement. Un choix qui s’explique par les variations du prix du kWh de gaz au fil des années.

La chaîne des valeurs du gaz naturel

Comment passe-t-on du gaz présent sous roches aux petites flammes bleues qui jaillissent de nos plaques de cuisson ? La chaîne des valeurs du gaz comprend plusieurs étapes successives et distinctes, ainsi qu’un panel d’acteurs spécifiques.

L’extraction

Le gaz est une source d’énergie qui va remonter naturellement à la surface une fois que le gisement a été foré. L’extraction nécessite cependant des moyens techniques spécifiques adaptés

La distribution

Une fois extrait et transformé, le gaz est amené jusqu’aux gazoducs frontaliers et terminaux méthaniers avant d’être redirigé vers les bassins locaux de distribution. Ce parcours représente près de 31 500 kilomètres de canalisations dite sous haute pression. Elles sont elles-mêmes subdivisées. En charge de ce réseau (fonctionnement, l’entretien et la gestion), deux sociétés différentes, les gestionnaires de réseaux de transport (GRT) : GRT gaz, filiale à 100% d’Engie, qui assure 85% de la maintenance du réseau sur le territoire métropolitain, et TIGF, qui assure le quart restant (situé au sud-ouest).

Le stockage

En France, on recense environ 15 sites de stockage pour le gaz, gérés ici aussi par deux entreprises, dont une filiale d’Engie, Storengy. Cette entreprise gestionnaire de stockage s’occupe de 12 sites la plupart en Île-de-France. Les trois autres sont gérés par TIGF, qui a la gestion du réseau de transport dans le Sud Ouest,). La capacité de stockage équivaut à 133 TWh (les besoins français annuels se situant environ à 550 TWh).

Le stockage du gaz naturel présente un fort intérêt économique, en plus de constituer une réserve d’énergie pour les mois les plus froids (où la demande en énergie est la plus forte), il permet d’acheter de l’énergie en saison creuse et à bas prix pour la réinjecter ensuite sur le réseau pendant l’hiver.

Foire aux questions

Est-ce que le gaz naturel peut geler ?

Grande inquiétude des utilisateurs de gaz en bouteille (butane, propane), la question du gel du gaz devient récurrente quand les températures se mettent à baisser. Lorsqu’une bouteille de gaz gèle il faut comprendre que gaz de pétrole liquéfié (GPL)  à l’intérieur demeure liquide. Pour le butane, la température de gazéification débute à 0°C. Mais ce type de bouteille étant réservé à l’usage domestique (cuisson), il est rare que la température à l’intérieur d’un logement descende aussi bas et le risque de gel est donc relativement faible. Quant au gaz propane, il peut se peut se gazéifier jusqu’à -42°c. Aucun risque de ce côté-là donc.

Comment relever son compteur de gaz ?

Commencer par repérer votre compteur de gaz : ils se trouvent généralement dans la cave, près de l’entrée ou dans une pièce attenante à la cuisine. En appartement, il arrive souvent qu’ils soient cachés dans les placards. Pour relever le compteur, il suffit de lire les chiffres inscrits en blanc sur fond noir. Les chiffres en rouge (après la virgule) ne sont pas indispensables.

Est-ce que le propane est un gaz naturel ?

Le propane provient soit du pétrole par raffinage, ou par des processus chimiques. Ce gaz est souvent vendu à l’état liquide, sous le label « Gaz de Pétrole Liquéfié » (GPL).

Comment économiser sur sa facture de gaz naturel ?

Afin de réduire durablement leur facture de gaz, on conseille aux consommateurs de :

  • Faire vérifier l’isolation de leur logement afin d’éviter les déperditions d’énergie ;
  • Opter pour des appareils de chauffage moins énergivores utilisant des énergies renouvelables. Notez que les installations de chauffage au gaz modernes dépensent moins que les anciennes et sont plus efficaces ;
  • Maintenir une température de 19°C dans les pièces du logement et entre 55°C et 60°C pour le chauffe-eau ;
  • Optimiser l’utilisation de leurs plaques de cuisson en préférant la bouilloire et la cocotte-minute à la casserole par exemple.

Retrouvez tous nos dossiers et articles sur :

article

Article écrit par:

calendar 13 juillet 2017

( update )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici