Le Tarif Bleu d’EDF

Malgré l’impressionnante quantité d’offres d’électricité disponibles sur le marché français, le plus populaire reste de loin le Tarif Bleu proposé par EDF. La raison de ce succès tient sans doute du tarif réglementé auquel il est soumis, véritable référence pour l’ensemble des fournisseurs, et le nombre d’options tarifaires qu’il propose.

Contacter papernest pour prendre un contrat d’énergie

Un tarif réglementé ?

Pour beaucoup de consommateurs en effet, le nom d’EDF est gage de qualité et son Tarif Bleu (qui remplace le tarif “EDF Bleu Ciel”) est celui qui suscite la confiance de millions de Français. Mais en quoi consiste-t-il exactement ? Y a-t-il eu une augmentation du tarif EDF en 2017 ? Qu’est-ce que l’abonnement triphasé du Tarif Bleu EDF ? Quelle différence avec le Tarif Jaune d’EDF ? Le Tarif Vert ? On vous explique tout ce que vous devez savoir sur l’offre au tarif réglementé du fournisseur historique.

Tout l’intérêt du Tarif Bleu d’EDF repose sur la notion de tarif réglementé de vente (TRV). Par conséquent, il est important de bien saisir ce principe si vous voulez comprendre ce que cette offre vous propose et quelle est la différence avec les offres de marché proposées par l’ensemble des autres fournisseurs.

Pour comprendre toute l’histoire, il faut remonter aux origines d’EDF. À la création de la société, en 1946, Électricité De France était le seul acteur à opérer dans le secteur de l’électricité française. En tant que société d’intérêt public, ce n’était pas elle mais les pouvoirs publics qui déterminaient le montant de l’énergie afin de la rendre disponible pour le plus grand nombre.

En 2007, décision fut prise d’ouvrir le marché de l’énergie à la concurrence. EDF ne devint qu’un fournisseur parmi tant d’autres, et se vit offrir la possibilité de proposer ses propres offres de marché. Néanmoins, les abonnés ayant déjà souscrit au tarif réglementé purent garder leur contrat, et l’abonnement continue de perdurer jusqu’à aujourd’hui.

Théoriquement, seul EDF dispose encore de l’obligation légale de proposer les tarifs réglementés dans l’une de ses offres. Ceux-ci font toutefois tellement office de référence pour les consommateurs que rapidement, les autres fournisseurs se sont rendus compte de leur intérêt à indexer leurs offres sur ces tarifs. Ces offres de marché qui suivent l’évolution du Tarif Bleu sont donc nommées des offres indexées.

Dans de nombreux cas, ces offres indexées se fendent même d’une réduction significative sur le prix du kWh. Il n’est ainsi pas rare de voir des contrats d’électricité proposés à -2%, -5% ou -10€ du tarif réglementé, sans mentionner de prix spécifique. C’est parce que ces prix sont à calculer à partir du Tarif Bleu d’EDF.

Un tarif, plusieurs options

Concrètement, il n’existe pas un, mais plusieurs Tarifs Bleus. La puissance de votre compteur et votre consommation jouent évidemment leur rôle, mais vous pouvez également affubler votre abonnement de plusieurs options tarifaires afin de moduler le prix du kWh de l’électricité et d’effectuer d’importantes économies en prenant le contrôle de votre consommation. En vous renseignant bien sur les options Base, Heures Pleines/Heures Creuses et Tempo, vous pourrez potentiellement réduire le montant de votre facture après la mise en service.

Option Base

Probablement l’une des plus connues, ou en tout cas des plus populaire, l’option Base désigne en quelque sorte l’absence d’option tarifaire spécifique. Le prix du kWh d’électricité est fixe, quelle que soit l’heure et quel que soit le jour (ce qui n’est pas le cas des options Heures Pleines/Heures Creuses et Tempo). De cette manière, le consommateur n’a pas à s’inquiéter outre mesure de sa facture et peut plus facilement anticiper ses dépenses énergétiques, même s’il devient plus difficile de faire des économies.

Option Heures Pleines/Heures Creuses

L’option Heures Creuses/Heures Pleines est généralement celle à laquelle on s’intéresse quand on cherche à diminuer ses factures d’énergie. Le principe est simple : proposer différents prix pour chaque kWh selon l’heure à laquelle il est consommé. On retrouve ainsi 16 heures “pleines” à chaque journée et 8 heures “creuses”, où l’électricité est la moins chère.

Pourquoi ? Simplement parce que les fournisseurs d’énergie peuvent difficilement stocker l’électricité entre le moment où elle est produite et celui où elle est délivrée à l’utilisateur final. Par conséquent, c’est dans leur intérêt de lisser au plus possible la courbe de la demande au cours de la journée. Sans surprise, la consommation générale est plus basse durant la nuit. EDF propose donc des prix bien plus bas durant ces heures dites “creuses” (en général entre 22h et 6h), afin d’inciter ses abonnés à y lancer leurs tâches énergivores. En échange de cette aide envers le fournisseur, EDF offre donc à ses abonnés la possibilité de considérablement réduire leur facture s’ils deviennent acteurs de leur consommation.

Les horaires des heures creuses du Tarif Bleu d’EDF sont déterminées localement par le gestionnaire de réseau, Enedis. Ce ne sont donc pas les fournisseurs qui décident des tranches horaires observées, raison pour laquelle elles sont identiques chez l’ensemble d’entre eux. Si vous voulez connaître les heures creuses en application chez vous, rendez-vous sur le site d’Enedis et renseignez votre commune ou votre code postal.

Vous trouverez ci-dessous les tarifs EDF pour les options Base et heures pleines et les heures creuses du Tarif Bleu d’EDF :

Grille tarifaire du Tarif Bleu d'EDF :

Puissance
(kVA)
Option tarifaire de baseOption Heures Pleines - Heures Creuses
Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Abonnement
(€ TTC/an)
Heures Pleines
(€ TTC/kWh)
Heures creuses
(€ TTC/kWh)
368,880,1555---
6107,040,1467120,720,15930,1244
9125,040,1483147
12143,520,1483171,12
151620,1483193,44
18183,240,1483213,96
24220,920,1483262,08
30261,480,1483282,36
36293,520,1483316,68

Le tarif Bleu d'EDF correspond au Tarif réglementé en vigueur (TRV) de l'électricité.

Dernière mise à jour le 18 juillet 2018

Option Tempo

L’option Tempo reprend le même principe que l’option Heures Pleines/Heures Creuses, mais elle va plus loin. En plus des plages horaires des 16 heures et des 8 heures creuses, qu’il reprend, il propose différentes tarification du kWh d’électricité les jours de l’année.

En effet, de la même manière que notre consommation varie entre le jour et la nuit, nos besoins énergétiques changent fortement selon si l’on se trouve en été ou en hiver. EDF a donc créé trois types de journées selon l’importance de la demande :

  • Les jours bleus : au nombre de 300 par an, ils disposent d’un kWh au prix plus abordable qu’en option Base,
  • Les jours blancs : au nombre de 43 dans l’année, ils possèdent un kWh au prix moyennement élevé,
  • Les jours rouges : au nombre de 22 par an, ils sont associés à un prix du kWh particulièrement élevé.

Plusieurs règles sont à ajouter au tarif EDF Tempo : les samedi peuvent être bleus ou blancs, et les dimanche sont systématiquement bleus (au prix le moins cher). Ainsi, il ne peut y avoir plus de 5 jours rouges consécutifs, et ceux-ci sont systématiquement compris entre le 1er novembre et le 31 mars (les jours les plus froids). Pour cette raison, l’option Tempo se destine principalement aux ménages disposant d’un mix énergétique pour le chauffage (électricité + bois par exemple) afin de pouvoir se chauffer en hiver sans craindre de voir sa facture flamber.

Puisqu’il additionne les heures pleines/heures creuses à ses jours bleus/blancs/rouges, l’option Tempo ne dispose pas de trois, mais de six tarifications différentes :

Puissance souscrite (kVA) Abonnement mensuel Prix du kWh TTC
Bleu HC Bleu HP Blanc HC Blanc HP Rouge HC Rouge HP
9 137,11 € 0,1116 € 0,1330 € 0,1351 € 0,1635 € 0,1753 € 0,5498 €
12 160,43 € 0,1116 € 0,1330 € 0,1351 € 0,1635 € 0,1753 € 0,5498 €
15 179,58 € 0,1116 € 0,1330 € 0,1351 € 0,1635 € 0,1753 € 0,5498 €
18 196,70 € 0,1116 € 0,1330 € 0,1351 € 0,1635 € 0,1753 € 0,5498 €
30 261,85 € 0,1116 € 0,1330 € 0,1351 € 0,1635 € 0,1753 € 0,5498 €
36 299,50 € 0,1116 € 0,1330 € 0,1351 € 0,1635 € 0,1753 € 0,5498 €

Option EJP

Si nous voulons être vraiment complet au sujet du Tarif Bleu, il nous faut mentionner l’option EJP. Concrètement, les caractéristiques d’EJP sont très semblables à celles de l’option Temp, avec un prix de l’électricité qui varie selon les jours et est plus élevé en hiver. On peut considérer qu’il s’agit de l’ancêtre de Tempo, en ce sens qu’elle était proposée avant lui et qu’elle n’est maintenant plus disponible dans la catalogue d’options tarifaires d’EDF pour son Tarif Bleu. Seuls les abonnés y ayant souscrit avant sa disparition, en 1998, en bénéficient encore. Néanmoins, n’étant plus disponible à la souscription et chaque changement d’adresse ou de propriétaire signifiant la résiliation et la souscription d’un nouveau contrat, l’option EJP est condamnée à disparaître d’ici quelques années.

Contrairement à l’option Tempo, l’option EJP est divisée en plusieurs zones géographiques, ce qui signifie que tous les abonnés ne disposent pas forcément du même calendrier de  jours EJP.

  • Zone Nord : Manche, Calvados, Orne, Le Havre Porte Oceane, Normandie Eure, Normandie Rouen , Pays de Somme, Arras, Côte d’opale, Lille Métropole, Douai, Hainaut Cambraisi, Pays de l’Aisne, Cergy, Versailles, Essonne, Seine et Marne, Chartres Eure et Loire, Loiret, Ardennes, Reims Champagne, Champagne Sud, Lorraine 3 frontières, Haute Marne et Meuse, Metz lorraine, Nancy Lorraine, Vosges, Alsace, Franche Comté Nord, Franche Comté Sud, Loir et Cher, Touraine, Indre en Berry, Cher en Berry, Asnières, Pantin, St Mandé, Villejuif, Bagneux, Nanterre, Paris, Charente maritime, Val de Charente, Vienne et Sèvres,
  • Région Ouest : Cornouaille, Côte d’Armor, Iroise, Nantes Atlantique, Vendée, Morbihan, Ille et Vilaine, Anjou, Mayenne, Sarthe,
  • Zone PACA : Alpes d’Azur, Provence, Alpes, Cannes, Var, Marseille ville, Avignon-Grand Delta,
  • Région Sud : Haute Vienne, Corrèze, Gironde, Périgord, Lot et Garonne, Lot, Aveyron Lozère, Garonne et Tarn, Grand Toulouse, Pyrénées Gascogne, Béarn Bigorre, Sud Aquitaine, Pyrénées Roussillon, Vallées d’Aude, Montpellier Hérault, Gard Cévennes, Drôme Ardèche, Grand Velay, Clermont Ferrand, Montluçon Guéret, Loire, Pays de l’Ain Beaujolais, Vienne pays de Rhone, Annecy léman, Alpes Dauphiné, Savoie, Yonne, Cote d’Or, Nievre, Bourgogne du Sud, Bourbonnais, Lyon Métropole.

Tarif Bleu ? Tarif Jaune ? Tarif Vert ?

Techniquement, le Tarif Bleu n’a pas toujours été la seule offre d’EDF au tarif réglementé de vente. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Tarifs Bleu, Jaune et Vert. Tous ces tarifs désignent des tarifs réglementés de l’électricité décidés par les pouvoirs publics. Toutefois, plusieurs différences existaient entre eux :

  • Le Tarif Bleu s’adresse aux particuliers ou aux professionnels disposant d’un compteur d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA,
  • Le Tarif Jaune se destinait aux professionnels disposant d’une consommation plus importante, entre 42 et 240 kVA, en basse tension,
  • Le Tarif Vert, enfin, était d’application pour les structures alimentées en haute tension (avec une puissance de compteur supérieure ou égale à 250 kVA).

Notez que les Tarifs Jaune et Vert ne sont plus d’application depuis le 31 décembre 2015. Les professionnels disposant d’une puissance de compteur supérieure à 36 kVA doivent donc souscrire à une offre de marché, soit chez EDF, soit chez un fournisseur alternatif.

FAQ

C’est quoi le Tarif Bleu EDF ?

Le Tarif Bleu désigne l’offre d’EDF soumise à l’obligation des tarifs réglementés de vente. Cela signifie que ce n’est pas EDF qui décide des prix de son Tarif Bleu, mais les pouvoirs publics compétents.

Pour plus d’informations au sujet d’EDF :

article

Article écrit par:

calendar 24 juillet 2017

( update )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici