Découvrez les options des fournisseurs alternatifs et souscrivez immédiatement avec papernest.

Annonce - papernest n'est pas en partenariat avec EDF

L’option EJP d’EDF

N’allez pas croire que le Tarif Bleu d’EDF ne propose qu’une seule grille tarifaire. En tant qu’offre la plus populaire de France, l’abonnement d’électricité au tarif réglementé dispose en effet de nombreuses options tarifaires. Les options Heures Pleines/Heures Creuses, Tempo, mais aussi EJP permettent ainsi de moduler le prix auquel vous payez votre consommation électrique. Ainsi, si vous décidez de devenir un peu plus acteur de votre consommation, vous pouvez vous voir offrir la possibilité d’effectuer d’importantes économies.

Mais quelle est la définition d’EJP précisément ? Comment consulter le calendrier des jours EJP de 2017 ? Comment gérer les alertes d’EDF EJP ? Si vous vous posez ces questions, pas de panique : nous les abordons toutes dans notre article détaillé.

En quoi consiste l’option EJP ?

Si vous voulez comprendre en quoi consiste l’option tarifaire d’EDF, il faut d’abord comprendre la signification d’EJP. L’Effacement des Jours de Pointe était jadis proposée dans le catalogue des options tarifaires pour le Tarif Bleu d’EDF. Si elle ne l’est plus aujourd’hui, c’est parce qu’elle a maintenant été remplacée en partie par l’option Tempo. Néanmoins, l’option EJP est toujours d’actualité pour les personnes y ayant souscrit avant sa disparition, en 1998. Pour en savoir plus, vous pouvez aussi contacter directement le service client d’EDF au 09 69 32 15 15.  

Concrètement, EJP propose une variation de la tarification du kWh d’électricité selon les jours de l’année. Les jours de plus forte demande (les fameux Jours de Pointe), les prix sont naturellement plus élevés afin d’inciter les utilisateurs à baisser leur consommation, et ainsi lisser la courbe de la demande tout au long de l’année.

Deux types de journées

Comme nous l’avons vu, le principe d’EJP se base sur différentes tarification de la consommation des abonnés. Pour être plus précis, on retrouve deux tarifs, représentés par deux types de journées :

  • Les jours normaux. Au nombre de 343 par an, ils ont la particularité de disposer d’un prix du kWh d’électricité moins élevé qu’en Option Base. Ils s’apparent plus ou moins aux jours bleus et jours blancs de l’Option Tempo, avec un prix proche de celui des heures creuses
  • Les Jours de Pointe Mobile, plus communément appelés jours EJP sont au nombre de 22. Ils correspondent aux journées où la demande énergétique est la plus élevée, c’est-à-dire entre le 1er novembre et le 31 mars. Ils peuvent être rapprochés des jours rouges de l’option Tempo, avec un kWh d’électricité au prix particulièrement élevé, afin de dissuader les consommateurs à lancer leurs activités énergivores dans cette période.

La teneur de chaque journée n’est déterminée et communiquée que la veille, au plus tard à 17h30. Les abonnés disposent de plusieurs heures pour déterminer leur consommation énergétique du lendemain. Bien que disposant à peu près des mêmes modalités que l’option Tempo, l’option EJP est plus souple que son équivalent moderne. En effet, alors que les “journées” Tempo s’étendent de 6h à 6h le lendemain, les jours EJP débutent à 7h du matin et se terminent à 1h du matin le lendemain. Ainsi, il est possible aux abonnés de lancer leurs activités énergivores la nuit, entre 1h et 7h du matin, même si plusieurs jours EJP s’alignent dans la semaine. Une situation qui n’est pas possible dans les fameuses “semaines rouges” de l’option Tempo, où les prix peuvent rester prohibitifs pendant 5 jours d’affilée.

Pour être prévenu du jour suivant, les abonnés de l’option EJP disposent de plusieurs moyens d’être tenus à jour :

  • Le compteur EJP, qui affiche automatiquement la couleur du lendemain,
  • Sur le site d’EDF, sur la page Observatoire EDF EJP / Tempo. C’est également via cette page que vous pourrez consulter l’historique des jours EJP de 2017, et connaître plus précisément le nombre de jours EJP restant dans l’année,
  • Des alertes personnalisées, que vous pouvez recevoir par mail ou sms,
  • Sur l’application mobile EDF & Moi, compatible iOS et Android.

Quatre zones d’activité

Si elle divise l’année en deux types de journées, l’option EJP sépare aussi la France en quatre zones distinctes. Le but : coller le plus possible à la demande locale de chaque région. Ainsi, selon la zone où vous résidez, vous pourriez bénéficier d’un calendrier EJP spécifique :

  • EJP Zone Nord : Manche, Calvados, Orne, Le Havre Porte Oceane, Normandie Eure, Normandie Rouen , Pays de Somme, Arras, Côte d’opale, Lille Métropole, Douai, Hainaut Cambraisi, Pays de l’Aisne, Cergy, Versailles, Essonne, Seine et Marne, Chartres Eure et Loire, Loiret, Ardennes, Reims Champagne, Champagne Sud, Lorraine 3 frontières, Haute Marne et Meuse, Metz lorraine, Nancy Lorraine, Vosges, Alsace, Franche Comté Nord, Franche Comté Sud, Loir et Cher, Touraine, Indre en Berry, Cher en Berry, Asnières, Pantin, St Mandé, Villejuif, Bagneux, Nanterre, Paris, Charente maritime, Val de Charente, Vienne et Sèvres,
  • EJP Zone Ouest : Cornouaille, Côte d’Armor, Iroise, Nantes Atlantique, Vendée, Morbihan, Ille et Vilaine, Anjou, Mayenne, Sarthe,
  • EJP Zone PACA : Alpes d’Azur, Provence, Alpes, Cannes, Var, Marseille ville, Avignon-Grand Delta,
  • EJP Zone Sud : Haute Vienne, Corrèze, Gironde, Périgord, Lot et Garonne, Lot, Aveyron Lozère, Garonne et Tarn, Grand Toulouse, Pyrénées Gascogne, Béarn Bigorre, Sud Aquitaine, Pyrénées Roussillon, Vallées d’Aude, Montpellier Hérault, Gard Cévennes, Drôme Ardèche, Grand Velay, Clermont Ferrand, Montluçon Guéret, Loire, Pays de l’Ain Beaujolais, Vienne pays de Rhone, Annecy léman, Alpes Dauphiné, Savoie, Yonne, Cote d’Or, Nievre, Bourgogne du Sud, Bourbonnais, Lyon Métropole.

Quel intérêt ?

Pourquoi proposer des journées dotées d’un kWh d’électricité plus cher ? Pourquoi ces jours-là ? Pour saisir l’intérêt de l’option tarifaire EJP, il est nécessaire de se placer du point de vue d’EDF.

Pour le fournisseur

Concrètement, la mission d’un fournisseur d’énergie consiste à commercialiser mais surtout produire l’électricité qu’il vend. Néanmoins, il est techniquement assez difficile de stocker l’électricité entre le moment où elle est produite et celui où elle est injectée sur le réseau de distribution en direction du consommateur final. Par conséquent, le challenge consiste à produire l’exacte quantité que celle demandée par les abonnés. Pour ce faire, le fournisseur a tout intérêt à lisser la courbe de la demande tout au long de l’année.

Sans surprise, c’est en hiver que la consommation électrique est la plus importante. C’est donc durant cette période que les utilisateurs doivent s’appliquer à diminuer drastiquement leur consommation, et la raison pour laquelle le prix du kWh d’électricité y est plus cher. Typiquement, les jours EJP sont donc concentrés entre le 1er novembre et le 31 mars. Si les abonnés veulent éviter de voir leur facture gonfler à vue d’œil, ils ont donc tout intérêt à ne pas lancer leurs tâches énergivores durant cette période.

Pour le consommateur

Tant qu’on parle des consommateurs, leur intérêt dans le choix de l’option EJP est évident. À condition de pouvoir moduler sa consommation, de manière à éviter le lancement des tâches énergivores au cours des jours EJP, il devient assez facile de pouvoir payer son électricité moins cher et, à long terme, effectuer d’importantes économies.

Pourtant, la question de la rentabilité n’est pas évidente pour tous les ménages. En l’occurrence, l’option EJP est surtout intéressante pour les logements équipés d’un mix énergétique (électricité + bois ou gaz) afin de pouvoir rester au chaud l’hiver sans utiliser son chauffage.

L’avenir d’EJP

Même si les tarifs EJP sont toujours appliqués à ceux en ayant fait la demande, l’option tarifaire n’est plus proposée lors de la souscription. Depuis 1998, il n’est en effet plus possible de bénéficier de l’option EJP. Les nouveaux clients sont généralement invités à se diriger vers l’option Tempo, semblable à EJP, ou Heures Pleines/Heures Creuses, plus facile d’accès.

Bien entendu, puisqu’il est impossible de souscrire à un contrat EJP et qu’un changement de propriétaire ou de logement entraîne forcément une résiliation et une souscription du contrat d’électricité, cela signifie que l’option EJP est vouée à disparaître. C’est la volonté d’EDF d’effacer cette option au profit, notamment, de l’option Tempo. Hélas, cet abandon a tendance à se faire ressentir dans la qualité de l’expérience utilisateur. Plusieurs consommateurs ont déclaré souffrir de dysfonctionnements de leur compteur EJP, qui se retrouve parfois bloqué ou allumé en permanence, sans qu’ils sachent comment réagir. D’autres craignent tout simplement de se voir proposer un rachat de leur contrat EJP par EDF.

Quels sont les tarifs EJP ?

Comme nous l’avons vu, il est difficile de répondre à la question de la rentabilité de l’option EJP. En effet, selon la consommation de chaque ménage, la souplesse de votre emploi du temps et le mix énergétique de votre logement, les bénéfices financiers peuvent fortement varier.

En revanche, si vous voulez vous faire une idée des prix en questions, les tarifs EJP sont déjà bien connus :

Option EJP (TTC)
Puissance souscrite

(kVA)

Abonnement annuel

(€ TTC/an)

Prix du kWh

(cts € TTC/kWh)

Heures normales Heures de Pointe Mobile
9 110,59 13,18 48,08
12 171,39 13,18 48,08
15 197,44 13,18 48,08
18 223,50 13,18 48,08
36 697,63 13,18 48,08

Les autres options tarifaires d’EDF

L’option EJP n’étant plus proposée par EDF, c’est loin d’être l’option tarifaire la plus notable du fournisseur historique. D’autres options vous permettre de gérer différemment votre consommation et d’effectuer d’autres sortes d’économies :

L’option Base

Plus qu’une option tarifaire, l’option Base désigne l’absence d’option tarifaire. Le prix du kWh d’électricité y est lissé de manière à être identique à chaque heure de chaque jour. Il s’agit donc de l’option la plus facile à utiliser pour les consommateurs, puisque le prix reste identique quel que soit leur horaire.

L’Option Heures Pleines/Heures Creuses

Plus facile d’utilisation que Tempo ou EDF, l’option Heures Pleines/Heures Creuses est probablement l’une des plus connues du catalogue d’EDF. Elle aussi propose plusieurs prix du kWh d’électricité, mais plutôt que d’opérer une différence selon les jours, la différenciation se fait ici selon leurs heures.

L’Option Heures Pleines/Heures Creuses divise chaque chaque journée en deux plages horaires :

  • 16 heures pleines, généralement la journée, avec un kWh plus cher qu’en option Base
  • 8 heures creuses, généralement la nuit, avec un kWh plus abordable qu’en option Base. Le but est ici d’inciter les abonnés à lancer leurs tâches énergivores lorsque la demande locale est moins élevée (les heures creuses) afin de lisser la courbe de charge et faciliter la tâche de production d’EDF.

À savoir que les heures creuses ne sont pas déterminées par EDF, mais par le gestionnaire de réseau Enedis. En effet, en tant que responsable du réseau de distribution de l’ensemble du territoire français, Enedis est le mieux placé pour déterminer les heures pleines et les heures creuses de chaque commune. C’est également comme ça que les autres fournisseurs d’électricité peuvent proposer la même option Heures Creuses, avec des tarifs peut-être différents, mais des horaires identiques.

L’Option Tempo

L’option Tempo est souvent considérée comme la remplaçante de l’option EJP, même si elle est de moins en moins mise en avant par EDF. Le principe est semblable : diviser l’année en plusieurs jours selon l’importance de la demande locale. Les jours Tempo se divisent donc en 300 jours bleus (prix moins élevé qu’en option Base), 43 jours blancs (prix semblables à l’option Base) et 22 jours rouges (pris plus élevés qu’en option Base). En plus de ce découpage s’applique également celui des heures pleines et heures creuses, créant ainsi six tarifications différentes pour l’électricité.

FAQ

Combien de jours EJP reste-t-il ?

Il existe plusieurs méthodes pour rester informer du nombre de jours EJP restant. L’Observatoire EJP, sur le site d’EDF, délivre un calendrier des jours EJP selon votre zone, mais vous pouvez également le consulter depuis l’application EDF&Moi, disponible sur téléphones Android et iOS.

EJP est-il toujours intéressant ?

Si EJP permet d’effectuer des économies d’énergie et d’argent, il ne s’adresse pas à n’importe quel ménage. premièrement, il faut disposer d’un emploi du temps assez souple, de manière à pouvoir lancer ses tâches énergivores certains jours plutôt que d’autres. Enfin, il est important de bénéficier d’un mix énergétique dans son logement afin de pouvoir continuer à se chauffer en hiver, sans pour autant allumer son chauffage.

article

Article écrit par :
Jeremy P

calendrier 24 juillet 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici