Mise en service du gaz de ville

Dans un premier temps, vous souscrivez à une offre de gaz provenant d’un fournisseur de gaz. Il peut s’agir du fournisseur historique de gaz Engie (anciennement GDF/Suez et GDF) ou alors d’un fournisseur de gaz alternatif (Eni, Direct Energie…). Une fois que cela est fait, il faut ensuite s’occuper de la mise en service du gaz. C’est ce que vous allez voir dans cet article.

Vous avez d’autres questions sur le gaz de ville et sa mise en service chez vous? Les conseillers Agence France Electricité sont à votre disposition au 09 72 50 77 40.

Qu’est-ce que la mise en service du gaz ?

Pour commencer, qu’il s’agisse d’une mise en service du gaz GRDF ou d’un gestionnaire de réseau local, vous devez souscrire un contrat. Pour choisir une offre, c’est très simple. Vous avez seulement deux directions possibles pour les types de fournisseurs. Il y a, le choix du fournisseur et producteur historique, en l’occurrence Engie (ex GDF) ou alors d’un fournisseur alternatif (Eni, Total Spring (ex-Lampiris), Direct Energie…). La liste de ces derniers est très fournie.

Encore une fois, peu importe le fournisseur que vous choisirez que vous soyez particulier ou professionnel, vous passerez forcément par GRDF pour la mise en service du gaz GDF (Engie désormais), par exemple. C’est GRDF qui s’occupe de l’acheminement et de l’approvisionnement en gaz naturel. Il faut prendre rendez-vous avec un technicien de GRDF pour la mise en service. Ce qu’il faut également savoir, c’est que vous pouvez choisir n’importe quel fournisseur, la qualité de l’électricité ne s’en verra pas altérée. Les seules différences que vous pouvez trouver chez les fournisseurs sont donc le prix ainsi que les prestations du service client.

Comment remettre le gaz après une coupure du compteur ?

Si le gaz a été coupé (ce qui est majoritairement le cas), c’est tout simplement que le ou les ancien(s) occupant(s) ont demandé la résiliation de leur contrat, ce qui est d’ailleurs la bonne pratique. Dans ce cas, GRDF coupe la ligne, afin d’éviter que l’habitant continue à payer des consommations dont il ne se sert pas. Pour pouvoir faire la remise en service du gaz après une coupure, il faut donc faire intervenir un technicien GRDF. Il faudra aussi, pour que l’action soit réalisée, que vous ou quelqu’un vous représentant soit présent.

Quelle est la procédure si le gaz n’a pas été coupé ?

C’est un cas moins courant, celui du gaz qui n’a pas été coupé. Si cela arrive, c’est que l’ancien habitant a tout bonnement oublié de faire la résiliation de son contrat d’énergie au gaz. Ou alors, c’est peut-être que GRDF n’a pas encore pris en compte la résiliation en coupant la ligne. Mais, quoi qu’il arrive, il vous faudra tout de même contacter GRDF, afin d’éviter une coupure qui pourrait survenir. Il n’y aura donc pas de passage d’un technicien, mais vous serez malgré tout facturé comme si c’était le cas.

Mise en service du gaz suite à un raccordement

Dans ce cas précis, cela veut dire que vous avez une habitation neuve et que cette dernière n’est pas encore raccordée au gaz. Donc il faudra procéder au raccordement sur le réseau de distribution du gaz.

Premièrement, vous pouvez demander un devis auprès de GRDF afin de voir pour le raccordement au réseau. Une fois que cela est fait, le gestionnaire de réseau vous envoie une équipe de techniciens, qui réalisera les travaux nécessaires.

Dans un second temps, vous pourrez donc réaliser tous les travaux relatifs aux installations intérieures (radiateur, chaudière, gazinière…). Ce sera également l’occasion de faire la pose du compteur de gaz, si ce n’est pas déjà le cas. Suite à cela, une visite de contrôle peut arriver et vous aurez en votre possession le certificat de conformité délivré par Qualigaz.

Et pour finir, vous appelez GRDF, qui conviendra d’un rendez-vous afin de venir procéder à l’ouverture de compteur gaz de GRDF chez vous. Il faut que vous soyez présent pour cette opération. Ou au pire des cas, être représenté par un tiers. Vous pourrez donc profiter d’une consommation de gaz opérationnelle.

Quels sont les tarifs de la mise en service du gaz ?

Une chose à savoir, les tarifs que vous trouverez ci-dessous sont identiques pour tous les fournisseurs. Peu importe que vous soyez chez Engie, Direct Energie, Total Spring (ex-Lampiris) ou encore Eni, vous paierez la même chose. En fonction de l’option que vous prenez, les délais ne sont évidemment pas les mêmes. Ce ne sont pas les prix pour l’installation d’un compteur de gaz mais pour la mise en service.

Frais et délais de la mise en service du gaz (prestation GRDF) :

Type de mise en serviceDélaisPrix en € TTC
Mise en service initiale5 jours ouvrés18,58
Mise en service express - énergie coupée2 jours ouvrés59,61
Mise en service d’urgence - énergie coupéele jour même143,01

Les frais et délais sont fixés par GRDF et s'appliquent à tous les fournisseurs.

Dernière mise à jour le 18 juillet 2018

Au vu du prix pour ce qui est de la mise en service d’urgence, il est important pour vous de bien prévoir votre déménagement à l’avance. Autrement dit, dès lors que vous savez quand vous déménagez, contactez directement le fournisseur pour prévoir une mise en service standard. Cette dernière vous coûtera bien moins chère et vous ne serez surtout pas en panique lors de votre arrivée. De plus, cette mise en service vous sera, dans la plupart des cas, facturée lorsque vous recevrez la première facture du fournisseur.

FAQ

Quels sont les frais d’ouverture d’un compteur gaz pour un locataire ?

Sachez que les frais qui concernent la mise en service du compteur de gaz sont les mêmes, que ce soit pour un propriétaire ou un locataire ou bien dans une maison ou un appartement. Ce qui change, concrètement, c’est si le raccordement n’a jamais été fait car le logement est neuf et donc ce dernier ne peut pas être raccordé. Ensuite, ce qui pourra changer, ce sont les prix mais pour les offres des fournisseurs. Là, effectivement, vous êtes dans un choix libre. Ce qui signifie que vous pouvez trouver des offres à des prix différents et certaines plus intéressantes que d’autres.

Puis-je me soustraire à ces frais de mise en service ?

Officiellement, il peut arriver que votre logement soit encore fourni en gaz. Cependant, cela veut dire que l’ancien occupant a oublié de résilier son contrat ou que GRDF a omis de couper le gaz. Donc, dans tous les cas, vous subirez forcément une coupure de courant à un moment ou un autre. Le mieux reste tout de même de contacter GRDF afin de régulariser la situation. Cela est le plus convenable pour vous.

article

Article écrit par:

calendar 10 septembre 2017

( update )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici