Cette page référence d'abord les fournisseurs partenaires de papernest puis les autres fournisseurs pertinents. Classement : dans l'ordre décroissant du nombre de clients à l'échelle nationale. En savoir plus sur notre méthodologie : ici.

Fournisseurs de gaz

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie, il existe de nombreux fournisseurs en France. Alors qu’il s’agissait jusque-là d’une activité de monopole, c’est désormais un marché très concurrentiel ; autant dire qu’il est difficile pour le consommateur de choisir chez qui souscrire son contrat. Alors, pour vous aider à bien trouver celui qu’il vous faut, nous dressons ici la liste des fournisseurs de gaz en France et recensons l’essentiel à savoir pour s’y retrouver.

Souscrivez chez un fournisseur de gaz avec papernest

La liste des fournisseurs de gaz naturel

Quels sont les principaux fournisseurs de gaz de ville en France ? Il existe une trentaine de fournisseurs d’énergie français, mais tous ne commercialisent pas du gaz. Parmi les toutefois nombreux fournisseurs de gaz, il faut notamment retenir les principaux, résumés dans le tableau ci-dessous :

Principaux fournisseurs de gaz en France

Nom du fournisseur Caractéristiques
Engie Fournisseur historique de gaz
S’appelait Gaz de France jusqu’en 2008
A pris le nom de GDF Suez jusqu’en 2015
Direct Energie Premier fournisseur alternatif en France
2,5 millions de clients en 2018
Racheté par Total en 2018
Total Spring Fournisseur du pétrolier Total
Ex-Lampiris, racheté en 2016
Eni Pétrolier italien
Se lance d’abord dans le gaz
Fournisseur d’électricité en Italie, France et Belgique
EDF Fournisseur historique d’électricité
Fournisseur de gaz depuis l’ouverture du marché

Qui sont ces fournisseurs de gaz ?

Le marché français, dont l’ouverture à la concurrence s’est faite au début des années 2000 et achevée en 2007 pour les particuliers, compte donc désormais de nombreux fournisseurs d’électricité et de gaz de ville, ainsi qu’on appelle, un peu par abus de langage, le gaz qui alimente nos foyers. Chacun a ses propres spécificités et ses propres tarifs, et il nous faut donc les présenter un peu plus amplement :

  • Engie : créé en 1946, ce fournisseur s’appelait originellement Gaz de France avant de prendre le nom de GDF Suez en 2008, puis celui d’Engie en 2015. Il est le seul autorisé à commercialiser les tarifs réglementés du gaz. Se revendiquant comme le 1er fournisseur d’électricité verte en France, Engie s’inscrit dans une démarche de transition énergétique, et réinjecte de l’énergie renouvelable pour chaque quantité d’électricité consommée.
  • Direct Energie : créé en 2003, le fournisseur Direct Energie est désormais le 3e fournisseur d’énergie en France. Il mise sur une politique de tarifs indexés et sur un service client reconnu et récompensé pour sa qualité. Il a été racheté par le groupe Total en 2018.
  • Total Spring : à l’origine, c’est en rachetant le fournisseur d’énergie belge Lampiris, qui commercialisait également de l’énergie en France, que Total s’est lancé sur le marché de l’électricité et du gaz. Comme Lampiris, Total souhaitait poursuivre une commercialisation d’énergie verte, tout en proposant des offres compétitives.
  • Eni : célèbre pour son logo de chien à six pattes, le pétrolier italien Eni a profité de la libéralisation du marché de l’énergie pour se lancer comme fournisseur de gaz, puis d’électricité. Le fournisseur de gaz Eni est aussi présent sur d’autres marchés que le gaz naturel, puisqu’il est également fournisseur de gaz en citerne. En outre, il ne s’est pas seulement attaqué au marché français, puisqu’il est bien implanté en Italie, ainsi qu’en Belgique.
  • EDF : à l’origine fournisseur d’électricité, EDF propose également des offres de gaz depuis l’ouverture du marché à la concurrence. Quoique désormais également fournisseur de gaz, EDF reste cependant la référence de l’électricité française. Lui aussi s’est inscrit dans la transition énergétique en créant des offres vertes.
  • Les autres fournisseurs de gaz : de taille moindre, ils portent le marché à une trentaine de fournisseurs d’énergie différents. On peut retenir des fournisseurs comme Energem, qui existe depuis 2009, ou le fournisseur Dyneff, surtout implanté dans le sud de la France.

Le saviez-vous ?

Si on parle toujours de gaz de ville, le gaz de nos logements est en fait du gaz naturel. Trop dangereux, le vrai gaz de ville n’est en fait plus utilisé.

La différence entre fournisseur historique et fournisseur alternatif

Depuis l’ouverture du marché, il est fréquent de parler de « fournisseur historique » et de « fournisseur alternatif », mais les consommateurs sont généralement mal informés sur la différence, et peu conscients qu’il existe d’ailleurs tant de fournisseurs de gaz différents.

Il existe deux fournisseurs historiques d’énergie en France : ce sont EDF et Engie. On les qualifie ainsi parce qu’ils ont tous les deux été créés en 1946 et qu’ils disposaient du monopole de l’énergie jusqu’à la libéralisation du marché. EDF avait celui de l’électricité, et Engie, à l’époque appelé Gaz de France, celui du gaz. Cela signifie qu’ils étaient les seuls à pouvoir commercialiser l’électricité et le gaz auprès des consommateurs, et qu’il n’existait donc aucun autre tarif et aucune autre offre que les leurs.

Le terme de « fournisseur alternatif » est apparu au moment où le marché s’est ouvert pour qualifier les fournisseurs de gaz et d’électricité qui s’y sont alors lancés, pour les distinguer des fournisseurs historiques qui restent les seuls à pouvoir proposer le tarif réglementé en vigueur, abrégé TRV, qui est un prix fixé par les pouvoirs publics et qui, jusqu’à l’ouverture du marché, était en fait le seul tarif proposé par les fournisseurs.

Quelle est la différence entre fournisseur de gaz, distributeur et producteur ?

Les fournisseurs de gaz ne sont pas les seuls acteurs des réseaux d’énergie et rares sont les usagers à bien les distinguer, or leur rôle n’est pas du tout le même.

Si la fourniture est désormais une activité concurrentielle, il n’en est pas autant de la distribution de l’énergie, qui reste une activité de monopole. Cela signifie qu’il n’y a que deux distributeurs d’énergie, aussi appelés gestionnaires de réseaux de distribution : un pour l’électricité, qui s’appelle Enedis (ex-ErDF), et un pour le gaz, qui s’appelle GrDF.

Bon à savoir

En réalité, 5% du territoire français sont gérés par des Entreprises Locales de Distribution, mandatées par les communes. Enedis et GrDF gèrent les 95% restants.

Parmi les missions des gestionnaires de réseau, on compte notamment :

  • L’entretien et le dépannage du réseau de distribution
  • Le dépannage et la relève des compteurs
  • La mise en service du gaz ou de l’électricité
  • Le raccordement au réseau des bâtiments neufs

En cas de fuite de gaz ou de coupure d’électricité généralisée, ce sont aussi leurs techniciens qui interviennent en urgence. En revanche, les distributeurs ne sont pas du tout des fournisseurs, et ne proposent aucun abonnement : ils se chargent d’amener le gaz et l’électricité jusqu’au consommateur.

Mais il faut aussi distinguer les fournisseurs et les gestionnaires de réseaux des producteurs. Là aussi, il s’agit d’une activité concurrentielle, et certains fournisseurs sont aussi producteurs, mais ce n’est pas le cas de tous. Les plus petits, par exemple, ne s’occupent que de la commercialisation des offres. Les fournisseurs historiques, eux, sont aussi bien producteurs que fournisseurs.

Pour vous, tout cela signifie surtout que quel que soit votre fournisseur de gaz, vous disposez de la même énergie que chez le concurrent, acheminée par le même réseau. La différence se fait donc surtout au niveau des offres, des services et des tarifs, et c’est ce que vous devez comparer au moment de choisir votre fournisseur.

Quel fournisseur d’électricité et de gaz choisir ?

Comment choisir son fournisseur d’énergie ?

Ce qui ressort principalement de cette liste de fournisseurs, c’est que le consommateur a désormais l’embarras du choix au moment de choisir le sien. Mais cela ne lui facilite pas nécessairement les choses, au contraire.

Pour bien choisir son fournisseur d’énergie, mieux vaut en réalité se pencher sur les offres qu’ils proposent. Plutôt qu’un fournisseur, c’est souvent un contrat qu’il faut choisir, car les offres sont aussi variées que les fournisseurs, et leurs prix également. Pour trouver un contrat adapté, il faut faire le point sur ses critères et habitudes de consommation, tels que :

  • Le type de logement que vous habitez (maison ou appartement)
  • La superficie de cette habitation
  • Le nombre d’occupants de votre foyer
  • Le type de chauffage (électricité ou gaz)

C’est à partir de ces critères que vous saurez quel est le contrat le plus adapté à votre logement. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de fournisseurs de gaz, comme celui proposé par papernest, que vous trouverez ci-dessous :

Estimez votre besoin

1. Type de logement

2. La superficie de mon logement est

3. Nombre d’occupants

Le meilleur fournisseur d’énergie pour vous est celui qui vous propose le contrat idéal par rapport à votre consommation, à des prix raisonnables et avec un service client de qualité. Vous pouvez consulter les avis de consommateurs sur les fournisseurs de gaz, mais rappelez-vous que les critiques sont toujours bien plus mises en avant que les avantages ; abordez ces opinions avec un certain recul et une certaine prudence.

Souscrire un contrat de gaz

Une fois que vous avez choisi votre fournisseur, il reste quelques démarches à faire pour souscrire le contrat retenu. Celles-ci dépendent de votre situation, selon que vous cherchez à trouver le fournisseur de gaz le moins cher tout en restant dans votre logement actuel, ou si vous êtes en plein déménagement.

fournisseurs de gaz naturelLorsque vous déménagez, en effet, votre contrat de gaz naturel ne vous suit pas dans votre nouveau logement, puisque chaque contrat est rattaché à une adresse particulière et à un compteur spécifique, qui possède son propre Point de Comptage et d’Estimation (PCE), un numéro unique qui sert à identifier le point de livraison du gaz.

Si vous souhaitez garder le même fournisseur, vous devez l’informer de votre déménagement à venir et de ce changement d’adresse pour pouvoir mettre en service le gaz dans votre nouvelle habitation. Pour cela, vous pouvez le contacter par internet ou appeler le service client au téléphone.

Mais un déménagement est également une excellente occasion de changer de fournisseur, puisque les nouvelles caractéristiques du logement impliquent souvent, de toute façon, de changer d’offre, et donc de revoir son contrat. Puisque vous devez de toute façon souscrire un nouveau contrat de gaz, pourquoi ne pas en profiter pour comparer les prix et faire des économies d’énergie ?

Dans ce cas, comme pour un changement de fournisseur de gaz en restant dans le même logement, vous n’avez qu’à souscrire le nouveau contrat qui vous intéresse. Votre nouveau fournisseur s’occupera de la résiliation de votre ancien contrat si vous ne vous en êtes pas encore chargé. Ensuite, vous pouvez ouvrir votre compteur d’énergie et bénéficier du gaz chez vous.

Epargnez-vous des démarches en confiant votre souscription à papernest

Les tarifs des différents fournisseurs de gaz

Quel est le prix du kWh de gaz ?

Il existe quatre types de tarifs différents sur le marché du gaz :

  1. Le tarif réglementé en vigueur (TRV) : fixé par la Commission de Régulation de l’Energie, il n’est proposé que par le fournisseur de gaz Engie.
  2. Le prix fixe : c’est un prix de marché qui est fixé au début du contrat et ne varie pas jusqu’à son terme, quelles que soient les variations du TRV du gaz, revu chaque mois.
  3. Le prix fixe ajustable à la baisse : c’est une variante du précédent, qui consiste à revoir à la baisse le prix du kWh de gaz si le TRV vient à descendre.
  4. Le prix indexé : dernier des trois types de prix de marché, c’est un tarif fixé à un certain pourcentage sous le TRV, et qui en suit donc les changements tout en restant inférieur.

Parce qu’il existe ces quatre types de tarifs, que le TRV du gaz change tous les mois et qu’il y a de nombreux fournisseurs de gaz en France, le prix du kWh est donc sujet à de multiples variations en fonction de l’évolution du TRV et de l’offre proposée par le fournisseur.

En outre, pour la même offre, le prix du gaz est encore soumis à variation, sur son abonnement cette fois, en fonction de deux critères : la plage de consommation, c’est-à-dire la quantité de consommation de gaz du foyer ; et la zone tarifaire. Plus un logement est situé loin du réseau, plus le gaz lui coûte cher, car il faut l’acheminer jusqu’à lui. De même, plus il est un gros consommateur de gaz, plus son abonnement est coûteux.

Trouvez le fournisseur de gaz le plus adapté avec papernest

Qui est le fournisseur d’énergie le moins cher ?

Comme le milieu est très concurrentiel, les fournisseurs de gaz sont obligés de proposer des tarifs compétitifs. Tous les prix de marché se servent du tarif réglementé comme référence, pour proposer des tarifs inférieurs, et même Engie a relégué le TRV sur un site dédié pour bien le distinguer de ses propres offres de marché.

Trouver le fournisseur de gaz le moins cher, alors que les tarifs du gaz tendent surtout à augmenter, à l’exception du gel des prix prévu pour les premiers mois de 2019, est un exercice compliqué.

Mais, avec ses trois offres à prix indexés allant de -2% à -10% sur le TRV, Direct Energie s’est fait une solide réputation et compte certainement parmi les fournisseurs de gaz les moins chers. Grâce à ses prix fixes à -10% du TRV à la date de la souscription, le fournisseur Total Spring, nommé meilleur service client 2019, est également parmi les fournisseurs de gaz les moins chers de 2018-2019.

Bon à savoir

Le tarif réglementé du gaz doit disparaître le 1er juillet 2023.

Les autres types de gaz

Les fournisseurs de gaz propane

Tous les fournisseurs de gaz français ne commercialisent pas du gaz naturel. Même s’il est le type de gaz le plus utilisé, certains ménages recourent au gaz en citerne ou en bouteille, et doivent donc passer par des fournisseurs spécifiques.

Le gaz commercialisé en citerne est du propane, un type de gaz dérivé de produits pétroliers. Il existe un nombre limité de fournisseurs de gaz propane en France :

  • Antargaz : créé dès 1936, Antargaz est spécialisé dans le gaz en citerne mais est également fournisseur de gaz naturel depuis 2009. Il a fusionné avec Finagaz (ex-Totalgaz) en 2017.
  • Butagaz : créé au début des années 1930, Butagaz est connu pour son logo d’ours bleu. Lui ne commercialise que des GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié).
  • Primagaz : également né dans les années 1930, Primagaz est une filiale de SHV Energy, et est l’un des plus importants fournisseurs de GPL.
  • Sogasud (ex-Repsol) : racheté par Total en 2011, Sogasud est un fournisseur qui n’est apparu qu’au milieu des années 1990.
  • Vitogaz : plus petit fournisseur, Vitogaz est un fournisseur de GPL indépendant né dès les années 30.

fournisseurs de gaz propane

Les fournisseurs de gaz butane

Le butane est un autre type de gaz, généralement utilisé comme solution d’appoint ou pour des consommations ciblées, comme la cuisson. Il s’achète en bouteille et est essentiellement vendu par les fournisseurs de gaz en citerne, cités ci-dessus.

Les fournisseurs de biogaz

Le biogaz est ce qu’on appelle une énergie verte, c’est-à-dire renouvelable, qu’on dénomme ainsi par opposition au gaz naturel, qui provient lui de poches de gaz fossiles. Le biogaz est obtenu par un procédé bien particulier, qui consiste à fermenter des matières organiques dans un milieu sans oxygène : c’est ce qu’on appelle la « méthanisation ».

Pour le moment, le biogaz est bien moins répandu sur le marché que  le gaz naturel, mais aussi que l’électricité verte, qui provient elle aussi de sources d’énergie renouvelables. Le biogaz ne représente en effet que 2% de la production de gaz en France, alors que la loi sur la Transition Energétique de 2015 prévoit d’atteindre 32% d’énergies renouvelables en 2030. Il reste donc bien du chemin à faire avant de voir se généraliser le biogaz en France.

C’est pourquoi il existe donc très peu de fournisseurs de gaz vert en France. Mais, si le biogaz vous intéresse, vous pouvez vous tourner vers ekWateur, par exemple, qui propose des offres avec 100% de gaz renouvelable. Engie proposait en 2018 une offre appelée « Mon gaz vert » avec 10% de gaz renouvelable réinjecté dans le réseau, mais c’était une offre limitée à 10 000 souscriptions. Enfin, Direct Energie propose une offre similaire, toujours disponible en 2019, son offre Verte à -2% du TRV.

Vous avez choisi votre fournisseur de gaz ? Souscrivez rapidement avec papernest !

09 72 50 77 40

Appel non surtaxé

Annonce

En savoir plus : 

article

Article écrit par :

calendrier 14 septembre 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici