Cette page référence d'abord les fournisseurs partenaires de papernest puis les autres fournisseurs pertinents. Classement : dans l'ordre décroissant du nombre de clients à l'échelle nationale. En savoir plus sur notre méthodologie : ici.

Contrôler et améliorer la qualité de l’air dans la maison : les bons gestes à adopter

Saviez-vous que l’air intérieur présente aussi une pollution au même titre que l’air extérieur ? Chaque personne passe environ 16 h de son temps dans une maison, un bureau… un lieu fermé où la qualité de l’air est tout aussi importante que lorsque vous êtes en plein air. C’est pourquoi il est indispensable de contrôler et d’améliorer la qualité de l’air dans la maison. Voici 5 points à appliquer pour un air sain dans votre intérieur. 

Contrôler la qualité de l’air dans la maison

L’air intérieur est soumis à différents facteurs issus des habitudes quotidiennes et des matériaux utilisés dans la maison qui peuvent entrainer un air vicié aux multiples conséquences, à savoir :

  • Le développement de moisissures toxiques pour la santé
  • La présence d’allergène entrainant des réactions allergiques pouvant aller jusqu’à des cas graves d’œdème
  • La nocivité de certaines poussières créant des maladies respiratoires

Il est donc important d’identifier les facteurs qui influent sur la qualité de l’air intérieur afin de les contrôler. Au rang des accusés, on retrouve :

  • L’humidité ambiante : étendre son linge dans la maison ou encore laissez la vapeur d’eau dans la salle de bain par manque d’aération accroit le niveau d’humidité dans la maison et entraine les problèmes de moisissures que l’on connait. De même un chauffage trop élevé peut être responsable d’une augmentation de l’humidité intérieure comme d’un dessèchement ambiant tout aussi nocif. 
  • Les produits ménagers : ils contribuent à polluer l’air en fonction des produits chimiques qu’ils contiennent. De fait, les évaporations des produits chimiques dans l’atmosphère intérieure entrainent un air vicié responsable de nombreuses affections respiratoires. 
  • D’autres facteurs du quotidien : On peut citer la cigarette, la litière des animaux, les appareils de chauffage défectueux entre autres. 

Les causes d’une mauvaise qualité de l’air sont donc partout dans notre intérieur. Vous vous demandez devant ce constat comment avoir un bon air chez moi ?

Améliorer la qualité de l’air dans la maison

Plusieurs petits gestes peuvent grandement améliorer la qualité de l’air chez vous. En effet, les premières recommandations portent bien entendu sur l’aération de votre maison. Mais ce ne sont pas les seuls gestes à adopter. Voici quoi faire pour améliorer la qualité de l’air de la maison. 

Chasser l’humidité 

Chaque pièce devrait être aérée au moins 2 fois 15 minutes par jour. Ainsi, la ventilation est un élément essentiel pour permettre à l’air de se renouveler efficacement. De plus, l’aération permet d’éliminer l’humidité et de réguler le taux d’hygrométrie dans votre intérieur. 

Mais l’aération seule est bien souvent insuffisante pour chasser l’humidité. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à faire fonctionner la hotte dès que de la vapeur s’échappe de la cuisine, à contrôler le chauffage pour qu’il reste dans une température entre 18 degrés et 20 degrés ou encore placer un déshumidificateur unbonair.fr dans les endroits humides de votre maison. De même, l’inverse peut être nécessaire. Votre air peut être trop sec et irriter les bronches ce qui peut causer de véritables problèmes respiratoires. Dans ce cas, il faudra opter pour un humidificateur d’air. 

Éliminer les pollutions dans l’air intérieur

Les produits ménagers, la litière ou encore les fumées dégagent des produits toxiques rendant l’air vicié. Pour éviter cette pollution intérieure, il faut donc éviter toute fumée dans la maison. Pour cela, les fumeurs devront se résigner à fumer à l’extérieur, mais c’est pour la santé de la famille. Les matériels de chauffage ou à combustion devront être entretenus afin d’éviter toutes émissions de gaz et de polluant. Évidemment, tous les matériels à moteur comme les outils de jardinage ou de bricolage doivent plutôt être utilisés en extérieur et arriver moteur éteint dans votre intérieur. Enfin, un purificateur d’air peut être installé pour complètement dépolluer l’air ambiant intérieur. 

Pour aller plus loin, un matériel de traitement de l’air intérieur peut être mis en place comportant des filtres permettant d’assainir l’air intérieur. Ce dispositif est particulièrement recommandé si vous avez des personnes de votre entourage particulièrement sensibles aux pollutions comme les jeunes enfants ou les personnes âgées. 

article

Article écrit par :
guillaumeh

calendrier 13 février 2020

( éditer )