Comparez les offres d’énergie de nos partenaires en seulement 5 minutes !

09 72 50 77 40

Annonce

Comparez les offres d’énergie de nos partenaires en seulement 5 minutes et économisez jusqu’à 300€ par an !

Comparez en ligne

Annonce


Pour accéder au comparateur officiel du gouvernement, rendez-vous sur www.energie-info.fr. Ce-dernier est exhaustif et compare toutes les offres disponibles sur le marché.
Alternativement, certaines entreprises comme papernest proposent des services de comparaison d’une sélection limitée comprenant leurs offres partenaires, en ligne ou au 09 77 42 24 41

Comparateur énergie gouvernement : définition, fonctionnement et comparatif des offres

Comparateur d’énergie du gouvernement : qu’est-ce que c’est ?

Quelle est l’utilité du comparateur d’énergie du gouvernement ?

Pour accéder au comparateur officiel du gouvernement, rendez-vous sur www.energie-info.fr.

Ce-dernier est exhaustif et compare toutes les offres disponibles sur le marché.

Alternativement, certaines entreprises comme papernest proposent des services de comparaison d’une sélection limitée comprenant leurs offres partenaires, en ligne ou au 09 77 42 24 41

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les consommateurs français peuvent librement choisir leur fournisseur d’énergie parmi une multitude d’acteurs alternatifs comme Total Direct Énergie, Planète OUI, Vattenfall, Mint Énergie, Alterna, Leclerc Énergies, etc. Face à la multiplication des offres d’énergie et des tarifs, il est conseillé d’utiliser un comparateur d’énergie pour choisir le contrat le moins cher.

Aujourd’hui, il existe de nombreux comparateurs d’énergie en ligne, pour aider les Français à choisir la meilleure offre d’électricité et de gaz naturel. L’État français propose également son propre comparateur. En effet, le comparateur d’énergie du gouvernement est l’un des meilleurs moyens de réaliser des économies d’énergie en comparant les offres d’énergie des différents fournisseurs.

Son principal avantage réside dans sa totale indépendance vis-à-vis des fournisseurs d’énergie comme le comparateur électricité de l’UFC – Que Choisir. Le comparateur d’énergie du gouvernement est le comparateur Médiateur de l’Énergie : il est proposé par une autorité publique indépendante dont la principale mission consiste à résoudre à l’amiable les litiges entre les consommateurs et les fournisseurs d’énergie.

Le gouvernement français n’est pas la seule instance à proposer un comparateur d’énergie. En effet, il existe plusieurs entreprises et sites Internet qui ont également créé leur propre comparateur d’énergie pour permettre aux Français de réaliser facilement des économies d’énergie.

Qui est le médiateur national de l’énergie ?

 

Le comparateur d’énergie du gouvernement a été créé en 2006, quelques mois avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. Le site officiel a été mis en place par le Médiateur National de l’Énergie, une autorité publique indépendante qui s’occupe des litiges entre les consommateurs et les fournisseurs d’énergie.

Selon le site Internet du Médiateur National de l’Énergie, l’organisme gouvernemental a plusieurs fonctions toutes relatives au marché de l’énergie et la protection des consommateurs.

  1. Informer les consommateurs de leurs droits, les démarches, les offres d’énergie existantes et la manière de choisir la plus avantageuse pour eux, d’où la création d’un comparateur d’énergie exhaustif et indépendant
  2. Accompagner les consommateurs qui le saisissent dans la résolution de leurs éventuels litiges avec leur fournisseur d’énergie ou l’un des distributeurs d’énergie

En cas de question relative à leurs droits ou les démarches administratives relatives au domaine de l’énergie, les consommateurs peuvent facilement joindre le Médiateur National de l’Énergie par téléphone au 08 00 11 22 12 du lundi au vendredi de 08:30 à 18:00 ou depuis le formulaire de contact disponible sur le site Internet energie-info.fr.

Attention !

Le Médiateur National de l’Énergie est la dernière instance à saisir en cas de litige avec son fournisseur d’énergie. En effet, avant d’engager une procédure auprès du Médiateur National de l’Énergie, le consommateur doit plaider sa cause auprès du service client du fournisseur d’énergie. Dans le cas où il n’obtient pas satisfaction après plusieurs mois et plusieurs relances, il est possible de saisir le Médiateur National de l’Énergie. Par la suite, le consommateur pourra également saisir la justice si l’arrangement trouvé par le Médiateur National de l’Énergie ne lui convient pas. Néanmoins, cette option reste la dernière option.

Le comparateur d’énergie du gouvernement compare-t-il seulement le gaz naturel ou l’électricité ?

Le comparateur d’énergie du gouvernement propose des comparatifs de l’électricité comme du gaz nature selon votre consommation et ne se contente pas de comparer seulement l’une ou l’autre source d’énergie domestique.

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les consommateurs français peuvent librement choisir leur fournisseur d’énergie parmi une pléthore d’acteurs alternatifs. La plupart des fournisseurs d’énergie alternatifs commercialisent des offres d’énergie pour la fourniture d’électricité et la fourniture de gaz naturel afin de s’adapter à un grand nombre de ménages. En effet, la totalité des Français doivent souscrire un contrat d’électricité pour recevoir de l’électricité jusqu’à leur logement et utiliser les ampoules électriques et leurs équipements. Néanmoins, un peu plus de 11 millions de foyers français sont également raccordés au gaz naturel avec une utilisation différente.

  • La cuisson
  • L’eau chaude sanitaire
  • Le chauffage

L’utilisation du gaz naturel dans le logement va déterminer la classe de consommation du ménage français, c’est-à-dire le nombre de kWh consommés de manière annuelle.

La libéralisation du marché de l’énergie permet aux consommateurs français de choisir parmi plusieurs alternatives. Avant 2007, les Français devaient nécessairement souscrire les tarifs réglementés de vente de l’électricité et du gaz naturel puisqu’il s’agissait des uniques contrats d’énergie disponibles au sein du marché français. Avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, la fourniture d’électricité était l’objet du monopole d’EDF et la fourniture de gaz naturel était uniquement assurée par Engie.

Grille tarifaire du Tarif Bleu (tarif réglementé de vente de l’électricité) commercialisé par EDF (août 2022) :

Option tarifaire de base Option heures pleines / heures creuses
Puissance souscrite
(kVA)
Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Abonnement
(€ TTC/an)
Heures pleines
(€ TTC/kWh)
Heures creuses
(€ TTC/kWh)
3 103,48 € 0,1740 €
6 136,12 € 144,30 € 0,1841 € 0,1470 €
9 169,88 € 0,1740 € 183,62 €
12 204,03 € 221,80 €
15 236,27 € 258,97 €
18 269,64 € 294,24 €
24 339,36 € 370,60 €
30 407,04 € 440,76 €
36 476,28 € 494,91 €

Grille tarifaire du TRV du gaz (tarif réglementé de vente du gaz naturel) commercialisé par Engie (août 2022) :

Plage de consommation
(MWh)
Base
< 1
B0
1 à 6
B1 / B2I
> 6
Abonnement
(en € TTC/an)
102,13 € 102,13 € 249,75 €
Zone 1 0,1121 € 0,0735 € 0,0873 €
Zone 2 0,0880 €
Zone 3 0,0887 €
Zone 4 0,0894 €
Zone 5 0,0902 €
Zone 6 0,0909 €

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les deux fournisseurs d’énergie historiques commercialisent des offres d’électricité et des offres de gaz naturel et sont devenus concurrents.

Malgré la libéralisation du marché de l’énergie et la multiplication des offres d’énergie, EDF et Engie doivent continuer à proposer les tarifs réglementés de vente de l’électricité et du gaz naturel. Néanmoins, ils commercialisent également des offres d’énergie au prix du marché afin de rester compétitifs face aux nombreux fournisseurs d’énergie alternatifs.

La principale caractéristique des offres de marché réside dans le prix du kWh : les fournisseurs d’énergie alternatifs utilisent les tarifs réglementés de vente comme référence pour fixer leurs propres prix, généralement plus avantageux.

Attention !

Le tarif réglementé de vente du gaz naturel est voué à disparaître au 1er juillet 2023. Il n’est plus disponible à la souscription depuis le 20 novembre 2019. Les abonnés au TRV du gaz vont basculer automatiquement vers une offre de marché au 30 juin 2023.

Aujourd’hui, le Tarif Bleu d’EDF est l’unique offre au tarif réglementé de vente qui n’a pas encore disparu. En effet, la plupart des offres d’énergie correspondant aux tarifs réglementés de vente ont déjà été supprimées, qu’il s’agisse d’une offre pour les professionnels ou les particuliers.

Fournisseur d’énergie
Nom de l’offre
Date de la fin du tarif réglementé de vente
ENGIE
Le TRV du gaz (résidentiel)
1er juillet 2023
ENGIE
Le TRV du gaz (professionnel)
1er décembre 2020
EDF
Le Tarif Bleu (résidentiel)
EDF
Le Tarif Bleu (professionnel)
1er janvier 2021
EDF
Le Tarif Jaune (puissance électrique entre 37 kVA et 250 kVA)
1er janvier 2016
EDF
Le Tarif Vert (compteurs HTA)
1er janvier 2016

Le comparateur d’énergie du gouvernement va permettre aux consommateurs français de souscrire une offre d’énergie plus avantageuse par rapport aux tarifs réglementés de vente.

Afin de trouver l’offre d’énergie la moins chère, il est important de calculer sa consommation d’énergie (nombre de kWh consommés) puisqu’elle va permettre au comparateur d’énergie du gouvernement d’affiner ses recherches afin de proposer directement les offres d’énergie les moins chères selon le nombre de kWh consommés.

Dans le cas inverse, les utilisateurs peuvent également effectuer une estimation globale depuis l’outil du gouvernement. Afin de simuler correctement sa consommation d’énergie, l’outil va demander aux consommateurs de renseigner certaines informations qui vont permettre de calculer le nombre de kWh par le logement ou le local commercial, dans le cadre de la souscription d’une offre d’énergie pour les professionnels.

  • Le type de profil : particuliers ou professionnels
  • La superficie du logement ou du local commercial
  • Le nombre d’occupants
  • Le type de chauffage
  • La puissance électrique des équipements

Au-delà de l’estimation de la consommation d’énergie qui représente l’une des étapes essentielles au moment de comparer les différents contrats d’énergie disponibles, il est également important de définir ses critères : les consommateurs peuvent choisir une offre d’électricité 100% verte pour réduire leur impact environnemental ou préférer une offre online pour digitaliser toutes les démarches. Le comparateur d’énergie du gouvernement va également prendre en compte les promotions du moment pour établir un classement des offres les moins chères selon le profil de consommation.

Grâce au comparateur d’énergie du gouvernement, les consommateurs pourront obtenir une estimation du coût de la fourniture d’énergie pour l’année.

Les critères et typologies non-tarifaires de comparaison

Le comparateur du gouvernement prend donc plus d’éléments en compte que les différences tarifaires entre les offres sur le marché : l’objectif est de vous livrer une sélection d’options qui vous correspondent non seulement au niveau de votre budget mais aussi par rapport à vos préférences et priorités personnelles.

En termes de catégories non-tarifaires, donc, il est globalement possible de diviser les offres d’électricité et de gaz en trois sortes : les offres classiques, les offres vertes, et les offres online. On retrouve ces différents cas sous diverses appellations selon les fournisseurs et la façon dont ils choisissent de nommer leurs offres, mais il n’empêche que c’est une bonne façon de comprendre vos options.

Les offres classiques ne sont pas difficiles à qualifier : il s’agit des offres de base, souvent proposées en premier, des fournisseurs. Elles ne présentent en général pas beaucoup d’avantages supplémentaires ou distinctifs, mais donnent une bonne idée de l’échelle tarifaire typique de tel ou tel fournisseur. Les offres peuvent donc être une bonne option pour une première expérience chez un nouveau fournisseur, ou dans le cadre par exemple d’une location dans laquelle on ne compte pas résider trop longtemps.

Vous pouvez aussi vous intéresser à l‘offre online, qui présente des caractéristiques bien plus spécifiques que les offres classiques. Retrouvée également sous les appellations d’offre connectée, 100% web, ou 100% en ligne, cette sorte d’abonnement propose une digitalisation totale de vos processus et documents relatifs à votre souscription et ce qui la suit.

Tout se passe réellement en ligne, c’est-à-dire que vous n’aurez pas la possibilité de contacter le service client de votre fournisseur par téléphone : vous devez passer par leur site web ou bien par votre application mobile. Ces modalités correspondent en général aux habitudes des clients plus jeunes, ou globalement parlant habitués à gérer leurs abonnements divers en ligne.

Un avantage notable est qu’elle revient à un prix bien moins cher que les offres classiques de la majorité des fournisseurs. De plus, elle a la caractéristique particulière de vous donner la possibilité de suivre votre consommation énergétique à distance et en direct, ce qui vous permet si vous le souhaitez d’adapter ce niveau de consommation au fur et à mesure du mois avant de réduire votre facture.

Enfin, la dernière grande catégorie que l’on peut identifier pour les offres d’électricité et de gaz est celle des offres vertes. Il s’agit comme son nom l’indique d’un abonnement destiné aux consommateurs désireux de participer à leur échelle aux efforts environnementaux. Toutes les offres vertes en France sont par ailleurs soumises à des garanties d’origine.

Leur fonctionnement est un peu particulier : en effet, il n’est pas possible de faire parvenir une sorte d’énergie spécifique à un consommateur particulier en fonction de ses préférences. Le réseau ne fonctionne tout simplement pas de cette façon. Ainsi, à la place, les fournisseurs concernés s’engagent à injecter dans le réseau énergétique une quantité d’énergie renouvelable équivalente à celle consommée par ses abonnés aux offres vertes.

Peut-on faire ses estimations de besoins soi-même ?

Si les comparateurs sont des outils particulièrement utiles, il est compréhensible de vouloir vous intéresser par vous-même à vos habitudes de consommation et à ce que cela signifie en matière de besoins énergétiques. Si une estimation de vos besoins est incluse dans une simulation de comparateur, en avoir les chiffres soi-même est rassurant.

Nous vous proposons donc des pistes pour pouvoir estimer, si ce n’est qu’approximativement, votre consommation typique en fonction de votre logement, des occupants de votre résidence, et d’autres éléments tels que les installations énergétiques qui y sont compris et utilisés.

Tout d’abord, voici un tableau regroupant les estimations de consommation énergétique pour un logement en fonction de sa superficie :


Surface habitable Estimation de la consommation annuelle en électricité
20 mètres carrés Min : 1 230 kWh
Max : 1 300 kWh
50 mètres carrés Min : 1 500 kWh
Max : 1 595 kWh
70 mètres carrés Min : 1 690 kWh
Max : 1 800 kWh
100 mètres carrés Min : 1 840 kWh
Max : 1 960 kWh


Vous pouvez y associer ce tableau ci-dessous, qui présente des estimations de consommation en fonction de vos postes de consommation : quels appareils consomment la majorité de votre électricité ou de votre gaz ?


Poste de consommation Consommation annuelle moyenne Consommation journalière moyenne
Cuisson 1171 kWh/an 3,2 kWh/jour
Eau chaude 2054 kWh/an 5,6 kWh/jour
Chauffage 10542 kWh/an 28,9 kWh/jour
Autres (éclairage, électroménager, électronique, etc.) 3208 kWh/an 8,7 kWh/jour


Il est également possible, si notamment vous êtes en situation de déménagement, ou bien si vous avez récemment réalisé des travaux de rénovation sur votre résidence, de vous intéresser plus longuement aux capacités énergétiques de celle-ci, au-delà des estimations.

En effet, lors de l’achat ou de la location d’un logement, l’acquéreur se voit obligatoirement présenter un DPE (Diagnostic de Performance Energétique), réalisé par des experts agréés. Ce dossier prend en considération le type d’énergie consommée, l’isolation du bâtiment, et la qualité de sa construction, pour vous donner un aperçu de ses capacités, besoins, et limites en termes de consommation d’énergie.

C’est donc une série de documents qui peuvent être particulièrement utiles pour connaître les spécificités énergétiques de votre logement. Suite à une réforme récente, le DPE se doit également d’inclure des conseils relatifs à des travaux de rénovation permettant d’améliorer sa performance énergétique. Il peut s’agir de bonnes pistes pour vous lancer dans d’éventuels projets qui, à long-terme, diminueraient vos factures.

Quel fournisseur d’énergie conseille le comparateur d’énergie du gouvernement ?

Il est impossible de répondre à cette question puisque le comparateur d’énergie du gouvernement va comparer tous les fournisseurs d’énergie disponibles sur le marché afin de permettre aux consommateurs de trouver l’offre d’énergie la plus adaptée à leurs besoins énergétiques.

Le saviez-vous ?

L’offre d’énergie la plus adaptée va dépendre du profil de consommation énergétique du futur abonné. En effet, il est conseillé de souscrire un contrat d’électricité ou un contrat de gaz naturel qui s’adapte aux habitudes de consommation du ménage afin d’éviter une surconsommation pouvant entraîner des frais supplémentaires et superflus.

Le fournisseur d’énergie idéal d’un jeune célibataire logeant dans un studio de 25 m² ne sera pas similaire au fournisseur d’énergie idéal d’une famille nombreuse avec un lave-vaisselle, un lave-linge, un sèche-linge et une pléthores d’équipements électriques supplémentaires et utilisés quotidiennement. C’est pour cela qu’il y a un réel intérêt à prendre le temps de réaliser une estimation détaillée de sa consommation d’énergie afin de calculer le montant potentiel des factures d’électricité selon les offres du marché. Il est également possible de conserver précieusement la trace écrite des consommations précédemment relevées au moment des relevés annuels du compteur d’électricité ou de gaz naturel.

Grâce au comparateur d’énergie du gouvernement ou un comparateur indépendant, les consommateurs français peuvent choisir plus facilement leur fournisseur d’énergie parmi une trentaine d’acteurs alternatifs comme Total Direct Énergie (né de la fusion de Direct Énergie et Total Spring) ou ENI. Depuis 2007, le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence et les fournisseurs historiques de l’énergie ne détiennent plus le monopole de la fourniture d’électricité et de gaz naturel : EDF et Engie doivent partager le porte-monnaie des consommateurs avec une pléthore d’acteurs alternatifs.

  • Total Direct Énergie (devenu TotalEnergies) : le principal fournisseur d’énergie alternatif est né de la fusion de Total Spring et Direct Énergie et domine le marché français, derrière EDF et Engie
  • ENI
  • Planète OUI
  • Vattenfall
  • ekWateur
  • OVO Energy
  • Bulb
  • Enercoop
  • Urban Solar
  • Mint Énergie
  • Alterna
  • Gaz et Électricité de Grenoble (GEG)
  • Iberdrola

Attention !

Le prix du kWh d’électricité ou de gaz naturel est l’un des critères les plus importants au moment de la recherche d’un nouveau contrat d’énergie mais il est important de vérifier également la qualité du service client grâce aux avis des clients. En effet, il est conseillé de souscrire un contrat d’énergie auprès d’un fournisseur d’énergie qui propose des services adéquats vis-à-vis des attentes du consommateur.

Le comparateur d’énergie du gouvernement va permettre aux consommateurs français de comparer toutes les offres d’électricité et toutes les offres de gaz naturel selon les tarifs en vigueur.

  1. Le prix de l’abonnement : il s’agit du montant fixe de la facture d’énergie
  2. Le prix du kWh : il s’agit du montant variable de la facture d’énergie qui correspond à la consommation énergétique du logement

Il est également nécessaire de vérifier le type de tarifs des offres d’énergie, c’est-à-dire si elles proposent un prix du kWh fixe pendant la durée du contrat ou un prix du kWh indexé qui va varier selon les fluctuations du marché.

comparateur energie gouvernement profil consommation

FAQ

Peut-on demander un branchement provisoire sur energie-info.fr ?

Non. Le site Internet comparateur-energie.info.fr sert uniquement à informer les consommateurs français concernant les différentes offres d'énergie disponibles au sein du marché de l'énergie français.

Afin de demander un branchement provisoire au réseau de distribution de l'électricité, que ce soit pour des travaux de construction ou pour un événement ponctuel, il faut nécessaire de s'adresser au principal gestionnaire du réseau de distribution de l'électricité, Enedis.

Quelle est la différence entre un fournisseur et un distributeur d'énergie ?

Dans le domaine de l'énergie, les deux acteurs principaux à qui vous aurez affaire sont les fournisseurs d'énergie, principalement concernés ici, et les distributeurs d'énergie. La différence entre les deux est importante et claire : les fournisseurs commercialisent les offres d'énergie, vous facturant son arrivée à votre logement, alors que les distributeurs ne sont que les gestionnaires de réseau, s'occupant de processus plus techniques tels que l'entretien de celui-ci, un éventuel raccordement de votre logement au réseau, d'électricité ou de gaz, et la mise en service de votre compteur. Les deux distributeurs majeurs d'énergie en France sont Enedis (ex-ErDF) et GrDF. Il faut donc bien les distinguer d'EDF et Engie, qui ne sont que des fournisseurs.

Mis à jour le 17 Jan, 2022

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

Déborah de Comarmond

Rédactrice en chef et experte des sujets énergie

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquer ici