Quelles sont les idées reçues sur le compteur Linky ?

Le compteur Linky est un compteur électrique communicant développé par Enedis. Il a pour particularité de transmettre les données de consommation de façon automatique. Cependant, beaucoup de consommateurs sont méfiants vis-à-vis du compteur Linky en raison de nombreuses idées reçues.

Idée reçue n°1 : Le compteur Linky ne sert à rien

Faux. Malgré un déploiement en cours depuis 2016, un certain nombre de consommateurs ne sait toujours pas à quoi sert le compteur Linky. Pourtant, ce compteur communicant est très utile pour mieux maîtriser sa consommation et réaliser des économies sur ses factures d’électricité.

La particularité du compteur Linky est qu’il transmet les données de consommation du logement au distributeur Enedis, sans qu’un technicien ne vienne effectuer un relevé de compteur. Une à deux fois par jour, ces données sont envoyées automatiquement à Enedis qui les communique ensuite aux fournisseurs d’électricité.

Grâce au compteur intelligent Linky, les factures d’électricité sont établies selon la consommation réelle du foyer. À l’inverse, avec les compteurs mécaniques, les factures sont déterminées selon une estimation de la consommation qui n’est pas aussi précise.

De plus, le compteur Linky permet aux particuliers de suivre leur consommation d’électricité au jour le jour. Ils peuvent donc maîtriser leur consommation au quotidien et réduire le montant des factures.

Idée reçue n°2 : Le compteur Linky espionne les consommateurs

Faux. Plusieurs associations de consommateurs ont accusé le compteur Linky d’espionner les consommateurs grâce au recueil des données de consommation. En effet, ces associations estiment qu’en analysant les données, il est possible de déterminer :

  • Le nombre d’occupants du logement ;
  • Les habitudes de consommation ;
  • Les heures de présence au sein du foyer ;
  • La fréquence d’utilisation des appareils électriques, etc.

Cependant, le compteur Linky ne collecte aucune donnée personnelle. Le nom, l’âge ou encore l’adresse du client ne sont pas transmis à Enedis. Linky ne recueil que des données liées à la consommation électrique du logement comme :

  • La courbe de charge qui permet de savoir à quel moment la consommation du logement est la plus élevée ;
  • La puissance maximale atteinte chaque jour par le client ;
  • Les index de consommation qui sont relevés et transmis quotidiennement.

Il est important de savoir que le recueil des données de consommation est impossible sans le consentement explicite du client. Un consommateur peut aussi demander l’arrêt de la collecte des données et la suppression des données collectées précédemment.

En cas de non-respect du consentement des clients, Enedis et les fournisseurs d’énergie s’exposent à des poursuites de la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

Le saviez-vous ?

Plusieurs fournisseurs d’énergie tels que Engie, TotalEnergies ou encore EDF ont déjà été mis en demeure par la Cnil pour cause de non-respect de certaines conditions de recueil du consentement concernant les données de consommation. Plus d’informations en suivant ce lien.

Idée reçue n°3 : Le compteur Linky est dangereux pour notre santé

Faux. Au fur et à mesure du déploiement du compteur Linky, des voix se sont élevées pour mettre les consommateurs en garde contre les ondes électromagnétiques émises par ces compteurs communicants. Si les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur la santé sont prouvés, il faudrait une forte exposition pour les ressentir.

Or, selon une étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), les ondes émises par les compteurs Linky sont largement en-dessous des seuils autorisés par les pouvoirs publics. Il apparaît que le compteur Linky émet la même quantité d’ondes que les « compteurs classiques ».

Une box internet ou un ordinateur portable émettent davantage d’ondes électromagnétiques qu’un compteur Linky.

Néanmoins, même si les ondes du compteur Linky sont inoffensives, certaines personnes souffrant d’électro-sensibilité peuvent développer des symptômes comme des maux de tête, des acouphènes ou encore des difficultés de concentration. Cependant, les symptômes seraient les mêmes si ces personnes vivaient à proximité directe d’une antenne-relais par exemple.

Pour les personnes ne souffrant d’aucune hypersensibilité aux ondes, le compteur Linky est sans danger pour la santé.

Idée reçue n°4 : Le compteur Linky coûte cher

Vrai…mais aussi faux. Lorsque l’on fait référence au coût de l’installation du compteur Linky, il faut bien faire la différence entre :

  1. Ce que cela coûte à Enedis ;
  2. Ce que cela coûte aux consommateurs.

Du côté d’Enedis, on peut dire que la facture est très salée. En effet, entre 2016 et 2021, le gestionnaire du réseau d’électricité a dépensé plus de 5 milliards d’euros pour équiper 90% des foyers français. Enedis compte sur les économies réalisées grâce au compteur Linky (maintenance et relevé de compteur à distance, etc.) pour rentabiliser cet important investissement.

En ce qui concerne les particuliers, la situation est devenue floue depuis quelques semaines. Alors qu’en 2011, le ministre de l’Industrie et de l’Énergie annonçait que le compteur Linky ne coûterait « pas un centime aux particuliers », le journal Le Parisien a affirmé, au début du mois de mai 2021, que les particuliers devront rembourser le compteur Linky à partir de 2022.

D’après les informations du Parisien, chaque foyer devra débourser 130€. Pour en savoir plus, lisez cet article.

Cependant, le gouvernement a vite démenti en précisant que les Français « ne paieront pas un coût supplémentaire dû à Linky ». Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée à la transition énergétique rajoute : « Enedis exerce une mission de service public régulée, rémunérée au travers d’un tarif d’utilisation des réseaux d’électricité, sous le contrôle de la Commission de régulation de l’énergie. La CRE a vérifié et confirmé que le coût total du projet sera inférieur au budget initial et que les économies de charge prévues seront bien au rendez-vous et donc incluses dans le tarif ».

Pour faire simple, l’installation du compteur Linky, qui est obligatoire, ne devrait rien coûter aux consommateurs, comme initialement prévu.

Idée reçue n°5 : Le compteur Linky peut causer des incendies

Faux. Au début de la campagne d’installation des compteurs Linky, plusieurs personnes ont accusé leur compteur d’avoir provoqué un départ de feu.

Des expertises ont été conjointement menées par Enedis, les pompiers et les services publics, mais aucun élément n’est venu confirmer la responsabilité du compteur Linky. Au fil des années, Enedis n’a pas non plus observé une recrudescence des incendies.

Idée reçue n°6 : Le compteur Linky provoque des coupures de courant

Vrai. Et oui, il semblerait que les logements équipés d’un compteur Linky soient plus souvent sujets à des coupures lorsque plusieurs appareils fonctionnent en même temps.

Selon Enedis, les compteurs Linky sont très sensibles aux dépassements de puissance et coupent le courant dès que c’est la cas. Ainsi, la coupure est le signe qu’il faut passer à une puissance de compteur supérieure.

Idée reçue n°7 : Enedis peut couper le courant à distance

Vrai et faux. En théorie, Enedis peut effectivement couper l’électricité à distance en se servant du compteur Linky. Cela peut s’avérer très utile dans des situations de forte tension sur le réseau électrique (lorsque la demande en électricité est trop importante).

Cependant, Enedis ne peut pas couper l’électricité sans le consentement des consommateurs. Ces derniers doivent donner leur accord pour une modulation de la consommation d’électricité.

De la même façon, Enedis ne peut pas couper l’électricité à distance pour cause d’impayés. Avant de procéder à une coupure, le client doit être contacté par un conseiller de son fournisseur d’électricité qui lui demandera de régulariser sa situation.

infographie idées reçues compteur linky

Sources :

  • ekWateur, « 5 idées reçues sur le compteur Linky », 10/12/2021 ;
  • Le Parisien, « Vrai ou faux ? 7 idées reçues sur le compteur Linky décryptées », 28/09/2018 ;
  • France Bleu, « LE + INFO – Les trois idées reçues sur les compteurs Linky », 23/06/2017;

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 7 Juin, 2021

Commentaires

3 Avis bright star bright star bright star bright star grey star 4/5

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :
mohamed ouahab
bright star bright star bright star grey star grey star 3/5

est-il oui ou non obligatoire de changer son compteur électrique?

Bonjour Mohamed, L'article L. 341-4 du Code de l'Énergie impose à ENEDIS le déploiement de Linky dans près de 35 millions de foyers d'ici 2021. Votre compteur électrique est la propriété d'ENEDIS et vous ne pouvez pas refuser l'installation du compteur LINKY si celui-ci est accessible au technicien.

marty
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

faux !!!! le jour du remplacement le préposé enédis vous laisse une lettre avec la notice expliquative du compteur plus les index de votre ancien compteur !!

Bonjour, L’équipe d'Agence France Électricité est navrée que l’article ne soit pas de votre goût. Nous vous remercions pour vos remarques et les prendrons en compte afin d’améliorer notre contenu.

Barrouquère
bright star bright star bright star bright star grey star 4/5

Le remplacement d'un compteur sans la présence du propriétaire de l'immeuble ( ou de l'abonné) pose un réel problème : en effet le client ne peut vérifier l'état de sa consommation au jour du remplacement du compteur et recevra quelques jours ou semaines plus tard une facture de sa consommation d'énergie sans capacité de vérifier la réalité de sa consommation ni la contester en cas d'erreur de relevé au moment du changement de compteur.....de quelles preuves disposera-t-il??,

Bonjour, Si vous constatez une erreur après la pose de votre nouveau compteur, nous vous conseillons de contacter immédiatement le service client d'ENEDIS.