Compteur Linky : le gouvernement promet que les particuliers ne paieront pas plus !

Contrairement à ce qui a été annoncé, le gouvernement affirme que les particuliers n’auront pas à rembourser le déploiement du compteur Linky.

Pas de coût supplémentaire

Suite aux révélations du Parisien affirmant que les consommateurs devront rembourser la pose du compteur Linky à partir de 2022, le gouvernement, par l’intermédiaire d’Emmanuelle Wargon la ministre déléguée à la transition écologique, affirmé que les Français « ne paieront pas un coût supplémentaire dû à Linky ».

Selon la ministre, « Enedis exerce une mission de service public régulée, rémunérée au travers d’un tarif d’utilisation des réseaux d’électricité, sous le contrôle de la Commission de régulation de l’énergie. La CRE a vérifié et confirmé que le coût total du projet sera inférieur au budget initial et que les économies de charge prévues seront bien au rendez-vous et donc incluses dans le tarif ».

Le gestionnaire du réseau et distributeur d’électricité a également tenu à rassurer les consommateurs en expliquant « qu’il n’y a pas de coût additionnel associé à Linky. Les consommateurs ne paieront pas 15 euros de plus par an au titre de Linky ».

Un financement grâce aux économies réalisées

Selon la Commission de régulation de l’énergie, le déploiement des compteurs Linky sera remboursé grâce aux économies engendrées par ces compteurs intelligents. En effet, ils permettent à Enedis de réaliser certaines opérations à distance (comme les mises en service ou les relevés de compteur) ce qui réduit les coûts pour le gestionnaire du réseau.

Cependant, la CRE indique que le tarif d’utilisation du réseau d’électricité sera de 15€ par an sur la facture des particuliers d’ici 2024. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 2 Juin, 2021