Des PDG de fournisseurs d’énergie demandent la fin du démarchage abusif !

11/06/21 Les dirigeants de quatre fournisseurs d’énergie demandent l’interdiction du démarchages commercial non sollicité à domicile et au téléphone. Ils souhaitent faire cesser cette pratique commerciale très décriée.

Faire cesser le démarchage abusif

Dans une tribune récemment publiée dans la presse, les dirigeants de quatre fournisseurs alternatifs d’énergie demandent l’interdiction du démarchage non sollicité auprès des particuliers. Albert Codinach (PDG de Planète OUI), Amandine Albizzati (DG Enercoop), Julien Chardon (PDG d’Ilek) et Vincent Maillard (président de Plüm énergie) estiment qu’il est primordial que « les dérives cessent et qu’on ne puisse plus associer l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie à des pratiques condamnables ».

Cette pratique commerciale consiste à se rendre au domicile des particuliers ou à les contacter par téléphone pour les inciter à souscrire une offre d’électricité ou de gaz. Le problème est que de nombreux consommateurs se plaignent de l’aspect abusif de ces démarchages et décident de contacter le Médiateur national de l’énergie.

En 2020, le Médiateur national de l’énergie a reçu plus de 2000 plaintes pour cause de démarchage abusif. Un chiffre presque deux fois supérieur à celui de 2019.

Selon les signataires de cette tribune, il faut « remettre l’intérêt du consommateur au cœur de la réflexion concernant les pratiques commerciales ». Ils souhaitent également reprendre la main sur le démarchage qui est, pour le moment, réalisé par des prestataires privés. « Les démarchages commerciaux, tels qu’ils existent aujourd’hui dans le secteur de l’énergie, sont la plupart du temps sous-traités à des prestataires spécialisés. Des prestataires rémunérés quasi-exclusivement aux résultats, c’est-à-dire au nombre de contrats signés, et donc « prêts à tout » et difficiles à encadrer ».

Un meilleur encadrement

Certains fournisseurs d’énergie demandent donc un meilleur encadrement de cette pratique. Avec le soutien du Médiateur national de l’énergie, ces fournisseurs espèrent parvenir à :

  • Une interdiction du démarchage à domicile ;
  • Une interdiction du démarchage non sollicité par téléphone.

Le saviez-vous ?

Depuis juillet 2020, le démarchage téléphonique est interdit pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie ou pour la production d’énergies renouvelables.

Pour en savoir davantage sur la demande de quelques fournisseurs d’énergie, cliquez sur ce lien.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 11 Juin, 2021