La centrale à charbon de Gardanne fermée de manière anticipée

Initialement, la fermeture de la centrale à charbon de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, était prévue en 2022 mais la direction de Gazel Énergie a annoncé la volonté d’effectuer une fermeture anticipée de la centrale à charbon, un peu moins de deux ans avant la date initiale.

La fermeture anticipée du site de Gardanne

L’activité de la centrale à charbon de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, est perturbée depuis plusieurs mois et la direction de Gazel Énergie, la filiale du groupe EPH, a annoncé la fermeture anticipée du site pour la fin de l’année 2020.

Initialement, la centrale à charbon de Gardanne devait fermer ses portes au cours de l’année 2022.

La centrale Émile Huchet continue son activité

À contrario, l’entreprise souhaite continuer à exploiter le site « charbon » de la centrale Émile Huchet, située à Saint-Avold en Lorraine. Contrairement à la centrale de Gardanne, celle-ci pourrait fonctionner jusqu’au premier trimestre de l’année 2022.

Plus d’informations sur la fermeture des centrales à charbon françaises sur ce lien.

Fermeture anticipée de la centrale à charbon de Gardanne énergie polluante

La problématique des centrales à charbon

L’exploitation du charbon, l’une des énergies fossiles les plus polluantes est très problématique au sein du territoire français et le gouvernement a annoncé, dans ses promesses de campagne, la fermeture de quatre centrales à charbon pour limiter les émissions polluantes de l’industrie énergétique.

Un comité social et économique (CSE) est prévue la semaine prochaine pour préciser le plan de restructuration de Gazel Énergie et la fermeture anticipée de la centrale à charbon de Gardanne.
Redactor

Ecrit par Alicia

Mis à jour le 11 Sep, 2020