Assurance bureau professionnel : Comment bien protéger son local ?

En bref : Incendie, cambriolage, acte de malveillance ou erreur de manipulation, les bureaux professionnels peuvent être partiellement, voire complètement inutilisables. Salariés et entrepreneurs sont alors dans l’incapacité de poursuivre leur activité. Grâce à une assurance bureau professionnel (ou assurance local professionnel), vous êtes couvert. Les garanties vous permettent de reprendre le travail plus rapidement, de limiter la perte de chiffre d’affaires et d’assurer la pérennité de votre activité.

Pourquoi souscrire une assurance bureau professionnel ? Comment choisir les bonnes garanties ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Dans ce dossier, Easyblue vous donne des réponses et vous aide à choisir la bonne assurance bureau professionnel.

Tout savoir sur l’assurance bureau professionnel

 Comprendre les risques pour bien s’assurer

Une entreprise peut faire face à de très nombreux risques. Parmi eux, il y a les catastrophes naturelles ou non, comme l’incendie, le dégât des eaux ou l’explosion. Le vol et le vandalisme font également partie des risques, même s’il est possible de les réduire grâce à un excellent système de sécurité. 

Bon à savoir : Le vol n’est souvent pas inclus dans les garanties de base. La couverture de ce type de sinistres peut donc être ajoutée en supplément.  

Les dommages peuvent avoir pour cause :

  • une défaillance dans le local, par exemple une panne d’électricité dans un local réfrigéré,
  • une panne informatique entraînant la perte des données.

Qu’est-ce qu’une assurance bureau professionnel ?

Une assurance bureau professionnel est une garantie qui permet de bénéficier d’une indemnisation lorsque les locaux professionnels subissent des dommages. Ces derniers peuvent concerner le matériel, les marchandises ou encore les biens immobiliers. Il est à noter que les pertes d’exploitation directement ou indirectement liées aux dommages peuvent également être prises en charge. Il faut cependant souscrire les bonnes garanties.

 Pourquoi souscrire une assurance bureau professionnel ?

Grâce à une assurance bureau professionnel ou local professionnel, en cas de dommage, tous les moyens sont mis en œuvre pour une reprise rapide de l’activité. Celle-ci est pérennisée et toute perte de productivité est indemnisée. Il est à noter que tous les locaux et leur contenu sont concernés :

  • les bureaux,
  • les commerces,
  • les sites de production,
  • les hangars de stockage,
  • le matériel,
  • les stocks,
  • le parc informatique,
  • les données…

L’assurance bureau professionnel est la plupart du temps obligatoire. Elle peut être exigée pour les entreprises qui louent leurs locaux, et celles qui en sont propriétaires s’ils sont situés dans une copropriété. De plus, si vous n’êtes pas couvert pour protéger vos locaux et vos bureaux, vous devrez faire face aux frais. Or, les conséquences financières peuvent être élevées et mettre en péril la pérennité de l’entreprise.

Comment choisir la bonne assurance bureau professionnel ?

Quels sont les critères pris en compte ?

 Pour trouver le bon contrat d’assurance bureau professionnel, il faut faire le point sur ses besoins et bien sûr, la nature de ses locaux. Les garanties ne seront pas les mêmes pour un prestataire de service ou pour une entreprise pharmaceutique, par exemple.

Voici les critères pris en compte : 

  • La ville dans laquelle se trouvent les locaux ;
  • Le type de local (bureau, commerce, site de production, espace de stockage, etc.) ;
  • La superficie des locaux professionnels ;
  • Le statut de l’entreprise (propriétaire ou locataire) ;
  • Le chiffre d’affaires ;
  • La valeur des biens ;
  • Le nombre de salariés ;
  • La nature de l’activité.

Une évaluation des risques est également à prévoir. Elle permet d’identifier les sinistres et les dommages potentiels à couvrir. Plus il y a de risques, plus le coût de l’assurance sera élevé. Le montant de la franchise dépend aussi de la formule choisie pour la couverture de base et des options que l’on ajoute.

 Comment souscrire le bon contrat d’assurance local professionnel ?

Pour trouver le bon contact d’assurance bureau professionnel, il faut prendre en considération tous les critères cités ci-dessus. Sachez qu’une bonne assurance offre une couverture personnalisée et donc optimale.

Posez-vous les bonnes questions :

  • À quels risques s’exposent vos bureaux d’entreprise ?
  • Faut-il prendre en compte le risque informatique ?
  • Quels sont les biens professionnels à protéger ?
  • Quel est votre budget ?

Une fois que vous avez identifié vos besoins, il faut faire des demandes de devis et comparer les garanties. Il faut également s’intéresser aux prestations complémentaires. Voici quelques exemples.

  • La responsabilité civile professionnelle est-elle incluse dans le contrat ?
  • Une exonération de franchise peut-elle être appliquée dans certaines situations ?
  • Pendant combien de temps sont versées les garanties financières ?
  • Les garanties financières sont-elles plafonnées ?  
  • Quels sont les délais d’indemnisation ?
  • Une assistance est-elle prévue ?
  • Gardiennage, intervention d’un expert… Quels sont les frais pris en charge par le contrat ?

Bon à savoir : faire un audit pour évaluer ses besoins

Il est tout à fait possible qu’une entreprise ait des difficultés à évaluer ses besoins en termes d’assurance bureau professionnel. Sachez que les compagnies d’assurances peuvent proposer un audit pour mieux cibler les risques et donc les garanties indispensables. Grâce à ce service, l’entreprise profite d’une couverture personnalisée et au meilleur prix.

Home-office : l’assurance bureau professionnel s’applique-t-elle ?

Depuis quelques années, le télétravail s’est démocratisé, et la tendance s’est accélérée depuis la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus. Que vous soyez à votre compte ou que vous travailliez depuis chez vous à temps partiel ou à temps complet, une question se pose : faut-il souscrire une assurance bureau professionnel ?

Le plus souvent, les personnes qui travaillent à domicile optent pour une extension de leur assurance habitation. Cette option est très abordable, mais peut aussi s’avérer peu adaptée en cas de sinistre. Bien sûr, le matériel est couvert, mais qu’en est-il des données, parfois sensibles ?

Si vous êtes concerné par le home-office, miser sur un contrat supplémentaire peut offrir beaucoup de sérénité. Il est préconisé de bien se protéger contre le risque informatique, par exemple. À la maison comme au bureau, le piratage est un risque avéré et de plus en plus courant depuis la crise du COVID 19. Les données sensibles sont une cible idéale, et une assurance cyberattaque peut vous protéger. 

La RC Pro n’est pas obligatoire pour tous les professionnels, mais elle est hautement recommandée également. 

Toutes les entreprises, qu’elles soient grandes ou petites, ont tout intérêt à souscrire une assurance bureau professionnel. Les garanties doivent être prévues dans le budget. En plus d’assurer la pérennité de l’activité, elles apportent beaucoup de sérénité à l’ensemble des collaborateurs.  

 

Sources :

https://www.allianz.fr/assurances-professionnels-entreprises/mon-activite/assurer-mes-biens/mes-locaux.html

https://entreprise.mma.fr/votre-activite/assurance-bureau.html

https://reassurez-moi.fr/guide/pro/multirisque/bureau

https://www.aviva.fr/conseils-en-assurance/mon-activite-professionnelle/coworking-activite-domicile.html

 

Mis à jour le 10 Jan, 2022

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

Virgile F

Mortgage Project Manager