Quelles sont les énergies les moins polluantes ?

annonce

annonce

Les énergies fossiles (charbon, gaz et pétrole) sont des énergies polluantes. Ce sont les premières responsables du changement climatique. Le pacte de Glasgow, adopté lors de la COP26 en novembre 2021, confirmait que la décennie actuelle devait être celle de l’action contre le réchauffement climatique. Le but est de limiter la hausse des températures à 1,5ºC en réduisant les émissions de Co2 dans le monde de 45% en 2030 par rapport à 2010.

Depuis le XIXe siècle et la révolution industrielle, les émissions mondiales de Co2 ont déjà réchauffé la planète de 1ºC. En France, presque les deux tiers des émissions de gaz à effet de serre sont générés par la consommation d’énergie.

Pour répondre à ce défi crucial pour l’Humanité, l’Union européenne s’est dotée d’une loi pour la transition énergétique. Qui a pour objectif de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030.

C’est pourquoi il est devenu primordial de favoriser la transition énergétique vers des énergies moins polluantes que les énergies fossiles; c’est-à-dire des énergies vertes.

Malheureusement, tous les pays ne peuvent ou ne veulent pas jouer le jeu : qui sont les plus gros pollueurs au monde ? Qui sont les bons élèves ? Quelles sont les sources d’énergies les plus polluantes ? Quelles sont les énergies renouvelables pour y pallier ? Nous vous expliquons tout…

Quelles sont les énergies renouvelables ?

Une énergie est dite renouvelable si elle est produite à partir de sources d’énergies renouvelables, comme le vent, la terre, l’eau et le soleil, par opposition à une énergie polluante et non renouvelable dont les stocks s’épuisent, comme le charbon, le gaz ou le pétrole.

L’avantage des énergies vertes est que leur exploitation génère très peu de déchets et d’émissions de gaz à effets de serre. Ce sont des énergies moins polluantes. Cependant, les performances énergétiques de ces énergies, même celles de la meilleure énergie verte, sont beaucoup plus faibles que celles des énergies polluantes.

Parmi ces énergies vertes, on en distingue cinq :

  • l’éolien
  • le solaire
  • l’hydraulique
  • la géothermie
  • la biomasse

Quelles sont les énergies vertes/propres

Les fournisseurs d’énergie verte proposent de l’électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables comme :

  • L’énergie éolienne : elle utilise la force du vent pour produire de l’électricité. Il existe deux types d’éoliennes : celles installées sur terre (onshore) et sur mer (offshore). Elle représente aujourd’hui 8,2% de la consommation d’électricité en France. Si la production d’électricité ne rejette pas de gaz à effet de serre, sa fabrication génère de la pollution. Cependant, les éoliennes ont une durée de vie moyenne de vingt à trente ans et plus de 90% du matériel utilisé pour sa production est recyclable. De plus, l’éolien est souvent décrit pour la mortalité de plusieurs espèces d’oiseaux et de chauve-souris, même si l’impact est faible.
  • L’énergie hydraulique : elle permet de produire de l’électricité en convertissant l’énergie produite par l’eau. Avec plus de deux mille installations, l’hydroélectricité représente près de 19% de la puissance électrique totale installée et 49 % de la production brute d’électricité renouvelable en France. Si l’énergie hydraulique ne produit pas de gaz à effet de serre ni de déchets, son impact sur la biodiversité des mers et des rivières n’est pas négligeable.
  • L’énergie solaire : elle produit de l’énergie grâce aux rayons du soleil. On distingue deux types d’énergie solaire : le photovoltaïque qui génère de l’électricité, et le thermique, de la chaleur. La production solaire représente aujourd’hui 3 % de la consommation électrique française totale. L’énergie solaire ne rejette pas de Co2 dans l’atmosphère ni ne produit de déchets, mais la construction des panneaux solaires nécessite une quantité de ressources importantes, concernant l’extraction des matériaux pour sa production, comme le silicium. Cependant, on considère qu’il faut en moyenne entre un et cinq ans, selon de l’ensoleillement, pour qu’un système photovoltaïque produise autant d’énergie qu’il en a fallu pour sa conception.
  • L’énergie géothermique : elle consiste à profiter de la chaleur de la Terre pour produire de l’énergie grâce à une pompe à chaleur pour les particuliers, ou grâce à des centrales géothermiques. Sa production dépend de la profondeur à laquelle est extraite l’énergie. Soit elle est utilisée pour le chauffage urbain, soit pour la production d’électricité. La géothermie ne crée ni gaz à effet de serre ni déchets. Et les exploitations géothermiques n’ont aucun impact sur l’environnement.
  • L’énergie biomasse : elle produit de l’électricité en brûlant des matières organiques végétales ou animales (végétaux, bois, ordures ménagères organiques, déchets agricoles), ou en les fermentant pour créer du biogaz. Cette énergie biomasse affiche un bilan carbone neutre car la combustion des matières organiques émet autant de gaz à effet de serre qu’elles en ont absorbés durant leur cycle de vie. Cependant, pour qu’elle soit considérée comme une énergie renouvelable, sa consommation doit être inférieure à sa régénération. Malheureusement, ce principe n’est pas toujours respecté.

Quels sont les pays bons élèves

Chaque année, le magazine MIT Technology Review publie, ici, son classement des pays les plus verts du monde, le Green Futur Index.

76 pays ont été évalués et notés sur dix, selon les progrès et l’engagement des pays à construire une société décarbonée et la transition écologique vers l’accès aux énergies vertes donc moins polluantes que ce sont les énergies vertes (investissements et innovation).

Ainsi, les cinq principaux critères sont :

  • Les émissions de gaz à effet
  • la transition énergétique
  • la société verte
  • l’innovation
  • la politique climatique

Top 10 des pays les plus verts du monde en 2021, selon le Green Futur Index :

  1. Islande (6.45)
  2. Danemark (6.44)
  3. Norvège (6.2)
  4. France (5.98)
  5. Irlande (5.95)
  6. Finlande (5.90)
  7. Costa Rica (5.78)
  8. Nouvelle-Zélande (5.71)
  9. Belgique (5.63)
  10. Pays-Bas (5.62)

Selon ce classement, les six premières nations sont européennes, et les trois premières sont des pays nordiques. En queue du classement, l’Iran (2.85), le Paraguay (2.72) et le Qatar (2.61) ferment la marche.

La France, quant à elle, est quatrième. Bien que ce ne soit que la médaille en chocolat, le pays termine en bonne position. Cela s’explique, selon la revue MIT Technology Review, par le fait que le pays est devenu “un leader mondial de la production d’hydrogène”. De plus, ses engagements en faveur du développement des énergies moins polluantes à base d’hydrogène ont également été salués.

Quelles sont les sources d’énergies les plus polluantes (CO2) ?

Les énergies les plus polluantes sont les énergies fossiles, car elles absorbent des matières fossiles riches en carbone et hydrogène; c’est ce que l’on appelle les hydrocarbures.

Le charbon, le gaz et le pétrole sont les hydrocarbures les plus utilisés pour produire de l’énergie. Bien qu’ils soient très efficaces et économiques, ce sont des énergies polluantes car responsables d’importantes quantités d’émissions de gaz à effet de serre (Co2) et contribuent donc au réchauffement climatique. De plus, les hydrocarbures ne sont pas des ressources renouvelables, leur quantité est limitée et les stocks ne se renouvellent pas avec le temps, à l’échelle humaine.

Le charbon : énergie polluante par excellence

Véritable symbole de la révolution industrielle, le charbon est aujourd’hui “l’ennemi nº1 du climat”, selon les mots de la ministre de la Transition Écologique Barbara Pompili. Il s’agit de la source d’énergie la plus polluante, devant le gaz et le pétrole. En 2018, à l’échelle mondiale, les centrales à charbon représentaient 39% des émissions de gaz à effet, contre 30% pour le pétrole et 19% pour le gaz naturel, selon le ministère de la transition écologique.

En effet, le procédé utilisé pour son extraction dans les mines de charbon génère de grandes quantités de Co2 et pollue grandement les nappes phréatiques. De plus, lors de sa combustion dans les centrales, de nouveaux gaz à effet de serre sont rejetés. Le charbon pollue donc deux fois.

Le saviez-vous ?

En France, il reste encore deux centrales à charbon. Selon la ministre de la Transition Écologique Barbara Pompili, une devrait fermer prochainement, et l’autre, dès que l’EPR (réacteur nucléaire) de Flamanville sera en service.

Les centrales au fioul

Une centrale à fioul brûle du pétrole pour le convertir en chaleur et en électricité. Il s’agit donc d’une énergie dérivée du pétrole. Le fioul est donc une énergie polluante car elle émet beaucoup de gaz à effet de serre.

S’il était très populaire avant les années 70, le choc pétrolier de 1973 l’a rendu moins rentable du fait de l’augmentation des cours du pétrole. Cependant, le fioul existe toujours.

Il existe deux types de fioul :

  • le fioul domestique (FOD) : il est essentiellement utilisé par les particuliers pour se chauffer grâce à une chaudière au fioul.
  • le fioul lourd (FOL) : il est utilisé dans l’industrie, et permet de produire de l’électricité.

Le saviez-vous ?

Concernant les particuliers et le fioul domestique, à partir de 1er juillet 2022, il sera impossible de remplacer ou d’installer une chaudière au fioul (ou à charbon). Les foyers et entreprises concernés devront préférer une source d’énergie moins polluante et plus respectueuse de l’environnement pour leur chauffage plutôt qu’une énergie polluante.

Ce décret, paru le 5 janvier 2022, a pour but de supprimer progressivement tous les systèmes de chauffage très pollueurs, et permettre ainsi de réduire la dépendance de la France aux énergies polluantes comme le sont les fossiles.

En France, EDF a stoppé sa dernière centrale au fioul en 2018. Il s’agissait de la dernière grande unité de production d’électricité au fioul du pays.

Les centrales à gaz

La France dispose de onze centrales à gaz. Elles servent notamment à pallier les déficiences du nucléaire et permettent d’assurer un approvisionnement en énergie face à la production intermittente des énergies moins polluates comme le sont les renouvelables. EDF, Engie et Total se partagent le marché du gaz dans le pays.

Ces onze centrales à gaz ne représentent que 7% de la production d’électricité en France, loin derrière le nucléaire (67%) et les énergies renouvelables comme l’hydraulique (13%).

Le saviez-vous ?

Cependant, cette source d’énergie, bien que polluante, est essentielle pour assurer l’équilibre du réseau électrique, et est deux fois moins polluante que le charbon. Les centrales à charbon représentent 39% des gaz à effet de serre contre 19% pour celles au gaz.

Classement des dix pays les plus pollueurs du monde

Quels sont les pays les plus pollueurs ?

Il existe plusieurs classements des pays les plus pollueurs. Tout dépend ce que l’on prend compte : les émissions de Co2 par pays, par nombre d’habitants ou selon l’empreinte écologique.

Dans le premier cas, c’est la Chine qui revêt le bonnet d’âne, alors qu’en nombre d’habitants, c’est le Qatar qui arrive en tête des mauvais élèves. Enfin, selon l’empreinte écologique, le carton rouge va à Singapour.

Classement des dix pays les plus pollueurs en 2020 (en millions de tonnes de Co2)

En 2020, sans surprise, les trois pays les plus pollueurs, selon les émissions de dioxyde de carbone (C02), sont les plus industrialisés : la Chine, les États-Unis et l’Inde.

Au niveau européen, c’est l’Allemagne qui émet le plus de Co2 (644 millions de tonnes) du fait de sa forte dépendance au charbon. Elle est responsable du quart des émissions de Co2 de l’Union Européenne.

Le saviez-vous ?

Si l’on considère l’Union européenne comme une seule et même entité, elle arrive au troisième rang mondial avec 2599 millions de tonnes de Co2.

La France, quant à elle, se trouve à la 21ème place avec 277 millions de tonnes de Co2 rejetées dans l’atmosphère en 2020. Un rang qui s’explique par la forte dépendance du pays au nucléaire (67% de la production d’électricité), qui une énergie propre car elle n’émet pas de carbone.

Quels sont les pays les plus pollueurs en 2020 ?

Classement des dix pays les plus pollueurs en 2020 par habitant (en tonnes de Co2/personne)

Si l’on se réfère aux pays les plus pollueurs selon le nombre d’habitants, les résultats sont totalement différents. Parmi les dix premiers, plus de la moitié sont des pays dont la part de l’industrie pétrolière est très importante. De plus, ce sont des pays avec de faibles populations.

Au niveau européen, le Luxembourg arrive en tête (13 tonnes de Co2/personne) et est 16ème au niveau mondial. La France est la 81ème place mondiale avec 4,2 tonnes de Co2/personne.

Quels sont les 10 pays les plus pollueurs en 2020 par habitants ?

Classement des dix pays les plus pollueurs en 2020 selon leur empreinte écologique

Enfin, selon l’ONG Global Footprint Network, le classement des pays selon leur empreinte écologique montre que les pays les plus industrialisés (Chine, États-Unis et Inde) sont les plus pollueurs.

Cet outil permet de mesurer la pression de l’Homme sur les ressources naturelles. L’empreinte écologique correspond à la mesure en hectares de la surface productive nécessaire pour subvenir aux besoins d’une population donnée.

Ainsi, différents facteurs sont pris en compte, comme l’agriculture, l’énergie, les transports, ou encore les modes de consommation.

Pays classés selon leur empreinte écologique totale (en hectares globaux)

  1. Chine : 5 540 000 000
  2. États-unis : 2 660 000 000
  3. Inde : 1 640 000 000
  4. Russie : 774 000 000
  5. Japon : 586 000 000
  6. Brésil : 542 000 000
  7. Indonésie : 460 000 000
  8. Allemagne : 388 000 000
  9. Corée du Sud : 323 000 000
  10. Mexique : 301 000 000

Le saviez-vous ?

Suivant ce calcul, il faudrait 1,7 Terre pour subvenir aux besoins de toute la planète selon nos modes de consommation actuels. Ce qui signifie que nous vivons à crédit : on consomme plus que ce que l’on a.

Chaque année, il existe donc le “jour du dépassement”; c’est–à-dire le jour où l’humanité a consommé toutes les ressources naturelles possibles. L’an dernier, en 2021, c’était le 29 juillet. En France, ce fut le 7 mai. Donc, si toute la population mondiale vivait comme des Français, on aurait besoin de 2,9 planètes pour subvenir à nos besoins. Pour 2022, on attend encore la date…

Changez de fournisseur gratuitement

09 72 50 77 40

Annonce

Changez de fournisseur gratuitement

Cliquez ici !

Annonce

FAQ

Quelles sont les énergies polluantes ?

Les énergies polluantes sont les énergies fossiles (charbon, gaz et pétrole), car elles absorbent des matières fossiles riches en carbone et hydrogène; c’est ce que l’on appelle les hydrocarbures. Bien qu’ils soient très efficaces et économiques, ce sont des énergies polluantes car responsables d’importantes quantités d’émissions de gaz à effet de serre (Co2) et contribuent donc au réchauffement climatique.

Quelle est la source d'énergie la plus polluante ?

Le charbon est l’énergie la plus polluante, devant le gaz et le pétrole. En 2018, à l’échelle mondiale, les centrales à charbon représentaient 39% des émissions de gaz à effet, contre 30% pour le pétrole et 19% pour le gaz naturel, selon le ministère de la transition écologique.

Quelles sont les énergies vertes ?

Les énergies vertes sont l’éolien, le solaire, l’hydraulique, la géothermie et la biomasse. Elles sont produites à partir de sources d’énergies renouvelables, comme le vent, la terre, l’eau et le soleil, par opposition à une énergie polluante et non renouvelable dont les stocks s’épuisent, comme le charbon, le gaz ou le pétrole.

Mis à jour le 4 Oct, 2022

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

Laurent Tourneux

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquer ici