Annonce : service papernest non partenaire d'Edf (n°Edf : 3004)

Annonce : service papernest non partenaire d'Edf (n°Edf : 3004)

Prix du kWh EDF : offres et tarifs

Fournisseur historique d’électricité sur le sol français, mais aujourd’hui concurrencé par l’arrivée massive de fournisseurs alternatifs (Direct Energie, Eni, Total Spring, etc…), EDF reste encore le leader du marché de l’énergie en proposant un prix du kWh d’électricité différent selon qu’il s’agisse de son offre aux tarifs réglementés ou ses offres de marché. On vous explique tout sur les différents prix du kWh EDF dans l’article ci-dessous.

Il s’agit de distinguer particulièrement deux types d’offres, à savoir celles réglementées et celles de marché, commercialisées par le fournisseur historique, pour mieux comprendre nous vous expliquons de quoi est constitué le prix de l’électricité :


Service de souscription d’EDF : 3004
Service client d’EDF : 09 69 32 15 15.

Le prix du kWh d’électricité du tarif réglementé (tarif bleu) d’EDF 

Tout d’abord, le tarif réglementé, c’est quoi ?

prix kWh edfEn tant que fournisseur historique d’électricité ayant acquis un quasi monopole d’état en matière de fourniture énergétique depuis les années 1940, EDF est devenu de fait une référence en la matière dans l’esprit des français.  N’étant plus une entreprise publique depuis 2004 mais toujours détenue en partie par l’Etat (à hauteur de 84 % de son capital tout de même), EDF, qui compte toujours plus de 39 millions de clients est aujourd’hui un fournisseur parmi d’autres aux côtés des entreprises ayant profité de l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007.

Cependant, afin de sécuriser le marché et protéger les consommateurs d’éventuelles flambées du prix de l’électricité sur le marché de gros, l’État a décidé de fixer chaque année un tarif réglementé correspondant à un prix fixe du kilowattheure (kWh) d’électricité, qui est commercialisé par EDF et que toute personne est en droit de demander, peu importe l’offre de marché à laquelle il adhérait précédemment, en appelant le 09 69 32 15 15.

C’est la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) qui fixe plus précisément ce prix, avant d’être validé directement par le gouvernement. Pour déterminer le prix exact du kWh d’électricité correspondant au tarif réglementé, la CRE s’appuie notamment sur l’addition des indicateurs suivants:

  • Le coût de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH) supporté par EDF
  • Les différents coûts d’acheminement de l’électricité correspondant au Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE)
  • Les coûts de commercialisation de l’électricité à laquelle s’ajoute un pourcentage permettant à EDF de réaliser une plus-value sur le service de fourniture rendu.
  • Les coûts de complément permettant la fourniture d’électricité dans les foyers français impliquant notamment la garantie de fonctionnement et de capacité.

A noter: A côté des Tarifs réglementés commercialisés par EDF, on retrouve sur le marché de la fourniture d’énergie aux particulier des offres dites de marché comprenant notamment des offres indexées (à la baisse généralement) sur le tarif réglementé, mais également des offres fixes (prix bloqués) des offres d’électricité verte (provenant de sources d’énergie renouvelables) et des offres dites « duales » car comprenant à la fois une fourniture à l’électricité et au gaz naturel (avec une remise sur le prix du kWh plus intéressante encore).

Aujourd’hui, le marché de l’énergie se régule automatiquement et le tarif réglementé de vente demeurent le contrat d’électricité le plus cher. Néanmoins, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence ne présente pas seulement des avantages. En effet, la méthode de calcul utilisé pour déterminer le coût de production de l’électricité n’est pas spécialement avantageux pour les consommateurs français.

Le prix de l’électricité est déterminé en fonction du prix des matières premières, notamment le charbon et le gaz qui participent grandement au mix énergétique européen. Par conséquent, la flambée des prix du gaz à l’automne de 2021 a participé à une hausse des prix de l’électricité dans l’Union Européenne.

Néanmoins, cette méthode de calcul est jugée obsolète par la plupart des acteurs du marché français puisque le charbon et le gaz compose une infime partie du mix énergétique français et pourtant, les variations du prix de ces matières premières pénalisent les consommateurs français en cas de hausse.

Grille des prix du tarif réglementé EDF en option Base (2017)

L’option Base est une option tarifaire commercialisée par EDF se caractérisant par le fait de proposer un prix unique du kWh d’électricité et ce pour toute l’année à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit avec un prix de l’abonnement légèrement plus avantageux que pour une autre option tarifaire.

Puissance compteur souscrite (en kVA) Prix de l’abonnement à l’année (en € TTC) Prix du kWh d’électricité

Option Base (en € TTC)

3 kVA 67.04 € 0.1546 €
6 kVA 100.74 € 0.1466 €
9 kVA 118.74 € 0.1483 €

Grille des prix du tarif réglementé EDF en option Heures creuses/heures pleines (2017)

L’option Heures Creuses/Heures Pleines est une option proposée par EDF qui permet de changer le prix du kWh d’électricité en fonction de la plage horaire de la journée. En effet, EDF détermine ce que l’on appelle des heures creuses correspondant à des horaires où la consommation d’électricité pour l’ensemble de la population est beaucoup moins importante (la nuit généralement) faisant donc baisser de manière significative le prix du kWh d’électricité. C’est une option particulièrement intéressante et économique pour les ménages capables de réguler leur consommation énergétique en fonction de certains horaires.

A noter: Les compteurs d’électricité permettant de bénéficier de cette option tarifaire HC/HP comprennent deux index permettant de faire des relèves numériques à la fois pour les heures creuses et les heures pleines, et ces boîtiers ne sont disponible que si vous souscrivez une puissance de compteur d’au moins 6 kVA, ce qui explique qu’aucun prix ni d’abonnement ni de prix du kWh ne soit indiqué dans le tableau ci-dessous pour la puissance 3 kVA.

Puissance compteur souscrite (en kVA) Prix de l’abonnement à l’année (en € TTC) Prix du kWh d’électricité Heures Creuses (en € TTC) Prix du kWh d’électricité

-Heures Pleines(en € TTC)

3 kVA 67.04 € X X
6 kVA 100.74 € 0.1252 € 0.1593 €
9 kVA 118.74 € 0.1252 € 0.1593 €

Economisez jusqu’à 200 euros sur le prix du kWh en souscrivant chez un fournisseur alternatif avec papernest

03 67 14 89 24

Annonce - papernest n'est pas en partenariat avec EDF

Economisez jusqu’à 200 euros sur le prix du kWh en souscrivant chez un fournisseur alternatif avec papernest

Cliquez ici

Service gratuit

Annonce - papernest n'est pas en partenariat avec EDF

Le prix du kWh pour l’offre d’électricité Vert Electrique EDF 

prix kwh EDF électricité verteA côté du Tarif Réglementé déterminé par les pouvoirs publics et la Commission de Régulation de l’Energie, EDF propose également une offre de marché d’électricité verte, à l’image de ce qui peut se faire couramment ces dernières années chez une grande majorité des fournisseurs d’énergie souhaitant adopter un comportement éco-responsable jusque dans la définition de leur politique commerciale.

Qu’est ce qu’une offre d’électricité verte ? 

Avec son offfre d’électricité verte (ou renouvelable), EDF s’engage, non pas à fournir directement au client ayant souscrit l’offre, une électricité provenant de sources d’énergies renouvelables (panneaux solaires photovoltaïques, barrages hydroélectriques, parcs éoliens) car trop compliqué, mais bel et bien à injecter dans le réseau électrique autant d’électricité « verte » que de kWh d’énergie consommés par le foyer ayant opté pour cette offre.

A noter: Bien qu’éco-citoyennes car respectueuses de l’environnement et précurseurs dans le sens où elles permettent à l’électricité renouvelable d’accaparer une partie du réseau électrique, les offres d’électricité vertes restent cependant particulièrement chères, celle d’EDF faisant même partie des plus chères du marché, car supérieure au Tarif Réglementé.

Grille des prix de l’offre vert Electrique EDF en option Base (2017)

Puissance compteur souscrite (en kVA) Prix de l’abonnement à l’année (en € TTC) Prix du kWh d’électricité -Option Base  (en € TTC)
3 kVA X X
6 kVA 120.61 € 0.1410 €
9 kVA 128.49 € 0.1472 €
12 kVA 137.12 € 0.1488 €
15 kVA 155.63 € 0.1488 €
18 kVA 176.93 € 0.1488 €
24 kVA 214.58 € 0.1488 €
30 kVA 255.14 € 0.1488 €
36 kVA 287.22 € 0.1488 €

Grille tarifaire edf 2017 des prix de l’offre vert Electrique  en option heures creuses/heures pleines(2017)

Puissance compteur souscrite (en kVA) Prix de l’abonnement à l’année (en € TTC) Prix du kWh EDF d’électricité Heures Creuses (en € TTC) Prix du kWh EDF d’électricité

-Heures Pleines(en € TTC)

3 kVA X X X
6 kVA 114.42 € 0.1243 € 0.1617 €
9 kVA 140.65 € 0.1243 € 0.1617 €
12 kVA 164.74 € 0.1243 € 0.1617 €
15 kVA 187.05 € 0.1243 € 0.1617 €
18 kVA 207.59 € 0.1243 € 0.1617 €
24 kVA 255.88 € 0.1243 € 0.1617 €
30 kVA 310.89 € 0.1243 € 0.1617 €
36 kVA 365.89 € 0.1243 € 0.1617 €

La hausse du prix du kWh d’électricité chez EDF

hausse prix kwh EDFL’évolution récente des prix de l’électricité ne va pas dans le sens d’une augmentation du pouvoir d’achat des ménages, et la tendance n’est malheureusement pas à un inversement de courbe. En effet, à travers l’évolution des Tarifs réglementés du prix du kWh de l’électricité (EDF) et du prix du kWh de gaz (Engie) estimée par la CRE. Ainsi sur les dernières années, on a notamment constaté une augmentation du  prix du kWh d’EDF en 2017 par rapport au prix du kWh d’EDF en 2016  en ce qui concerne le tarif bleu :

  • + 3 % en 2010
  • + 1,7 % en 2011
  • + 2 % en 2012
  • +5 % en 2013
  • +2,5 % en 2014
  • +2,5 % en 2015
  • + 2,4 % en 2016
  • +1,7% en 2017

Comment expliquer cette augmentation du prix de l’électricité ?

La hausse des prix de l’électricité provient avant toute chose d’une augmentation des coûts d’exploitation de l’énergie par le plus gros producteur français d’électricité EDF. Souvent sous-évaluées pour conserver le pouvoir d’achat des consommateurs, les montées du prix de l’électricité n’ont pas permis ces dernières années au fournisseur de rentrer dans ses coûts de production, et ce alors que d’importants investissements sont à engager chaque année pour assurer la prolongation de vie du parc nucléaire dans l’hexagone détenu en grande majorité par le groupe EDF.

On constate à côté de cela, une augmentation particulièrement importante de certaines taxes liées à l’électricité:

  • La Contribution aux charges de Service Public de l’Electricité (CSPE): Participation demandée ax ménages permettant de financer certaines causes comme l’élaboration d’un tarif social pour les personnes en situation de précarité énergétique, mais également le développement des énergies vertes ou encore les problèmes structurels comme l’approvisionnement en électricité de zones particulièrement isolées (zones rurales notamment)
  • La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) : Contribution des foyers consommateurs d’énergie permettant de financer les régimes de retraite des anciens salariés des industries électriques et gazière. Elle représente aujourd’hui 1 % de votre facture d’électricité
  • La Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE): Il s’agit de la taxe payée par les particuliers mais également les personnes à la tête de petites et/ou moyennes entreprises (PME) à destination des collectivités locales, en ce sens qu’elles interviennent parfois financièrement afin de contribuer aux travaux sur la voie publique de raccordement d’un logement à l’électricité. Elle représente aujourd’hui 6% de la facture d’électricité TTC des ménages.

Des motifs d’espoir sur le prix du kWh EDF

Cependant, que les consommateurs se rassurent, il est toujours possible de positiver en se rendant compte que le prix du kWh d’électricité en France reste largement inférieur à celui de nombreux de nos voisins européens.  De plus, les tarifs réglementés appliqués par EDF prennent en compte depuis 2014 le prix initial de l’électricité sur les marchés de gros connus pour la forte baisse du prix de l’électricité constatée ces dernières années, et qui ont donc une influence directe sur la légère baisse de l’augmentation annuelle du tarif bleu du fournisseur historique.

Enfin, l’ouverture du marché de l’énergie depuis 2007 a permis de renouveler le marché et d’augmenter ses capacités de compétitivité. Ainsi les nouveaux arrivants dans le secteur de la fourniture d’énergie, appelés d’ailleurs fournisseurs alternatifs (Direct Energie, Eni, Total Spring, Planète Oui, etc…) proposent pour la plupart différentes offres de marché dont une indexée à la baisse sur les tarifs réglementés d’EDF.

C’est par exemple le cas de l’offre Online de Direct Energie, qui propose une remise de 10 % sur le prix du kWh d’électricité par rapport aux tarif bleu, en échange de quoi les particuliers doivent directement gérer leur offre en ligne (paiement, relève de compteur, accès au service client) sans possibilité d’effectuer une réclamation ou une demande d’information par téléphone ou par voie postale. Direct Energie n’est d’ailleurs pas le seul fournisseur à indexé une de ses offres sur le tarif réglementé. C’est notamment le cas d’Engie, avec un prix du kwH inférieur à 5% des tarifs réglementés par l’intermédiaire de son fournisseur spécialisé dans l’offre web Happ’e.

Economisez jusqu’à 200 euros sur le prix du kWh en souscrivant chez un fournisseur alternatif avec papernest

03 67 14 89 24

Annonce - papernest n'est pas en partenariat avec EDF

Economisez jusqu’à 200 euros sur le prix du kWh en souscrivant chez un fournisseur alternatif avec papernest

Cliquez ici

Service gratuit

Annonce - papernest n'est pas en partenariat avec EDF

Foire aux Questions 

Pourquoi les fournisseurs alternatifs peuvent-ils proposer des prix du kWh moins élevés que le tarif réglementé d’EDF ? 

Implantées seulement depuis une dizaine d’année dans le secteur de l’énergie, les fournisseurs alternatifs français ont des coûts de fonctionnement largement inférieurs à ceux d’EDF qui en plus d’être fournisseur d’énergie et avant tout producteur d’une grande partie de l’électricité existante sur le sol français. Les fournisseurs alternatifs, eux, ne se contentent que d’acheter l’électricité produite par le fournisseur historique, et s’évite des coûts de production, de distribution et d’acheminements particulièrement importants et à la charge d’EDF, entreprise encore détenue à 84% par les pouvoirs publics.

Qu’est ce que le triphasé ?

Un compteur électrique Enedis peut aujourd’hui être alimenté par deux types d’installations à savoir une installation monophasée, qui est aujourd’hui la norme pour une majorité de foyers français, ou une installation triphasée se caractérisant par un circuit électrique divisé en trois phases différentes, sorte de sous-installations qui à elles trois forment l’installation électrique d’un logement. C’est par exemple le cas pour les grandes maisons ayant un compteur d’une puissance supérieure à 12 kVA ou utilisant des engins électriques particulièrement énergivores fonctionnant via une prise triphasée (une ferme par exemple). Le tarif EDF triphasé n’est  aujourd’hui appliqué que dans très peu de foyers français.

Comment choisir son fournisseur d’électricité ? 

EDF logo

Il existe différents critères qui vous permettront de déterminer quel fournisseur d’énergie correspond le mieux à vos attentes. Pour cela le meilleur moyen est sans aucun doute de procéder à des simulations de consommation énergétique chez plusieurs fournisseurs et de comparer les grilles tarifaires de chacun pour vous rendre compte des avantages présentées par chacune des offres. Il vous faut aussi opter pour un type d’options tarifaires (Option Base/Option Heures Creuses-Heures Pleines) en fonction de votre profil de consommation.  Le choix de votre fournisseur et surtout de l’offre en fourniture d’électricité se fait aussi en fonction de vos caractéristiques propres pouvant vous pousser soit vers un comportement éco-responsable et une offre d’électricité verte, ou vers une offre 100% web. Enfin, la qualité du service client est un paramètre important à ne pas négliger au moment de souscrire une offre chez un fournisseur, car il s’agit de votre premier relais en cas de difficulté rencontrée avec votre abonnement, de demande d’informations complémentaires, ou de réclamation.

Pour en savoir plus sur:

Mis à jour le 9 Jan, 2024

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

Anaïs Petit

Rédactrice experte des sujets énergie

Commentaires

1 Avis bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquer ici
GUILLAUME DENIS-YVES
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

JE viens de changer de fournisseur de total direct énergie pour engie celà ne me rassure pas du tout par ce que je viens de lire. Le conseiller m'a démontré pourtant qu'engie serai moins cher que total.

Camille - Agence France Électricité

Bonjour Guillaume, en appelant nos conseillers au 09 72 50 77 40 vous pourrez déterminer quelle est l'offre la moins chère pour vous