Calculez l’empreinte carbone de vos déplacements

empreinte carbone transports

Chez Agence France Électricité, nous portons une attention particulière à la protection de l’environnement. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir notre dernière étude sur l’empreinte carbone des transports afin de vous aider à prendre des décisions éco-responsables lors de vos futurs déplacements. Si vous ne savez pas encore de quoi il s’agit lorsque nous évoquons l’empreinte carbone, nous vous invitons à lire cet article afin de comprendre de quoi il s’agit.

D’après l’Organisation mondiale du tourisme, près d’un milliard de touristes sillonnent le monde chaque année. En moyenne, une personne parcourt 1 900 kilomètres par an. Les loisirs et vacances représentent ensemble 5% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et 10% en France. La pandémie de coronavirus a relancé le débat sur la nécessité de voyager, notamment pour les affaires. De plus en plus de citoyens essaient donc de réduire l’empreinte carbone de leurs déplacements. La rédaction d’Agence France Électricité s’est penchée sur le sujet et vous donne les meilleurs conseils pour réduire votre empreinte carbone liée à vos déplacements.

Comment réduire l’empreinte carbone liée à vos déplacements

Premièrement, il est primordial de recourir à des moyens de transports dont la propulsés aux énergies vertes ou aux énergies renouvelables. Il faudra par exemple privilégier la voiture électrique à une voiture à essence et le train par rapport à l’avion. En effet, la principale source d’émission pour les transports dépend directement de la source d’énergie utilisée pour se déplacer.

Optimiser le taux d’occupation du moyen de transport utilisé constitue également un important levier d’action pour diminuer votre empreinte carbone. Pour n’importe quel trajet, on peut diviser l’empreinte carbone par le nombre d’occupants. Par exemple, pour un même trajet en voiture, s’il n’y a qu’un seul passager dans une voiture 5 places, le trajet en voiture électrique sera moins polluant qu’avec une voiture thermique. En revanche, si la voiture thermique transporte 5 personnes et la voiture électrique qu’une seule personne pour le même trajet, alors avec l’utilisation de cette voiture thermique, l’empreinte carbone de chaque individu sera inférieure. Favorisez le covoiturage si vous êtes amenés à faire des trajets en voiture.

Mais le conseil le plus précieux que nous pouvons vous donner c’est d’éviter au maximum de vous déplacer en voiture ou en avion. En ville, priorisez la marche à pied, le vélo ou les transports en commun. Pour les longs trajets, la meilleure alternative est aujourd’hui incarnée par le train. Si enfin vous n’avez pas le choix et vous devez vous déplacer en voiture pour un trajet en particulier, essayez d’optimiser au maximum le taux d’occupation de votre véhicule.

Comment réduire l’empreinte carbone de ses trajets?

L’approche préconisée par l’Institut NégaWatt distingue trois points sur lesquels il faut agir :

  • La sobriété énergétique consiste à limiter le recours aux moyens de transport et à utiliser moins d’énergie. Vous pouvez favoriser des destinations de vacances plus proches de chez vous pour parcourir moins de kilomètres. Pour un trajet effectué en voiture, vous pouvez adopter l’éco-conduite afin de consommer moins de carburant.
  • La deuxième option est l’efficacité énergétique. Cela repose sur la technologie des moyens de transports que vous utilisez pour vous déplacer. Les constructeurs tentent donc de concevoir des véhicules qui consomment moins d’énergie au kilomètre ou qui sont alimentés par des sources d’énergie renouvelables.
  • Enfin, nous pouvons évoquer la compensation carbone ou décarbonation. Ce concept est encore récent et consiste à payer afin de compenser les émissions de carbone que vous avez émises. Certaines compagnies aériennes proposent cette alternative mais les effets sont limités. Dans les faits, en payant pour la décarbonation de votre voyage, l’entreprise s’engage à reverser cet argent auprès d’une organisation qui va planter des arbres. Ces arbres ont ensuite vocation à absorber le CO2 que vous aurez émis. Le problème avec cette pratique c’est qu’elle ne vous incite pas à adopter des habitudes de consommation plus respectueuses de l’environnement. En outre, il faut attendre environ 30 ans pour qu’un arbre puisse commencer à réellement absorber et stocker du dioxyde de carbone.

L’intérêt d’utiliser un simulateur carbone avant un déplacement

De nombreuses entreprises, comme la SNCF, commencent à indiquer l’empreinte CO2 des voyages qu’ils proposent. Mais ce n’est pas encore le cas pour les compagnies aériennes par exemple. C’est pourquoi il peut être intéressant d’utiliser le simulateur de l’ADEME pour mesurer l’empreinte carbone des trajets que vous prévoyez de faire. Cela vous permettra d’avoir un aperçu de toutes les alternatives qui s’offrent à vous et de pouvoir ainsi choisir l’option la plus respectueuse de l’environnement.

Voici le simulateur que nous vous invitons à utiliser avant vos déplacements. Vous pouvez renseigner dans l’onglet itinéraire votre ville d’arrivée et votre ville de départ. Le simulateur se chargera ensuite de vous communiquer l’empreinte carbone de chaque moyen de transport utilisable pour ce trajet donné.

Les émissions de CO2 du secteur des transports augmenteront de 60 % d’ici à 2050 en raison du nombre croissant de touristes. Malgré des investissements ambitieux, nous sommes encore loin des objectifs fixés par l’accord de Paris de 2015. Afin d’inverser cette tendance, les industries sont incitées à passer progressivement aux sources d’énergie vertes. Avec l’avènement des voitures électriques ou des biocarburants, les déplacements pourraient ainsi devenir plus responsables à l’avenir. Mais en attendant, à vos simulateurs!

FAQ

Comment réduire l'empreinte carbone de mes déplacements?

  1.  Prendre le train plutôt que l'avion
  2. Utiliser une voiture électrique au lieu d'une voiture thermique
  3. Comparer les alternatives pour votre trajet et choisir la moins polluante
  4. Payer la compensation carbone pour votre trajet

Quel est le secteur le plus polluant en France?

Avec 31% des émissions totales de gaz à effet de serre, le transport est le secteur qui pollue le plus en France.

Qu'est ce qui pollue le plus en France?

Avec 31% des émissions totales de gaz à effet de serre, le transport est le secteur qui pollue le plus en France.

Mis à jour le 12 Mai, 2022

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

Julie Roussel

Rédactrice experte des sujets en énergie