Pose d’un compteur électrique

 Faire bâtir sa propre maison implique de nombreuses problématiques tant liées au chantier de construction qu’au budget alloué pour celui-ci. Mais avant d’emménager, vous devrez aussi passer par les nombreuses démarches administratives inhérentes à un déménagement, à commencer par le raccordement de votre maison neuve à l’électricité par le gestionnaire de réseau Enedis.

Mettez en service l’électricité dans votre logement en quelques minutes

La procédure d’installation d’un compteur électrique 

La pose d’un compteur électrique pour votre maison neuve  par le gestionnaire de réseau Enedis ne peut intervenir qu’après avoir procédé au raccordement de votre logement au réseau électrique, une procédure spécifique qui s’effectue étape par étape.

Le raccordement de votre maison au réseau électrique

Raccorder sa maison neuve au réseau d’électricité est loin d’être une mince affaire. Pourtant il s’agit d’un processus particulièrement important à mettre en route si vous souhaitez pouvoir vous chauffer et vous éclairer le jour J de votre emménagement dans votre nouveau chez vous.  Ainsi, pensez avant toute chose à anticiper: ce type de procédure peut s’avérer particulièrement long, d’où l’importance de s’y prendre à l’avance (plusieurs semaines, voire parfois plusieurs mois).  Vous trouverez donc ci-dessous les différentes étapes préalables au début du chantier de raccordement.

Tout d’abord, demandez l’ouverture d’un compteur de chantier provisoire

La première chose à faire avant de demander le raccordement de son logement est de procéder à l’ouverture d’un compteur de chantier provisoire reliant notamment votre logement avec la parcelle du réseau électrique la plus proche.  En effet, les travaux à effectuer se situant logiquement entre votre domicile et le transformateur électrique le plus proche, les machines fonctionnant à l’électricité et permettant le raccordement nécessiteront forcément la mise en place de ce type de compteur temporaire. Pour souscrire ce type de contrat, vous devez apporter un certain nombre d’informations au fournisseur d’énergie choisit, à savoir:

  • la puissance de compteur que vous souhaitez souscrire pour ce chantier
  • le plan concernant l’emplacement exact du chantier
  • une date de début de chantier concernant les travaux de raccordement

A noter: Pour ce type de compteur électrique provisoire, vous n’aurez pas à effectuer d’estimation de consommation énergétique. Etant donné qu’il s’agit d’un cas très particulier et difficilement évaluable, vous ne paierez que votre consommation exacte en électricité.

La constitution de votre dossier de raccordement

dossier demande de raccordementVous devez ensuite, plusieurs mois avant la date prévue de votre emménagement dans votre nouveau logement, engager l’ensemble des démarches administratives préalables au début des travaux de raccordement.  Vous pouvez alors:

  • soit contacter  un fournisseur d’énergie de votre choix (EDF, Eni, Engie, Direct Energie, Total Spring…) qui est souvent celui que vous avez choisi pour votre compteur provisoire et lui demander de s’occuper de la constitution de ce dossier de raccordement qu’il transmettra ensuite au gestionnaire de réseau Enedis.  En récoltant différents renseignements (voir ci-dessous), le fournisseur pourra donc réunir un ensemble de documents nécessaires à Enedis pour qu’il puisse définir quels travaux engager.Cependant attention, faire appel à un fournisseur d’énergie pour gérer ce type de prestations demandera certainement à terme une rémunération qui interviendra comme un surplus au moment de payer votre première facture d’électricité.
  • soit contacter directement le gestionnaire de réseau Enedis en lui transmettant votre dossier de demande de raccordement au réseau électrique complet.

Que contient un dossier de demande de raccordement ? 

Ce fameux dossier contient un certain nombre de documents nécessaires à Enedis pour définir le type de travaux à réaliser pour pouvoir mettre en service l’électricité dans votre maison. En conséquence vous devez envoyer au gestionnaire de réseau:

  

  • une copie du permis de construire ainsi que l’autorisation d’urbanisme complémentaire
  • Un plan de situation avec la localisation de votre projet
  • La représentation des différentes parcelles et de leurs superficies
  • l’emplacement d’éventuels postes de transformation aux alentours de votre maison ou de son lotissement
  • les caractéristiques globales de votre terrain consctructible
  • Un tracé des canalisations électriques aux alentours de l’endroit exact où se situe votre logement.
  • La puissance de raccordement souhaitée (pouvant aller de 3kVA à 36 kVA)
  • Un engagement du propriétaire à prendre en charge le coût des travaux réalisés

Une fois votre dossier transmis à Enedis, le gestionnaire de réseau se laisse un délai de dix jours au cours duquel il étudie votre cas particulier. Il vous transmet alors une proposition chiffrée indiquant la nature des travaux à réaliser, le tout sous la forme de devis. Vous disposez alors d’un délai de trois mois pour accepter ou refuser la proposition de travaux faite par Enedis.

Si vous acceptez, le gestionnaire de réseau entamera les travaux aux abords de votre logement rapidement et ce pour une durée pouvant aller jusqu’à plusieurs semaines (en fonction de la distance entre votre logement et le premier transformateur à proximité).

Combien coûte un raccordement à l’électricité ? 

prix électricitéIl est difficile d’établir un prix fixe de l’installation d’un compteur électrique étant donné que le raccordement varie en fonction de nombreux paramètres faisant changer le montant du devis proposé par Enedis. Ainsi, la proposition chiffrée du gestionnaire de réseau dépend notamment:

  • du type de raccordement électrique: En fonction de votre terrain, vous serez en effet amené à choisir un raccordement en particulier soit souterrain, soit aérien, en fonction des caractéristiques du lieu où se trouve le chantier de raccordement
  • de l’intervention nécessaire pour réaliser le  raccordement: les branchements à réaliser concernent-t’ils uniquement le domaine public, ou le domaine privé également ?
  • de la zone géographique: Comme pour le gaz, il existe des zones précises de raccordement à l’électricité (allant de Zone 1 à Zone 4, cette dernière étant la plus chère). La Zone 4 correspond aux grandes villes françaises et à leurs agglomérations tandis que la Zone 1 par exemple ne concerne que les petites communes (villages, lieux-dits, hameaux), moins peuplés et où le prix de l’immobilier est moins élevé.

Le coût de l’installation d’un compteur EDF électrique individuel, qui intervient à la fin des travaux de raccordement, est estimé à environ 230 euros.

La pose effective du compteur électrique 

Une fois les travaux de raccordement terminés, les techniciens envoyés par le gestionnaire de réseau Enedis vont pouvoir procéder à la pose de votre compteur électrique. Cependant celui-ci ne sera pas utilisable tout de suite. En effet, avant même de souscrire une offre de fourniture en électricité chez un fournisseur, vous devez faire vérifier la conformité de votre installation électrique. Pour cela, vous devez faire inspecter cette installation par un électricien professionnel qui, si aucun problème n’est détecté, vous délivrera un certificat de conformité également appelé CONSUEL. Vous devrez ensuite  présenter ce document au fournisseur d’énergie de votre choix afin de souscrire un abonnement. C’est seulement une fois toutes ces étapes réalisées qu’un technicien Enedis interviendra dans les dix jours (à compter du jour de votre souscription) pour procéder à la première mise en service de votre compteur électrique.

L’installation d’un deuxième compteur EDF 

Autre situation dans laquelle vous pourriez souhaitez procéder à la pose d’un compteur électrique, est celle par exemple d’un deuxième compteur proche du premier déjà existant.

C’est par exemple le cas si vous disposez d’une dépendance, sorte de deuxième logement séparé du premier. Afin de bénéficier de factures séparées, vous pouvez donc demander la pose d’un deuxième compteur individuel. Pour cela, vous devez demander l’installation de ce que l’on appelle un ensemble compteur et disjoncteur séparé.

La pose de ce deuxième compteur doit préalablement être demandée à votre fournisseur qui transmet ensuite au gestionnaire de réseau. Pour faire cohabiter deux compteurs et deux disjoncteurs, il faut l’intervention d’un professionnel pour tirer la nouvelle ligne et installer les différents nouveaux équipements concernés (dont le nouveau compteur électrique). Un sectionneur de courant doit notamment être installé pour diviser la consommation d’électricité sur deux compteurs indépendants.  En ce qui concerne le coût d’une telle procédure, le  prix d’un compteur EDF supplémentaire oscille entre 30 et 200 euros selon le type de modèle choisi et ses performances.

Attention: le deuxième compteur doit être placé au niveau de la maison alimentée par le premier compteur électrique. Il s’agit d’une condition obligatoire induite par des raisons de sécurité.

La pose d’un compteur intelligent Linky  

compteur linkyMis en place dans des logements test depuis 2009, le premier compteur électrique intelligent mis en place par Enedis a su convaincre au point que le gestionnaire met en place un déploiement national de ces boîtiers depuis la fin de l’année 2015 et ce jusqu’en 2021. Ces compteurs électrique permettent notamment d’effectuer des relèves de compteur à distance sans avoir à faire déplacer un technicien Enedis mais permettront également à terme de réévaluer vos estimations en fonction de votre consommation réelle d’électricité.

Voici comment se passe précisément l‘installation d’un compteur Linky ‘à votre domicile:

  • Vous êtes prevenu environ un mois / un mois et demi à l’avance par le biais d’un courrier d’Enedis vous précisant la date d’intervention visant à installer ce nouveau compteur à votre domicile, en remplacement de l’ancien.
  • Cette opération ne nécessite aucun travaux particuliers. La poste du compteur ne prend effectivement qu’une demi heure de votre temps et de celui du technicien envoyé par le gestionnaire de réseau.
  • L’électricité est coupée pendant une vingtaine de minutes environ pour des raisons de sécurité.
  • Le technicien Enedis procède à une dernière relève manuelle de votre ancien compteur avant la pose du nouveau
  • Enedis récupère votre ancien compteur électrique

Le jour de l’installation, le technicien en présence vous distribue également une notice complète d’utilisation de votre nouveau compteur.

A noter: cette procédure est entièrement gratuite ! Vous n’aurez donc aucun frais à verser pour vous voir installer ce nouveau compteur intelligent Linky à votre domicile.

papernest vous aide gratuitement et rapidement à souscrire aux contrats d’électricité les plus avantageux en fonction de vos besoins

Foire aux questions 

Quel est le prix de l’installation d’un compteur EDF pour un appartement ? 

Il y a très peu de chances que vous ayez à supporter le coût de la pose d’un compteur pour votre appartement. En effet, l’installation d’un compteur dépend de la copropriété et de l’immeuble dans lequel vous vivez. De plus, les travaux de raccordement ayant permis la pose des compteurs électrique a été effectuée au moment de la construction de l’immeuble avant l’achat ou la mise à la location des logements qu’il contient.

Quels sont les délais de mise en service de l’électricité dans un nouveau logement ?

Un délai de mise en service normal de l’électricité est de cinq jours ouvrés suivant la souscription à un contrat d’énergie chez un fournisseur. Dans le cas d’une première mise en service de l’électricité, correspondant à la pose d’un compteur électrique, ce délai est rallongé de dix jours, car l’intervention se fait via l’utilisation d’outils différents. Il est cependant possible de faire diminuer la durée de ce délai en optant pour la formule de mise en service express nécessitant le paiement d’une somme supplémentaire. L’intervention d’un technicien Enedis aura alors lieu dans les cinq jours ouvrés.

Pour en savoir plus :

article

Article écrit par :
pierre

calendrier 30 novembre 2017

( éditer )

Commentaires

1 Avis

  3/5

Lafon

  3/5

gérant de SCI, j'ai fait une demande de pose de compteur erdf pour un appartement T2 qui m'a coûté 533,52 euros le 23 novembre 2017 à charge pour moi la pose du boîtier extérieur , aujourd'hui pour la même demande pour un deuxième appartement du même type la facture est de 1250 euros! que peut justifier cet écart de prix ? est-ce légal ?

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici