Cette page référence d'abord les fournisseurs partenaires de papernest puis les autres fournisseurs pertinents. Classement : dans l'ordre décroissant du nombre de clients à l'échelle nationale. En savoir plus sur notre méthodologie : ici.

Changement de locataire : faut-il couper l’électricité ?

Certaines démarches sont nécessaires lors d’un changement de locataire, aussi bien pour le propriétaire que pour le locataire, mais faut-il pour autant couper l’électricité ? On vous explique le rôle de chacun lors d’un déménagement.

Simplifiez vos démarches de déménagement avec papernest !

Faut-il couper l’électricité lors d’un changement de locataire ?

Si la résiliation de votre contrat d’électricité est nécessaire lors d’un changement de locataire, faut-il couper le courant ? Retrouvez ci-dessous les démarches à effectuer lors du déménagement d’un locataire :

  1. Résilier le contrat souscrit sur le compteur du logement.
  2. Faire le relevé dudit compteur électrique.
  3. Souscrire une offre d’électricité dans son nouveau logement.
  4. Procéder à l’ouverture du compteur après souscription d’un abonnement.

Comment faire fermer un compteur EDF ?

Lors d’un changement de locataire, ce sera à ce dernier de faire les démarches nécessaires : le sortant devra ainsi résilier son contrat auprès de son fournisseur, tandis que le nouveau devra simplement souscrire une offre d’électricité et effectuer la mise en service de son compteur.

Un changement de locataire fonctionnera de la même façon, que ce dernier soit client chez EDF ou chez tout autre fournisseur alternatif : le relevé de compteur sera nécessaire, mais couper l’électricité avant l’état des lieux ne sera pas obligatoire.

En effet, il n’est pas dangereux pour un compteur électrique de ne pas être fermé même si le logement est inoccupé : Enedis (et non pas EDF), le gestionnaire du réseau d’électricité se chargera de le fermer. Les compteurs de gaz, par contre, sont obligatoirement fermés le jour même de la résiliation d’un contrat, afin d’éviter tout accident.

coupure électricité

En tant que locataire sortant, si vous souhaitez conserver la même offre d’électricité, il vous suffira de notifier votre fournisseur de votre changement d’adresse. Votre contrat sera alors résilié, mais le même sera automatiquement souscrit à votre nouvelle adresse. Si vous souhaitez changer de fournisseur, contactez celui de votre choix et souscrivez une offre, et il se chargera alors lui-même de la résiliation de votre précédent contrat.

Après résiliation, vous avez la possibilité de demander à votre fournisseur – EDF ou autre – une coupure de courant dans un délai de deux semaines. Cependant, cette étape n’est absolument pas obligatoire, et forcera votre successeur dans le logement concerné à payer des frais supplémentaires pour ouvrir son compteur, puisqu’il emménagera dans un logement sans électricité.

Les missions du propriétaire

La question fréquemment posée « qui paye les frais d’ouverture de compteur lors d’un changement de locataire, le propriétaire ou le locataire ? » a une réponse relativement simple : le propriétaire du logement n’a aucune démarche à effectuer, et aucuns frais à débourser.

Puisque c’est le locataire qui doit lui-même se charge de la souscription d’un contrat d’énergie et de l’ouverture du compteur, il est normal que la résiliation soit également à sa charge.

Le propriétaire peut cependant aider le locataire entrant pour ses démarches de souscription, notamment en lui faisant part de l’identité du précédent locataire – qui sera demandé lors de l’ouverture d’une ligne électrique à son nom. Un déménagement est souvent source de stress et de démarches à n’en plus finir, autant aider votre locataire à y voir plus clair !

Quand EDF peut-il couper le courant ?

Le fournisseur historique EDF, de même que tous les autres fournisseurs alternatifs, ne coupera l’électricité qu’en cas de situation litigieuse avec un client. Typiquement dans le cas d’un défaut de paiement, le fournisseur se réserve le droit – après relances – de couper tout bonnement le courant dans un logement qui ne règle pas ses factures.

En ce qui concerne le déménagement et donc le changement de locataire, faut-il demander à son fournisseur de couper l’électricité pour autant ? Le locataire tout comme le propriétaire le peuvent, néanmoins cela ne les avancera à rien et obligera le locataire suivant à payer des frais de remise en service de l’électricité, plus onéreux qu’une ouverture de compteur classique.

Vous emménagez ? Trouvez une offre d’énergie adaptée à vos besoins et procédez à l’ouverture de votre compteur avec papernest !

Les démarches pour le locataire entrant

Comment ouvrir une ligne EDF ?

Que vous fassiez le choix de souscrire un contrat auprès du fournisseur historique EDF ou d’un autre fournisseur alternatif concurrent, le procédé restera le même.

Une fois que vous aurez résilié votre précédent abonnement, il sera temps d’un souscrire un nouveau à votre nouvelle adresse. Avant de vous précipiter vers la première offre qui vous tend les bras, il est conseillé de réaliser une simulation de votre consommation d’énergie. Cette dernière vous fournira alors une estimation de besoins énergétiques, sur laquelle il pourra être utile de vous appuyer lors de votre recherche d’une offre d’électricité.

Utilisez l’outil de papernest pour simuler votre consommation d’énergie en quelques instants :

Estimez votre besoin

1. Type de logement

2. La superficie de mon logement est

3. Nombre d’occupants

Il sera également utile de vous rendre sur un comparateur d’offres, afin d’avoir un meilleur aperçu de ce qui est disponible sur le marché de l’énergie en France. Retrouvez ci-dessous, à titre d’exemple, les tarifs des offres classiques des fournisseurs alternatifs en option tarifaire de base pour 6 kVA au 1er juillet 2018 :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Engie
Elec Ajust 3 ans
94,97 0,161
Direct Energie
Offre classique
107,04 0,1406
Total Spring
Offre Fixe
107,16 0,135
ENI
Astucio Eco
119,73 0,14564
Happ-e 107,06 0,13589
Mint Energie 107,04 0,1298

À noter qu’EDF, en tant que fournisseur historique, voit son offre de base, le Tarif Bleu, être fixée par les pouvoirs publics français, et sert de TRV (Tarif Réglementé en Vigueur). Les autres fournisseurs alternatifs sont eux libres de choisir leurs tarifs, qu’ils n’hésitent pas à positionner en dessous du TRV d’EDF. Pour en savoir plus sur ce dernier, cliquez ici.

Une fois que vous aurez fait votre choix, il vous suffira de contacter le fournisseur que vous souhaitez, par téléphone, par email ou encore par courrier recommandé afin de procéder à la souscription. Pensez à vous munir des éléments suivants afin de faciliter le processus :

  • Vos dernières factures d’énergie.
  • Le relevé de votre compteur.
  • Le nom de l’ancien occupant du logement ou le PDL (Point De Livraison) du compteur.
  • Un RIB

mise en service electricite

Comment ouvrir un compteur électrique ?

Dernière étape avant de pouvoir bénéficier de l’électricité dans votre nouveau logement, la mise en service de votre compteur sera une prestation effectuée non pas par votre fournisseur (EDF ou autre) mais par le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité, à savoir Enedis (ex ErDF).

C’est ce dernier qui fixe les tarifs et les délais liés à cette prestation, et ils s’appliquent à tous les fournisseurs, que vous pourrez retrouver ci-dessous :

Frais et délais de la mise en service de l'électricité (prestation Enedis) :

Type de mise en serviceDélaisPrix en € TTC
Mise en service initiale standard10 jours ouvrés49,31
Mise en service initiale express5 jours ouvrés86,65
Mise en service standard5 jours ouvrés21,23
Mise en service express - énergie coupée2 jours ouvrés58,57
Mise en service d’urgence - énergie coupée
Compteur mécanique / électronique
le jour même150,39
Mise en service d'urgence - énergie coupée
Compteur communicant Linky
le jour même72,90

Les frais et délais sont fixés par Enedis et s'appliquent à tous les fournisseurs.

Last modified the 13 juin 2019

Pensez à anticiper avant d’emménager afin de payer le tarif d’une mise en service standard, moins chère, mais avec le délai le plus important. Dans le cas où le précédent locataire a coupé l’électricité – ou que le fournisseur l’a coupé dans le cas d’un manque de paiement – il vous faudra demander une mise en service d’urgence d’après coupure, beaucoup plus onéreuse.

Une fois cette dernière étape finalisée, vous pourrez jouir du courant chez vous, et vous retrouverez les frais de cette prestation indiqués sur votre première facture que votre fournisseur vous enverra.

Comparez les offres d’électricité et souscrivez un contrat adapté à votre nouveau logement avec papernest !

09 72 50 77 40

Appel non surtaxé

Annonce

Foire aux questions

Comment signaler un changement de locataire de son compteur d’eau ?

Tout comme pour l’électricité et le gaz, un changement de locataire dans un logement entraînera une clôture de contrat de fourniture d’eau. Contactez vous fournisseur (Véolia ou autre) afin de faire le relevé de votre compteur d’eau, et vous pourrez alors souscrire une nouvelle offre à votre nouvelle adresse.

article

Article écrit par :

calendrier 6 février 2019

( éditer )