Les changements pour l’immobilier neuf et la loi Pinel à Rennes en 2022

Si vous vous demandez quels sont les quartiers où investir en Pinel à Rennes, sachez que de nouvelles règles s’appliquent pour les investisseurs et le secteur de la construction à compter de 2022. En effet, l’entrée en vigueur de la RE 2020 et les conclusions de la consultation citoyenne « Habiter la France de demain » conduite par Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, changent la vision de l’habitat du futur. IMMO9 Rennes, votre courtier en immobilier neuf, vous informe sur l’impact de ces changements.

Quelles conséquences pour l’immobilier neuf avec la RE 2020 ?

La Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020) entrera en vigueur au 1er janvier 2022 pour les programmes immobiliers neufs. Elle ambitionne de faire réaliser aux ménages des économies sur leurs consommations énergétiques et de réduire drastiquement l’empreinte carbone des bâtiments. En effet, l’immobilier est le 4e secteur d’activité qui émet le plus de gaz à effet de serre en France.

Construire des bâtiments à énergie positive

La consommation d’énergie demeure le premier cheval de bataille de la RE 2020. C’est pourquoi elle se base sur le concept BEPOS (bâtiment à énergie positive), ce qui implique que votre habitation produit davantage d’énergie qu’elle n’en consomme.

De plus, la RE 2020 s’appuie sur davantage de critères que la RT 2012 pour évaluer l’impact carbone d’un bâtiment neuf. En effet, elle analyse la consommation des appareils ménagers et électroniques qui équipent le logement en plus d’évaluer :

  • Chauffage
  • Mode de refroidissement
  • Production d’eau chaude sanitaire
  • Éclairage

Favoriser le recours aux matériaux biosourcés

Le calcul du cycle de vie des matériaux figure parmi les nouveautés de la RE 2020. C’est pourquoi les matériaux biosourcés vont devenir la norme pour les projets de promotion immobilière.

En effet, leur production à partir de matières organiques renouvelables les rend plus durables que les matériaux issus de l’industrie pétrochimique. Par conséquent, le béton et le ciment vont devoir être remplacés par :

  • Le bois
  • Le liège
  • La paille
  • Le chanvre

Dans la mesure du possible, les professionnels de l’immobilier devront recourir à des matériaux issus des filières locales afin de réduire l’impact du transport sur l’environnement.

Prendre en compte le confort d’été

Conséquence du réchauffement climatique, les épisodes de fortes chaleurs et de canicule se multiplient depuis quelques années. Par conséquent, le confort d’été apparaît comme l’une des priorités de la RE 2020.

Les équipements à installer dans une résidence neuve dépendront de deux modes de calcul :

  • L’évolution des températures dans les années à venir
  • Le degré par heure (DH) avec un seuil fixé à 350 DH

Cependant, le plafond ne tiendra pas compte des spécificités de chaque région française, il sera identique sur l’ensemble du territoire. C’est pourquoi le gouvernement offre la possibilité aux promoteurs de recourir aux matériaux non biosourcés dans les zones les plus chaudes.

Quel visage pour un appartement neuf en loi Pinel à Rennes ?

Emmanuelle Wargon, la ministre chargée au Logement, a dévoilé les contours du nouveau dispositif Pinel. En effet, en plus de la RE 2020, un appartement neuf devra répondre à certains critères spécifiques pour bénéficier de l’abattement fiscal de 21 % sur son investissement locatif en loi Pinel à Rennes.

Une plus grande surface habitable

Le référentiel du logement de qualité établi par François Leclercq et Laurent Girometti pointe du doigt la réduction des surfaces dans les réalisations récentes. En effet, certaines pièces ont vu leur superficie diminuer :

  • Le séjour et la cuisine
  • Les chambres

Or, la taille d’un logement constitue l’un des principaux critères de qualité. De plus, une surface plus grande facilite l’évolution de l’habitation dans le temps.

Par conséquent, l’éligibilité à la nouvelle loi Pinel à Rennes exigera des surfaces minimales par type de logement, par exemple une superficie de 28 mètres carrés pour un T1 ou de 79 mètres carrés pour un T4.

Une hauteur sous plafond revue à la hausse

Selon plusieurs enquêtes réalisées par Qualitel, la hauteur sous plafond dans les logements neufs se situe généralement à 2,5 m. Ce qui représente une baisse de 27 centimètres en 60 ans. Or, la taille moyenne des Français s’est appréciée de 7 centimètres sur la même période.

Par conséquent, le référentiel du logement de qualité préconise d’imposer une hauteur sous plafond minimum de 2,7 m pour les appartements neufs éligibles au nouveau dispositif Pinel. En plus de s’adapter à la taille des occupants, ce rehaussement permet :

D’améliorer la ventilation et le rafraîchissement nocturne
Faciliter l’aménagement en trois dimensions du logement par exemple avec une mezzanine ou des lits superposés

Un meilleur rapport à l’extérieur

Face aux enjeux climatiques, les programmes immobiliers doivent revenir aux fondamentaux avec des appartements traversants ou disposant d’une double orientation. En effet, une telle réalisation offre une meilleure luminosité et favorise l’aération naturelle de l’habitation.

Autre point essentiel pour la population : profiter d’un espace extérieur. Ce critère s’est renforcé après la COVID-19 et ses confinements successifs. Pour répondre à ces attentes, chaque logement éligible au Pinel + devra impérativement disposer d’un extérieur, individuel ou collectif.

Quel rôle joue Rennes dans la transition énergétique en Bretagne ?

Depuis plusieurs années, la Bretagne mène une politique dynamique en faveur de la transition énergétique. En tant que chef-lieu de la région bretonne, Rennes fait figure de modèle et de locomotive.

Devenir une ville post-carbone à l’horizon 2030

Symbole de la reconnaissance du travail qu’elle réalise pour accélérer la transition énergétique sur son territoire, Rennes a reçu le label Cit’ergie en 2019. En effet, la municipalité s’est dotée d’un plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat (PAEDC) pour devenir une ville post-carbone d’ici 2030.

Pour ce faire, la métropole rennaise a défini 10 objectifs tels que :

  • Valoriser 100 % des déchets
  • Rénover 25 % des surfaces de bâtiments tertiaires
  • Réduire le trafic routier de 10 %

Pour réussir ce pari ambitieux, la capitale bretonne a décidé de montrer l’exemple pour encourager ses concitoyens. Ainsi, la totalité des équipements municipaux est déjà alimentée en électricité durable et 50 % des consommations de chauffage proviendront des énergies renouvelables d’ici 2030.

écoTravo pour le financement des rénovations énergétiques

Pour encourager les propriétaires dans leur démarche de travaux de rénovation énergétique, Rennes Métropole a lancé le dispositif écoTravo dans le but de rénover 6 000 logements par an à l’horizon 2024.

Ces travaux peuvent viser plusieurs objectifs :

  • Diminuer le montant des factures d’énergie
  • Améliorer le confort au sein de l’habitation
  • Valoriser le bien immobilier

Ainsi, écoTravo verse des aides aux particuliers et aux copropriétés qui effectuent des travaux dans l’optique d’obtenir le label « Bâtiment Basse Consommation Rénovation », à savoir :

  • Isolation des murs et toitures
  • Remplacement de chaudières
  • Changement de menuiseries

Notez toutefois que ce dispositif ne finance que les logements occupés à titre de résidence principale. Par conséquent, vous n’êtes pas éligible à ce dispositif spécifique de la préfecture d’Ille-et-Vilaine en tant que propriétaire-bailleur.

Le développement d’écoquartiers en périphérie rennaise

Véritable atout de la transition énergétique, la construction d’écoquartiers s’avère indispensable pour offrir aux citoyens des logements respectueux de l’environnement qui répondent parfaitement à leur mode de vie. En plus de leur intérêt écologique, ils représentent des zones conviviales où il fait bon vivre.

La périphérie de Rennes a donné naissance à de nombreux projets de quartiers durables ces dernières années avec plus de 6 000 nouveaux logements :

  • Le Moulin à vent sur la commune de Cintré à l’ouest de Rennes
  • La Niche aux Oiseaux à La Chapelle-Thouarault également dans l’Ouest rennais
  • Les Hauts Perrières sur la municipalité de Vern-sur-Seiche au sud-ouest de la métropole rennaise
  • La Courrouze à cheval sur Rennes et Saint-Jacques-de-la-Lande

Mis à jour le 18 Nov, 2021

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

guillaumeh