Cette page référence d'abord les fournisseurs partenaires de papernest puis les autres fournisseurs pertinents. Classement : dans l'ordre décroissant du nombre de clients à l'échelle nationale. En savoir plus sur notre méthodologie : ici.

Consommation électrique maison

Avant toute chose, les consommations électriques issues d’une maison sont toujours différentes. Et cela dépend évidemment de critères qui sont propres à chaque habitation. Ce qui veut tout simplement dire que la consommation électrique moyenne par jour est totalement unique.

Vous souhaitez plus de détails ou une assistance pour calculer votre consommation personnelle? Les conseillers Agence France Electricité peuvent vous aider, il suffit de nous contacter au 09 72 50 77 40.

Quelle est la consommation électrique moyenne d’un ménage français ?

L’Ademe estime une consommation moyenne en fonction des maisons récentes ou anciennes. Il ne faut pas oublier que le choix du fournisseur d’énergie est donc quelque chose qui impacte véritablement sur les consommations énergétiques.

  • Pour les maisons anciennes qui sont chauffées à partir de l’électricité, la consommation moyenne est de  22 595 kWh pour un an.
  • Pour les maisons récentes, qui sont elles aussi chauffées à partir de l’électricité, la moyenne pour les consommations est de 19 851 kWh, également sur une année.

Quels sont les postes de consommation ?

La répartition moyenne de la consommation se répartit selon plusieurs types de postes. Évidemment, le poste le plus important et celui qui est le plus énergivore, c’est le chauffage. Il représente pas moins de 75% pour les maisons individuelles et qui sont anciennes. Pour ce qui est des maisons individuelles, la consommation de chauffage électrique représente pas moins de 69%. Le corollaire de tout cela est donc qu’un certain nombre de propriétaires décident de passer au gaz naturel, au gaz propane ou même au fioul, qui sont des énergies moins chères que l’électricité. Voilà pour ce qui est de la consommation moyenne en électricité dans les maisons individuelles.

Pour les logements par usage, l’Ademe a classifié les postes de consommation d’énergie selon les pourcentages suivants :

  • Chauffage : 62,1%.
  • Électricité spécifique : 18,9% (cela représente les usages du type éclairage, électroménager mais aussi tous les appareils n’ayant pas d’autres choix que d’avoir la source électrique pour fonctionner.
  • Eau chaude : 12,1%.
  • Cuisson : 6,9%.

Quelle est l’évolution de la consommation d’électricité dans les foyers ?

Il est intéressant de s’attarder sur le sujet. Finalement, c’est plutôt une bonne nouvelle qui en ressort. Entre les années 1973 et 2010, la consommation moyenne globale concernant l’énergie pour tous les logements (maison et appartement) est passée de 352 à 190 kWh. Cette valeur est comptée par mètre carré et par an. Par année, cette diminution est de 1,2%, en moyenne. Ce phénomène s’explique aisément par le fait que les techniques de construction, en termes d’isolation ont considérablement évolué. De plus, les gens ont, au fur et à mesure, commencé à adopter des pratiques beaucoup plus économes.

Une baisse de 57% est à noter en ce qui concerne la consommation moyenne d’énergie pour chauffer un seul mètre carré. C’est donc cela qui explique en partie la baisse globale de la consommation au mètre carré. Il y a une petite ombre au tableau, l’électricité spécifique a, quant à elle, augmenté sur la même période que citée précédemment (passant de 13 à 30 kWh). Mais c’est dû au fait que les appareils électroménagers se sont énormément développés. La consommation électrique de ces appareils tel que le frigo, par exemple, n’a donc pu qu’augmenter. Et cette consommation continuera certainement à augmenter, avec l’évolution constante des technologies et de l’invention de nouveaux appareils.

Estimation des consommations d’électricité dans sa maison

Puisqu’il est question de consommation, il paraît intéressant de voir comment faut-il faire pour estimer cette dernière. Pour ce faire, il existe différents sites et plateformes permettant de réaliser des estimations, très précises. Il vous faudra juste renseigner quelques éléments, tels que les équipements électriques dont vous disposez, la surface de votre maison mais aussi le nombre d’habitants. Une fois ces informations entrées, vous aurez l’opportunité d’obtenir une estimation précise des consommations dans le logement. Par exemple, si vous habitez dans une maison de 100m², vous pourrez avoir la moyenne concernant la consommation électrique.

Réduire sa facture

Le but de tout un chacun est évidemment de faire en sorte de réduire la facture d’énergie. Cela permet notamment de faire de grosses économies, et de plus, de réaliser une démarche ambitieuse pour l’environnement. Vous pouvez notamment faire des économies lors du choix du fournisseur. Et oui, depuis maintenant dix ans, le marché s’est libéralisé. Ce qui veut dire que vous pouvez choisir n’importe quel fournisseur, à votre guise. Il n’y a plus d’obligations contractuelles, vous pouvez résilier votre contrat quand bon vous semble. Même si vous n’êtes pas satisfait par le fournisseur, ce n’est donc pas un gros problème.

Malgré tout, l’étape du choix du fournisseur est donc très importante. Il faut savoir, par exemple, qu’il y a d’autres fournisseurs qui concurrencent fortement EDF. Le fournisseur historique n’est plus le seul à avoir le monopole. Des fournisseurs alternatifs sont entrés dans la danse, et proposent des offres très intéressantes avec des prix réévalués à la baisse. C’est surtout que ces fournisseurs proposent deux types d’offres.

  • La première, l’offre à prix indexé. Cela veut tout simplement dire que le prix est déterminé en fonction du tarif réglementé, et qu’il évolue selon les mêmes tendances. Malgré tout, le prix est de base en-dessous de celui du tarif réglementé, ce qui veut donc dire que vous paierez moins cher, quoi qu’il advienne.
  • La deuxième, l’offre à prix fixe. Dans ce cas, l’offre est déterminée dès le début du contrat. Pour une durée établie à l’avance, le prix du kWh se verra au même niveau, sans augmentation ni baisse. C’est une très bonne solution pour les ménages ou les entreprises, qui aiment la stabilité en termes d’énergie et qui souhaitent savoir exactement combien ils vont dépenser, chaque mois.

Ce sont des solutions à prendre en compte afin de faire le nécessaire pour réduire la facture énergétique. Bien évidemment, la principale source d’économie proviendra de vous-même. Les pratiques sur les consommations sont le meilleur moyen de réaliser des économies.

Comment changer de fournisseur ?

Il est très simple de faire un changement de fournisseur, aujourd’hui. Un coup de fil suffit pour le faire. Toutes les offres sont sans engagement, ce qui facilite encore plus la mise en concurrence et permet aux clients d’être assez libres. Ce qu’il faut également savoir, c’est que le changement de fournisseur d’électricité n’aura, en aucun cas, d’impacts négatifs sur la distribution et la qualité de l’énergie. Tout simplement pour la bonne et simple raison que la distribution de l’électricité est toujours gérée par Enedis, qui est l’unique gestionnaire de réseau, en France. Il en est de même pour le gaz, GRDF remplissant le même rôle qu’Enedis. Il n’y a donc pas de favoritisme, par exemple, tout le monde est logé à la même enseigne.

En résumé, changer de fournisseur et donc très simple. Il n’y a qu’à appeler le fournisseur pour lequel vous souhaitez souscrire un nouveau contrat. Ce dernier gèrera toutes les formalités auprès de l’ancien fournisseur, et pourra même prendre en charge les éventuels frais de résiliation et ceux de mise en service.

Les habitudes de consommation

Encore un point qui permet, à n’en pas douter, de faire baisser la facture d’énergie. Il s’agit des habitudes concernant la consommation électrique. Il suffit d’adopter des gestes simples. Cela peut être le fait d’éteindre la lumière lors de la sortie d’une pièce. Vous pouvez aussi éteindre tous les appareils qui ne sont pas utilisés. Les laisser en mode veille vous fera consommer inutilement. Encore une fois, il peut s’avérer intéressant d’acheter des appareils ayant de très bonnes performances énergétiques. Vous pourrez faire baisser substantiellement votre facture.

Rénovation énergétique de la maison

Afin de réduire les factures, un autre moyen existe. C’est le cas de la rénovation énergétique. C’est un choix sur du long terme. Les déperditions énergétiques sont très courantes dans les logements français. Un exemple, il peut y avoir 30% de pertes de chaleur, pour un logement dont les combles et la toiture sont mal isolés. C’est d’ailleurs les maisons qui sont plus touchées que les appartements. Pour un isolement similaire, la consommation moyenne d’électricité dans une maison, est de 11 à 18% plus importante. Au-delà de ces informations, le fait de penser à la rénovation écologique est soutenu par l’état, notamment grâce aux aides financières qu’il propose (crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro…).

Par exemple, si vous avez une maison de 140m², il est intéressant de voir quelle est la consommation électrique moyenne, afin d’agir en fonction. Il vous sera certainement possible d’envisager des travaux de rénovation écologique, pour proposer et anticiper une approche plus économique et respectueuse de l’environnement.

FAQ

Quelle est la puissance électrique dans une maison ?

Il n’est pas possible de dire concrètement quelle est la puissance dont a besoin un logement. Il y a beaucoup de critères qui entrent en jeu, notamment la surface de la maison, le nombre de gens qui habitent dedans, mais aussi le type de chauffage choisi. Par exemple, l’électricité demandera plus de puissance que le gaz ou le fioul. Mais pour savoir la puissance, il faut donc se documenter sur le logement et faire des estimations, pour voir un peu plus précisément. N’oubliez pas que les appareils électriques entrent en compte aussi, sur le besoin de puissance. Plus votre puissance est élevée, plus les prix des abonnements le sont aussi. Par contre, le prix du kWh reste le même pour tout le monde. Il faut se référer aux différentes grilles tarifaires disponibles.

article

Article écrit par :

calendrier 14 septembre 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici