Le gaz butane

On y pense pas assez en allumant une cigarette, en allumant son barbecue ou allumant le chauffage mais le butane est une énergie encore très présente. Les appareils dont l’alimentation se fait au butane en bouteille sont possibles aussi pour le gaz propane. Si ce n’est pas le cas, le type de gaz compatible est explicitement mentionné sur la notice ou l’emballage de l’équipement. Le gaz butane possède beaucoup de similitudes avec le propane. Toutefois, il possède des caractéristiques qui lui sont propres, surtout en ce qui concerne son utilisation et son mode de stockage. Voici donc quelques explications supplémentaires.

Pour plus d’informations sur les prix applicables à votre consommation, les conseillers Agence-france-énergie vous répondent au 09 72 50 77 40.

Butane ou propane ?

Ces deux gaz de pétrole liquéfiés (GPL) sont très répandus. La principale différence entre ces deux pétroles est leur comportement au froid. Le propane doit être impérativement stocké à l’extérieur de l’habitation. À l’inverse, une bouteille de butane doit être à l’intérieur du logement lors de son utilisation. Les deux sont utilisés pour une production de chaleur, et les prix varient en fonction de leur conditionnement.

Alors, comment choisir entre du propane ou butane en bouteille ?

Le propane en bouteille de 35 kg est utilisé de préférence pour l’eau chaude et la cuisson. Cette bouteille n’est pas facile à manipuler et « contient » 450 kWh environ. Le prix varie selon les fournisseurs d’énergie.

En ce qui concerne le butane ou le propane en bouteille de 13 kg, ce type est utilisé pour l’eau chaude et la cuisson également. La bouteille contient à peu près 167 kWH. Ce type de moyen pour le contenir est également utilisé dans les appareils de chauffage mobile. Il est recommandé toutefois de faire attention avec ce dernier recours : le chauffage au butane doit servir pour les périodes entre deux saisons, mais pas pour faire face à des températures négatives.

Une bouteille de butane de 6 kilos contient en moyenne 77 kWh et ne se justifie que pour des usages très spécifiques.

Utilisation commune du gaz butane

Il est principalement utilisé pour faire fonctionner des appareils domestiques, et surtout pour la cuisson alimentaire. Il alimente par cela les fours, plaques de cuisson et gazinières. Les barbecues au gaz, désherbeur thermiques et planchas peuvent fonctionner avec du gaz butane. De par sa résistance aux faibles températures peu avantageuse, il convient aux chauffages de mi-saison mais pas pour les hivers rudes.

La facilité de son transport convient tout à fait aux appareillages mobiles que sont les chauffages d’appoint. Son absence d’odeur est une qualité appréciable des industriels, utilisateurs de briquets ou gaz réfrigérants (utilisés pour faire fonctionner les réfrigérateurs).

Le gel du butane

Une bouteille de butane peut être utilisée et stockée à l’intérieur comme à l’extérieur, par contre, le gaz butane se gazéifie à partir de 0°C. C’est pourquoi une utilisation en intérieur est recommandée.

Dans des situations où les températures extérieures très basses, la demande de gaz augmente. Il se peut alors que les parois extérieures de la bouteille ou le détendeur se mettent à givrer. Cela est dû à la condensation. Ce phénomène est normal, et il est recommandé de couper momentanément l’appareil branché à la bouteille le temps que le détendeur et la bouteille se réchauffent.

La formule et composition du butane

La composition chimique du butane se compose de 4 atomes de carbone pour 10 atomes d’hydrogène. Ils sont reliés par une liaison simple. Le butane est naturellement gazeux en pression atmosphérique (1 bar) et température ambiante (15 °C). Une fois liquéfié, il devient un GPL pour être aisément manipulé et transporté.

1 litre de butane liquide libère 239 litres de gaz (à 15 °C sous 1 bar de pression). La différence avec le propane réside à ce moment là dans la température et pression à laquelle l’un et l’autre passent de l’état gazeux à l’état liquide.

La formule du butane (C4H10) rappelle qu’il s’agit d’un hydrocarbure saturé, composé de liaisons simples d’atomes de carbone et hydrogène.

Foire Aux Questions

Butane liquide : quelles sont les différences à retenir ?

Le Gaz de Pétrole Liquéfié désigne à la fois le propane et le butane. L’intérêt du butane liquide est qu’il devient liquide sous une certaines pression, généralement moins forte que les autres gaz. Il est donc plus facile à stocker et transporter. Le butane liquide est particulièrement apprécié des particuliers dans les activités itinérantes. Si il est mélangé comme il se doit, il peut être utilisé en guise de carburant pour les véhicules.

Une bouteille vide de GPL contient-elle encore du gaz ?

Oui, et elle doit être manipulée avec précaution, même si l’indicateur donne à savoir que la bouteille est vide. Contrairement au gaz naturel, le butane est plus lourd que l’air.

Quel est le pouvoir calorifique du butane ?

1 m³ de butane à l’état gazeux peut délivrer 30 kWh. À titre de comparaison, pour la même proportion, le propane délivre 24 kWh et le méthane seulement 10 kWh.

Comment est produit le gaz butane ?

C’est un Gaz de Pétrole Liquéfié, tout comme le propane. Le butane est une énergie dérivée d’une distillation du pétrole brut. Il est aussi possible d’en produire lors de l’extraction de gaz naturel. En revanche le gaz naturel se compose à près de 90 % de méthane et moins de 5 % de butane.

Cuisinière gaz : puis-je utiliser du butane ?

La plupart des cuisinières fonctionnant avec le butane et propane. Les gazinières sont conçues pour fonctionner avec un type de gaz précis : le gaz de ville, le butane ou propane. Les câbles pour gaz propane n’ont pas les mêmes dimensions que ceux conçus pour le gaz butane, il faut alors y penser si l’on souhaite changer. Ces pièces sont fournies au moment de l’achat. Si ce n’est pas le cas, ce sont des éléments facilement trouvable dans les magasins d’électroménager. Aussi, même si les gazinières tolèrent butane comme propane, des ajustements sont indispensables si vous ne souhaitez pas endommager la cuisinière ou encourir des risques de fuite.

article

Article écrit par :

calendrier 14 septembre 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici