GRTgaz anticipe une baisse de la demande en gaz naturel

21/04/21 GRTgaz, le transporteur de gaz naturel, a présenté ses prévisions en ce qui concerne le système gazier. Il s’attend à une diminution de la place du gaz naturel et une transition progressive vers le biogaz.

Moins de méthane fossile

Le 07 avril dernier, Thierry Trouvé, le directeur général de GRTgaz (le transporteur de gaz) a présenté ses prévisions concernant les évolutions du système gazier d’ici 2050.

Selon lui, la consommation annuelle de gaz naturel en France devrait atteindre les 300 TWh, ce qui correspond à une diminution d’un tiers de la consommation actuelle. Il estime également que d’ici là, le gaz naturel tel que nous le connaissons aujourd’hui aura disparu de nos logements.

En effet, le gaz issu de sources fossiles sera progressivement remplacé par du biogaz ou du gaz bas en carbone. Si l’on en croit le directeur de GRTgaz, ce biogaz aura trois origines :

  1. La méthanisation ;
  2. La gazéification ;
  3. L’hydrogène.

L’une des priorités de GRTgaz est de favoriser le développement de l’hydrogène et son acheminement dans les foyers. Pour y parvenir, le transporteur de gaz entend mettre en place une véritable « stratégie hydrogène » qui reposera sur  la création de pôles de production et de consommation. Ainsi, GRTgaz estime qu’un dixième du réseau de gaz sera entièrement consacré à l’hydrogène en 2050.

L’objectif pour GRTgaz est de parvenir à une réduction de 20% de ses émissions de CO2 et à une division par cinq des émissions de méthane en 2024.

Le projet CAP24

Afin d’atteindre les objectifs fixés sur la période 2020-2024, GRTgaz a lancé un nouveau projet d’entreprise appelé CAP24. « Le projet CAP24 augure des transformations à venir au service d’un mix gazier 100 % neutre en carbone en 2050, principalement d’origine renouvelable. À cet horizon, pour un volume de consommation sensiblement inférieur, GRTgaz prépare un réseau de transport dual fondamentalement différent : la totalité du gaz transporté sera d’origine renouvelable ou bas carbone, et une partie des canalisations actuelles auront été reconverties et dédiées à l’hydrogène. » a expliqué Thierry Trouvé.

L’objectif de ce projet d’entreprise est donc d’accompagner GRTgaz vers la transition énergétique. Pour en savoir davantage sur ce projet, cliquez ici.

Le saviez-vous ?

Malgré la crise sanitaire, les résultats 2020 de GRTgaz sont conformes aux attentes. Le chiffre d’affaires du groupe a dépassé les 2 milliards d’euros et 641 TWh de gaz ont été transportés et distribués aux particuliers et professionnels.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 21 Avr, 2021