L’ouverture d’un compteur de gaz pour professionnels

Ouvrez votre compteur en 5 minutes seulement

09 72 50 77 40

Service gratuit et ouvert du lundi au dimanche de 8h à 21h - annonce

Ouvrez votre compteur en 5 minutes seulement

Commencez en ligne

Service Gratuit

Information Covid 19

🏡 Notre équipe continue à vous aider, même confinée. Faites des économies sur votre facture depuis chez vous. Pour plus d’information rendez-vous sur notre notre page dédiée.

Selon votre domaine d’activité, la mise en service du gaz naturel dans votre local professionnel peut-être un préalable indispensable au lancement de votre production. En conséquence, il est indispensable de procéder aux différentes démarches qui vous permettront d’aboutir à l’ouverture de votre compteur de gaz. On vous explique toute les étapes à connaître dans l’article ci-dessous. 

Voici une liste exhaustive de la marche à suivre vous permettant d’aboutir à la mise en service du gaz et donc à l’ouverture de votre compteur dans votre local professionnel.

Le raccordement au gaz naturel dans le cas d’un local neuf  

Si vous lancez votre activité, il est possible que vous ayez fait le choix de faire construire votre local professionnel. Dans ce cas précis, il vous faudra penser au cours du processus de construction à anticiper le raccordement du local au réseau de gaz naturel. En effet, il s’agit d’une étape indispensable avant même de penser à pouvoir ouvrir votre futur compteur de gaz.

L’étude de votre projet de raccordement au gaz par GRDF

Afin de procéder au raccordement de votre local au gaz naturel, vous devez contacter le gestionnaire de réseau de distribution du gaz, à savoir GRDF, soit par mail soit au numéro cristal 09 69 36 35 34. 

Attention: Avant d’appeler, pensez à vous munir d’un certain nombre d’éléments et d’informations indispensables au gestionnaire pour bâtir son projet de chantier visant à raccorder votre local au gaz. Ainsi, n’oubliez pas de disposer des informations suivantes à transmettre à GRDF:

  • L’adresse exacte du bâtiment: ville, numéro de la rue, immeuble, étage, escalier, porte de droite ou de gauche, etc…)
  • Vos coordonnées: numéro de téléphone, adresse email, adresse postale personnelle.
  • Les informations techniques liées au raccordement: la puissance du compteur que vous souhaitez installer (en kVA) , la pression de livraison, l’usage souhaité du gaz pour votre activité (chauffage, process industriel, chauffage) et enfin surtout une estimation de votre consommation annuelle
  • Enfin, un plan de masse et une photo de l’emplacement de vos souhaits pour positionner le poste de livraison (PDL)

L’acceptation du contrat de raccordement

Ces informations mises à disposition du gestionnaire de réseau, celui-ci va ensuite étudier votre dossier de demande de raccordement et revenir vers vous dans un délai d’1 mois, en vous transmettant un devis correspondant à un contrat de raccordement pour votre local. Ce document contient notamment toutes les informations concernant tout d’abord le coût de l’opération mais également l’emplacement choisi pour le point de livraison, le descriptif des travaux et surtout le calendrier du chantier engagé.

Ce devis élaboré par GRDF est valable pendant six mois durant, après quoi, il faudra redemander un devis au gestionnaire de réseau, le précédent étant devenu obsolète.

Dans le cas d’une acceptation du devis, vous devez retourner ledit contrat signé au gestionnaire de réseau, en joignant un premier paiement équivalent à 50% de la somme totale du chantier engagé pour ces travaux de raccordement.

Les travaux de raccordement

Une quinzaine de jours avant la date prévue du début de votre chantier, vous serez normalement contacté par un interlocuteur technique GRDF afin de confirmer le début de mise en gaz.

Une fois les travaux de raccordement terminés, il ne vous restera plus qu’une étape avant de pouvoir mettre en service le gaz dans votre local, à savoir obtenir un certificat de conformité de votre installation remis par un technicien professionnel envoyé par l’association Qualigaz. Une fois ce certificat en poche et une fois seulement, vous pourrez alors contacter le fournisseur d’énergie professionnel de votre choix (EDF, Total, Engie, Planète Oui, etc…) afin de souscrire à une offre en gaz naturel.

L’ouverture d’un compteur de gaz dans un local professionnel

Que vous veniez de raccorder votre local professionnel neuf au gaz (comme expliqué ci-dessus) ou simplement que vous reprenez un local déjà existant pour lancer votre activité, vous devez maintenant procéder à la mise en service et à l’ouverture de votre compteur de gaz.

Choisir un fournisseur de gaz naturel

La première chose  à faire est de choisir une offre chez un fournisseur. Mais attention, il ne s’agit pourtant pas d’un choix anodin, et cette décision mérite de prendre le temps et d’agir en fonction de plusieurs indicateurs.

A partir des informations connues sur votre activité et votre consommation énergétique, faites réaliser des devis chez différentes entreprises en procédant à des simulations de consommation en fonction des appareils utilisés.

En fonction de votre profil de consommateur, choisissez également les conditions tarifaires vous correspondant le plus, qu’il s’agisse de l’option base ou de l’option Heures Pleines/Heures Creuses vous permettant de bénéficier de tarifs différenciés selon des plages horaires précises.

Autre indicateur vous permettant de choisir votre fournisseur, les caractéristiques particulières de l’offre que vous pouvez être amené à souscrire. En effet si vous souhaitez dans le cadre de votre activité développer le caractère eco-responsable de votre entreprise, vous pouvez opter pour une offre d’électricité verte. De même, si vous êtes prêt à gérer la totalité de votre offre (paiement, demande d’informations, relève de compteur, etc) en ligne, vous pouvez opter pour une offre 100% web avec laquelle votre service client sera entièrement digitalisé mais vous permettra cependant de bénéficier d’une remise intéressante sur le prix du kWh de gaz en comparaison des tarifs réglementés pratiqués par le fournisseur historique Engie (ex GDF-Suez).

Enfin, autre détail qui a son importance dans le choix de votre fournisseur: la qualité de son service client. En effet, du jour de votre souscription au jour de votre déménagement ou d’un changement de fournisseur de gaz, c’est lui qui vous aidera à répondre à vos différentes questions, qui vous aideront à régler d’éventuels problèmes avec votre offre et qui vous aideront à bonifier votre expérience client.

Les prix et délais d’une ouverture de compteur pour un local professionnel

Les prix varient inévitablement selon la situation qui concerne l’ouverture du compteur de gaz avec GrDF. De la simple mise en service au raccordement d’un compteur déjà en place sur un réseau en urgence, il est temps de faire un tour. Les prestations appliquées selon les cas et les prix fixes associés sont donc les suivants :

  • Lors de la mise en service d’un raccordement au gaz : que ce soit pour des travaux de raccordement ou une intervention technique standard de mise en service sous 5 jours, le raccordement coûte 18,26€ ;
  • Pour l’ouverture d’un compteur déjà raccordé au réseau avec la possibilité d’attendre 5 jours avant la mise en service effective du compteur, comptez le même prix, 18,26€ ;
  • Une activation du compteur avec un besoin rapide d’approvisionnement en gaz, sous les deux jours, est une ouverture express facturée 58,6€ ;
  • L’intervention urgente sous 24h pour une ouverture de compteur déjà enregistré sur le réseau coûte 140,61€.

Concernant une ouverture d’urgence, 24h est donné à titre indicatif. Si la demande est faite avant 15h pour le jour même, un technicien peut être envoyé dans l’après midi. Certains délais accélérés proposés par les techniciens GrDF sont disponibles selon le secteur géographique du compteur.

Foire Aux Questions

Puis-je poser un compteur de gaz avant l’intervention d’un technicien?

Il est possible de faire des travaux avant l’intervention d’un technicien GRDF. Pour le raccordement au gaz naturel souterrain, vous pouvez constituer une tranchée perpendiculaire à la voirie.

Attention avec cette organisation, une distance minimale entre les conduites de gaz, électricité ou téléphone est à respecter. Il faut compteur 20 cm entre chaque pour que les parcours se croisent ou restent parallèles sans interférence technique.

Une tranchée idéale est de 60 cm de largeur sur 80 cm de profondeur avec 30 cm de sable placé au fond. Vous pouvez réaliser ceci au moment de poser les fondation.

Si vous en avez les moyens, tentez de raccorder les différents réseaux au même moment pour limiter le nombre de tranchées. Pourvu que la séparation minimale soit respectée, une fois les gaines d’attente placées et obstruées, vous pouvez remblayer.

Le polyéthylène, l’acier revêtu ou le cuivre à l’intérieur d’un fourreau en plastique sont les trois matériaux les plus utilisés pour les tuyaux de tranchée extérieure. L’installation intérieure et préparation extérieure finies et l’attestation de conformité obtenue, contactez votre fournisseur pour suivre l’installation du compteur de gaz.

Attention cependant, ouvrir soi-même son compteur de gaz est légalement interdit !

Comment se passe une ouverture compteur gaz EDF suite à un impayé?

Que ce soit auprès d’EDF ou d’un autre fournisseur d’énergie, la procédure est la même. Le fournisseur, en cas d’impayés, demande au gestionnaire de réseau de fermer le compteur. Le délai entre cette fermeture et l’arrêt effectif varie selon le fournisseur. Comptez en général quelques semaines. L’exception faite à ce délai est la trêve hivernale. La loi Brottes datée du 15 avril 2013 institue une trêve du 1 er novembre au 31 mars. Lors de cette période de l’année, il est impossible pour le fournisseur de demander une coupure d’énergie. La puissance apportée est simplement bridée pour un approvisionnement limité.

Dans tous les cas, lorsque le gaz est coupé, il convient de contacter le fournisseur pour régler la ou les factures demandées. Une fois cette démarche effectuée, le fournisseur envoie un technicien pour une nouvelle ouverture du compteur de gaz.

Si vous pensez que souscrire avec un autre fournisseur pour ne pas payer vos factures dans ce cas est une solution, vous êtes dans l’erreur. La procédure de changement de fournisseur est, dans cette situation, mise en attente. La validation du changement n’est possible qu’une fois les impayés réglés. Les frais liés à une coupure en raison de factures impayées sont de 53,34€ TTC pour le gaz. Aucun frais n’est à avancer pour rétablir la situation, sauf si l’intervention est demandée en urgence.

Prix d’ouverture pour un compteur d’électricité : qui paye?

Aucune obligation légale n’impose au propriétaire le paiement de souscription de contrat d’électricité et/ou de gaz d’un locataire. Toutefois, il est bien vu de prendre en charge les frais de première mise en service de l’électricité. La plupart des propriétaires souscrivent en personne au premier contrat d’électricité pour un logement neuf. Ensuite, le locataire souscrit à son propre contrat.

Les tarifs d’une mise en service pour l’électricité changent selon le type d’ouverture souhaité. La patience est d’or. Plus une ouverture de compteur électrique est demandée dans de brefs délais, plus la facture est salée. Une mise en service classique coûte 24,08€ contre 61,05€ TTC pour une mise en service express. Ce prix correspond à la base majorée d’un supplément d’intervention très rapide de 36,97€. Une première mise en service est facturée 48,82€ TTC par Enedis.

Dois-je être impérativement présent lors de la venue d’un technicien pour l’ouverture de mon compteur?

Dans l’idéal, oui, car tout client est censé être présent le jour de la mise en service. Les techniciens doivent pouvoir accéder à la partie du compteur placée à l’intérieur du logement. Des frais additionnels sont facturés si un rendez-vous a été pris et qu’une absence de la part du client est constatée. Pour le gestionnaire de réseau, il s’agit d’un déplacement inutile, et est facturé avec des frais additionnels sans que le technicien puisse ouvrir le compteur à ce moment là. Vous avez donc tout intérêt à ce que quelqu’un soit présent lors du rendez-vous.

Existe-t-il un fournisseur d’énergie qui propose une mise en service rapide et pas chère?

Dans vos rêves, peut être. La réalité est tout autre, car le fournisseur n’a rien à voir avec l’ouverture d’un compteur. Les délais sont exactement les mêmes pour toutes les mises en service. Les frais générés par cette opération sont demandé par Enedis/GrDF puis par le fournisseur d’énergie. Il est donc hors de propos dans cette situation de penser à jouer de la concurrence pour obtenir une meilleure offre. Le calendrier des techniciens envoyés par le gestionnaire de réseau est également uniformisé. Les interventions sont donc planifiées avec neutralité et impartialité par le gestionnaire.

 

Redactor

Ecrit par pierre

Mis à jour le 16 Nov, 2020