Pourquoi faire confiance à des professionnels pour votre projet immobilier ?

Vous avez un projet d’aménagement ou de rénovation en tête ? La conception de projets immobiliers de grande envergure, l’embauche d’artisans de tous horizons et le suivi des travaux pendant des semaines ou des mois doivent être confiés à des architectes ou à des entrepreneurs de la construction. Ne le faites pas seul ! Selon la complexité du projet, l’un ou l’autre le fera. Dans les deux cas, tant que vous choisissez le bon, il y aura un professionnel sérieux devant vous, qui se chargera de tous les imprévus. Bien entendu, vous devez d’abord vous mettre d’accord avec lui sur le coût et la durée de l’opération. Par conséquent, il est nécessaire de faire la demande d’un devis ou de signer un contrat détaillé au début, et il n’y a pas de place pour l’improvisation.

Choisir un architecte

Vous souhaitez rénover votre maison du sol au plafond, ajouter un balcon, ajouter une chambre ou même transformer votre grenier en suite parentale ? Il est difficile de se passer d’un architecte, surtout si les travaux que vous envisagez affecteront la structure de la maison : murs porteurs, ouvertures, dalles de plancher, charpentes… soyez conscients du risque d’affaissement voire d’effondrement ! Si vous hésitez, par exemple en raison de l’importance des frais à payer ou si vous craignez de ne pas avoir plus de liberté dans les décisions de planification, alors vous n’aurez pas le choix, en raison de la surface totale de la maison après le départ du travail. En effet, selon la loi révisée du 1er mars 2017, lorsque votre maison dépasse les 150 m2, l’intervention d’un professionnel de l’architecture est obligatoire.

Il est également dans votre intérêt de bénéficier des compétences de professionnels de haut niveau qui, dans le cas de grands chantiers, pourront vérifier la robustesse de la maison, trouver des faiblesses et proposer des solutions techniques…

Remarque : Si vous le souhaitez, il coordonnera également les interventions des différents artisans et supervisera le suivi du calendrier fixé !

Choisir de superviser soi-même les travaux

Envie de faire vos devoirs, mais malgré son importance, n’avez-vous pas besoin de l’encadrement d’un architecte ? Contacter une entreprise de construction générale, qui sera chargée d’agréger ses différentes entreprises existantes et de les sous-traiter si nécessaire (si vous êtes d’accord). Dans tous les cas, la société est la seule responsable des travaux et devient donc votre unique interlocuteur. Par exemple, en cas de retards ou de mauvaise exécution, elle ne remettra en question en aucun cas les responsabilités d’éventuels sous-traitants. Vous devez le choisir très soigneusement !

Le meilleur moyen est bien sûr de savoir s’il a déjà travaillé pour vous ou s’il vous a été recommandé par vos proches de confiance. Cela ne vous empêchera pas de regarder de plus près le travail qui a été effectué auparavant par cette entreprise ni de vérifier qu’il a déjà bénéficié des labels et autres acronymes de qualité qui lui ont été attribués dans le passé. Vous devez négocier avec elle le contrat, en détaillant la nature des travaux, le délai de réalisation et le calendrier de paiement. Cette période de négociation sera également l’occasion de discuter des amendes pour retard de paiement. Il est particulièrement important de tout mettre au clair avant de démarrer les travaux.

Notre petit conseil : faire un état des lieux avant travaux

Avant l’ouverture du chantier, il est toujours recommandé de réaliser un inventaire détaillé des différentes parties de la résidence où les artisans iront travailler pour éviter qu’ils ne causent accidentellement des dommages matériels, imputables à l’entreprise. Pour ce faire, vérifiez les murs, les sols et les plafonds des pièces concernées, et même les portes et fenêtres.

Il est préférable d’inclure autant de photos que possibles dans ce document. Si des objets de valeur risquent d’être endommagés, n’hésitez pas à faire appel à un huissier. Il vous aidera à faire l’inventaire et à constituer votre dossier. L’entreprise doit le signer (avec une photo), sinon il n’aura aucune valeur.

Le travail au noir : à vos risques et périls

Faire des affaires illégalement ? Bien entendu, il est possible d’éviter de payer la TVA et de convenir d’un taux d’imposition plus favorable (compensation non déclarée, exonération fiscale). Il n’est pas rare que les artisans parviennent à un consensus, mais le jeu n’est pas sans risques. Tout d’abord, il n’y a pas de facture, s’il y a un problème de fabrication, vous n’aurez pas le droit de recours. De même, sans certificat de conformité, vous ne pourrez pas obtenir les subventions et crédits d’impôt auxquels vous pourriez avoir droit. Si un travailleur est blessé, vous serez tenu responsable et obligé de payer le traitement. Sans parler des sanctions au moment de l’inspection : une amende maximale de 45 000 euros et une peine d’emprisonnement de 3 ans.

Choisir de faire des travaux sans risque et qui vous ressemble

Notre dernier conseil : Archibien.

Cette start-up Nantaise a bâti pour vous un réseau d’architectes de confiance disponible partout en France et nous nous engageons à vous trouver celui qui convient le mieux à votre projet. Archibien propose de faire appel à 3 architectes pour le prix de 1 par le biais d’un concours, à vous de choisir le projet que vous préférez !

Un projet passé par Archibien est synonyme de satisfaction et de réussite.

Redactor

Ecrit par guillaumeh

Mis à jour le 29 Mar, 2021