Ouverture du compteur de gaz : nos conseils

Lors de votre entrée dans votre nouveau logement, les mises en service d’électricité et et de gaz sont indispensables, afin d’avoir accès à ses énergies. La procédure est simple, mais pour cela vous devez faire les bonnes démarches. Nous vous donnons nos conseils pour le gaz.

Pour avoir de l’aide concernant les deux mises en services du gaz et de l’électricité, contactez papernest

Afin d’avoir de l’eau chaude, du chauffage et un moyen de cuisson, vous n’aurez pas d’autre choix que d’ouvrir votre compteur de gaz. En effet, cela permettra d’avoir un compteur à votre nom, autrement dit de pouvoir faire un lien entre ce dernier, vous et votre consommation. Cela facilitera les démarches pour votre fournisseur de gaz, que vous aurez choisi.

Nos conseils : que vous souhaitez souscrire chez EDF, Engie, Eni, Direct Energie, ou n’importe quel fournisseur, sachez que l’ouverture du compteur de gaz, donc la mise en service, sera au même prix. Une ouverture de compteur Engie dépend des mêmes démarches, que chez les autres fournisseurs. En effet, c’est le gestionnaire de réseau GrDF qui fixe ses prix, indépendamment de votre choix. C’est pourquoi, nous vous conseillons de vous pencher sur la question du fournisseur. En effet, après l’ouverture du marché, Engie, le fournisseur historique, n’est plus le seul sur le marché. C’est pourquoi, des fournisseurs alternatifs ont fait leur apparition. Ainsi, vous aurez l’embarras du choix, concernant les offres de gaz. Choisissez-en une qui correspond à votre profil de consommation. Lors de votre souscription, il vous sera demandé l’adresse la plus complète de votre logement, sa superficie, le relevé de votre compteur, le numéro du PCE et un RIB. Préparez le tout, afin de faciliter l’échanger avec votre conseiller. Sachez également, que la souscription et la résiliation à votre abonnement est sans frais, mais en revanche la mise en service du gaz est payante.

La mise en service du gaz

Les délais et les prix de l’ouverture du compteur

Ouverture de compteur de gaz Frais facturés par GRDF
Mise en service standard (délai 5 jours ouvrés après votre souscription) 18,26€ TTC
Mise en service express (sous 48H) 58,6€ TTC
Mise en service urgente (sous 24h) 140,61€ TTC

Notre conseil : afin d’être sûr d’avoir du gaz lors de votre entrée dans les lieux, prenez-y vous en avance. En effet, vous devrez faire une demande soit à votre fournisseur de gaz, soit directement au gestionnaire de réseau. En effet, GrDF s’occupe de l’ouverture du compteur de gaz. Ainsi, une à deux semaines avant l’emménagement, lancer la procédure.

Il faut savoir, que lors de cette installation faite par GrDF, vous ne paierez pas de suite. En effet, le gestionnaire de réseau facturera au fournisseur de gaz, et eux vont le répercuter sur votre première facture de gaz.

Quelles sont les étapes de la mise en service du gaz ?

Concernant les logements déjà raccordés, donc que le gaz était déjà existant. Il existe deux situations possibles :

  1. Le gaz a été coupé : si le gaz est coupé dans votre nouveau logement, pas de panique. Cela signifie, que l’ancien occupant a résilié son contrat, à lui. Ainsi, le gestionnaire de réseau de distribution, GrDF, peut mettre votre compteur « hors service », c’est-à-dire qu’il était éteint pendant un certain temps, et donc GrDF le coupe, pour qu’il n’y ait pas de frais supplémentaires. C’est pourquoi, dans ce cas, vous serez dans l’obligation d’avoir une intervention avec un technicien de GrDFn pour le remettre « en marche ».
  2. Le gaz n’a pas été coupé : si l’ancien locataire n’a pas résilié son contrat, alors GrDF n’a pas mis sont compteur de gaz hors service. Ainsi, vous devrez souscrire, rapidement, chez un fournisseur de gaz. Dès lors, vous n’aurez pas besoin de l’intervention d’un technicien. Mais sachez que vous serez tout de même facturé, pour l’ouverture du compteur.

Notre conseil : lors de l’intervention du technicien GrDF pour la mise en service de l’électricité, il faut que vous soyez présent et disponible. Par là, on entend de rester proche de votre téléphone, pour que vous puissiez guider le technicien, dans le cas où, il ne trouve pas votre logement. De plus, cette intervention se fait sur rendez-vous. Ainsi, si vous n’êtes pas là, en plus de devoir prendre un second rendez-vous, vous serez facturé deux fois.

A savoir :

  • Sachez également que l’ouverture du compteur de gaz est à la charge du locataire.
  • Que vous souhaitez faire une ouverture de compteur de gaz avec GDF (désormais Engie), cela ne change rien aux démarches ou au prix. En effet, même si Engie est le fournisseur historique, GrDF ne fixe pas ses tarifs en fonction des fournisseurs de gaz.

Notre conseil : concernant l’ouverture de compteur à faire soi-même, vous avez le droit. En effet, cela n’est pas interdit, mais n’est pas forcément conseillé pour votre sécurité. Nous vous conseillons de faire toute de même appel à des professionnels.

La mise en service du gaz, dans un logement non raccordé

Dans le cas d’un logement neuf, vous ne serez pas raccordé au gaz. C’est pourquoi, les démarches sont différentes concernant la mise en service du gaz. En effet, vous devrez :

  1. Faire une demande pour le raccordement. Vous pouvez la faire directement à GrDF par téléphone, ou via le site internet où une demande de raccordement est disponible. Ainsi, GrDF vous fera alors une offre, avec un devis, qui sera valable 3 mois. Si vous l’acceptez, vous devrez alors verser un acompte. Si tout est bon, vous recevrez alors un mail de confirmation, et un conseiller du gestionnaire de réseau, vous contactera.
  2. Une fois que tout est accepté des deux côtés, GrDF enverra ses techniciens pour que les travaux puissent commencer. Sachez, qu’entre 1 et 3 jours avant le raccordement, il y aura un terrassement de chaussée qui sera fait. Puis, le jour du raccordement, GrDF s’occupera de vous raccorder au gaz.
  3. Votre présence n’est pas obligatoire lors du raccordement. En revanche, vous aurez d’autres choses à faire comme les installations intérieures (notre conseil : faites appel à un chauffagiste).
  4. Une fois les travaux finis, vous aurez alors un certificat Qualigaz, qui prouve que les installations sont bien aux normes. Vous en aurez besoin pour souscrire à une offre de gaz auprès d’un fournisseur. De plus, vous devrez régler le solde du raccordement.
  5. Ainsi, vous pourrez demander à GrDF de venir faire votre mise en service su gaz, chez vous. Ils vous enverront un technicien pour se faire.

Notre conseil : comme pour la mise en service, concernant le raccordement, prenez-y vous en avance. En effet, les travaux peuvent prendre plusieurs semaine.

Une fois toutes ces étapes faites, pensez également à mettre en service l’électricité. Cette fois-ci, il vous faudra contacter le gestionnaire de réseau, Enedis. Les démarches sont pratiquement similaires à celle du gaz.

Pour plus d’informations concernant la mise en service du gaz à votre domicile, contactez papernest.

Foire aux questions

Quel est le prix d’ouverture du compteur électrique ?

Comme pour le gaz, que vous fassiez une ouverture de compteur électrique EDF, ou Engie, cela ne changera rien aux tarifs. En effet, Enedis, est l’équivalent de GrDF, pour l’électricité. Il fixe ses tarifs indépendamment du fournisseur choisi.

Mise en service Délais Tarif TTC
Standard Dans les 5 jours ouvrés après votre souscription 24.08 €
Express 24H à 48H à compter de votre souscription 61.05 €
Urgente Dans les 24H après votre souscription 151.95 €

Qu’est ce que le PCE ?

PCE est l’anagramme de Point de Comptage et d’Estimation. Il permet d’avoir un point de livraison pour le gaz par rapport au réseau de distribution. Ce dernier vous sera demandé lors d’une souscription à un contrat gaz auprès d’un fournisseur d’énergie. Afin de le trouver, le PCE est écrit sur votre facture de gaz, ou sur le certificat Qualigaz que vous recevrez après les travaux de raccordement.

Si vous souhaitez en savoir sur

 

article

Article écrit par :

calendrier 7 décembre 2017

( éditer )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici