Nos conseils pour réussir la mise en service du gaz

Faites toutes vos démarches de gaz en 5 minutes seulement

09 72 50 77 40

Service gratuit et ouvert du lundi au dimanche de 8h à 21h - annonce

Faites toutes vos démarches de gaz en 5 minutes seulement

Commencez en ligne

Service Gratuit

La mise en service gaz, exclusivité GRDF, est la démarche qui suit le raccordement gaz de ville des maisons individuelles. On parle aussi d’ouverture du compteur de gaz. GRDF intervient chez les particuliers pour ouvrir les compteurs, sur demande du fournisseur de gaz. Dans un déménagement, le temps est compté et on a vite fait d’oublier de s’occuper des contrats d’énergie, et de se retrouver sans gaz… Voici nos conseils pour une mise en service du gaz réussie.

La mise en service du gaz dans un logement ancien

On parle de « logement ancien » pour désigner les habitations déjà raccordées au réseau public de distribution de gaz, et donc déjà pourvues d’un compteur de gaz. Dans ce type de logement, l’ouverture du compteur de gaz s’effectue en souscrivant un contrat de fourniture de gaz chez un fournisseur.

thumbs upÀ faire

La mise en service du gaz est une démarche très simple qui ne prend que quelques minutes si elle est correctement effectuée. Techniquement, vous n’avez rien de spécial à faire si ce n’est de vous assurer de souscrire un contrat de gaz naturel en temps et en heures. Votre fournisseur se charge ensuite du reste.

Pour une mise en service du gaz sans encombres, voici quelques recommandations qui vous permettront d’économiser du temps et de l’argent durant votre déménagement.

  • Appelez le fournisseur de gaz au minimum deux semaines avant la date effective de déménagement, afin de laisser le temps nécessaire au gestionnaire de réseau de faire ouvrir votre compteur.
  • Utiliser un comparateur de fournisseurs de gaz pour trouver le contrat le mieux adapté à vos besoins et votre budget
  • Relevez l’index du compteur pour le communiquer à votre fournisseur le jour de l’emménagement : c’est cette information qui vous permettra de faire débuter la consommation et la facturation.
  • Rassemblez les informations nécessaires à la souscription de votre contrat : adresse, numéro de Point de Comptage et d’Estimation, relevé de compteur, nom de l’ancien.ne locataire (éventuellement) et RIB.
  • Repérez sa zone tarifaire de gaz et sa classe de consommation. Ces références peuvent vous servir si vous souhaitez faire une estimation de votre consommation de gaz.

À faire: contactez papernest pour trouver une offre de gaz qui correspond à vos besoins

09 72 50 77 40

Annonce

thumbs downÀ éviter

Non content de vous faire perdre du temps, certaines habitudes ou idées reçues peuvent venir compliquer et retarder la mise en service du gaz. Parmi lesquelles se trouvent notamment :

 

  • Attendre le dernier moment pour souscrire son contrat de gaz. Le délai standard de mise en service par les gestionnaires de réseau est de 5 jours ouvrés. Pendant ce temps, le compteur reste fermé. Vous pouvez demander une mise en service express ou d’urgence mais le tarif est alors plus du triple.
  • Souscrire votre contrat de gaz sans comparer les fournisseurs et les offres au préalable. Un contrat de gaz est comme une box Internet : on le choisit en fonction :
    • de son budget ;
    • de son profil de consommation (gros consommateur, petit consommateur, famille nombreuse, grand logement, etc)
    • des usages qu’on en fait dans son logement (cuisson seule, eau chaude sanitaire, chauffage, etc)
    • Résilier son contrat de gaz actuel avant d’en souscrire un nouveau si vous êtes locataire. Si un autre locataire reprend immédiatement le logement

La mise en service du gaz dans un logement neuf

Mettre le gaz en service est légèrement plus technique dans un logement neuf, ces derniers n’étant pas toujours raccordés au réseau public de distribution de gaz, et n’ont parfois même pas de compteur. Afin de pouvoir utiliser du gaz dans une maison neuve, il faut déposer un dossier de demande de raccordement à GRDF. Le prix du raccordement au « gaz de ville » comme on l’appelait autrefois, dépend :

  • du type de raccordement : perpendiculaire au réseau ou en extension
  • de l’utilisation du gaz dans le logement : cuisson, eau chaude, chauffage.

Dans les grandes lignes, comptez entre 400 et 1000€ TTC.

thumbs upÀ faire

Pour organiser vos travaux de raccordement dans le but d’installer le gaz chez vous, prévoyez du temps et pensez « long-terme ». Si vous craignez de manquer de temps pour superviser les travaux et l’avancée de votre dossier, n’hésitez pas à prendre contact avec un fournisseur de gaz qui fera office de médiateur. Il est possible en effet de déléguer la gestion des travaux de raccordement aux fournisseurs d’énergie, en échange d’un contrat signé chez eux à l’issue des travaux.

  • Contactez GRDF le plus tôt possible : comptez un délai de trois mois environ entre la demande de raccordement et le début des travaux.
  • Envoyez votre dossier complet, avec l’ensemble des pièces constitutives demandés (adresse complète,
    caractéristiques de votre habitation, usages souhaités du gaz, plan de masse si le réseau ne passe pas à proximité)

thumbs downÀ éviter

La première mise en service du gaz suite à un raccordement est différente car l’installation est entièrement neuve, et n’a donc encore jamais servi.

 

  • Ne pas faire homologuer votre installation par un professionnel certifié Qualigaz. Il s’agit de l’organisme chargé en France de vérifier la mise aux normes de sécurité des installations de gaz dans les nouveaux logements. Sans certificat Qualigaz, il vous sera impossible de demander la mise en service chez vous.
  • Ne pas vous renseignez sur les normes du raccordement au gaz de ville. De ces normes dépendent la conformité des installations intérieures de gaz assurant ainsi une parfaite sécurité des installations.
  • L’installation du compteur de gaz est peut être comprise ou non dans le prix des travaux de raccordement, mais ce n’est pas toujours le cas. N’attendez pas le jour du début des travaux pour savoir si la pose du compteur est incluse ou non dans votre devis.

Comment savoir si le gaz passe dans la rue ?

Votre logement consomme-t-il de l’électricité et du gaz ou seulement de l’électricité ? Pour le savoir, voici trois façons de voir si votre logement est raccordé ou non au réseau public de distribution de gaz :

Chercher votre compteur

En France, tous les logements ne consomment pas de gaz naturel. Ceux qui en consomment sont équipés d’un compteur de gaz, qui se présente sous la forme d’un petit boitier blanc simple qui affiche le volume de gaz consommé en m3 (lesquels sont ensuite convertis en kWh au moyen d’un coefficient de conversion.

compteur de gaz

Il peut se trouver soit à l’intérieur, soit à l’extérieur de votre logement, ou dans le cas d’un immeuble, sur le palier par exemple.

Si vous n’avez pas encore accès au logement (parce que vous allez déménager dans une autre ville par exemple), GRDF a conçu une application mobile, GazMaps de GrDF, grâce à laquelle vous saurez si vous pouvez disposer de gaz naturel.

Foire aux questions

Où trouver un modèle de lettre de demande d’installation de gaz ?

S’il s’agit d’un raccordement, une simple lettre ne suffit pas. Les demandes se font sur dossier, à transmettre à GRDF, qui l’étudie avant d’émettre une proposition. S’il s’agit d’une mise en service, les demandes s’effectuent par téléphone ou en ligne. Elles consistent en fait à prendre un contrat de gaz naturel et faire ouvrir le compteur par le gestionnaire GRDF. La voie postale n’est pas une option, car trop longue à traiter.

Redactor

Ecrit par Alice

Mis à jour le 8 Oct, 2020

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :