Financer ses travaux d’énergie

Effectuer des travaux énergétiques n’est pas seulement un acte écoresponsable, il s’agit également de travaux permettant de faire des économies sur plusieurs niveaux. Compte tenu du coût élevé des travaux, il existe désormais plusieurs aides et subventions permettant de financer certains travaux énergétiques. Voici les éléments clés à retenir avant d’entreprendre vos travaux d’énergie.

Quels travaux d’énergie entreprendre ?

Les travaux d’énergie améliorent le confort et permettent de faire des économies certaines. Ils peuvent être effectués dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une rénovation. Quoi qu’il en soit, voici les principaux travaux à entreprendre pour réduire votre facture :

L’isolation

Les travaux d’isolation visent à supprimer les déperditions de chaleur. Dans le détail, ils concernent les ponts thermiques suivants :

  • Combles,
  •  Vides sanitaires,
  • Murs,
  •  Fenêtres,
  • Portes,
  •  Sols et toit.

En isolant ces différentes zones stratégiques avec les matériaux adaptés, vous améliorez le confort à l’intérieur de votre maison tout en faisant des économies. Encore faut-il trouver un financement suffisant pour réaliser les travaux. Aujourd’hui, de nombreuses banques proposent des offres de crédit pour vous aider à entreprendre vos travaux de rénovation énergétique.

Les appareils de chauffage et de climatisation

Le remplacement des appareils de chauffage et de climatisation fait également partie des principaux travaux énergétiques à réaliser. Dans certains cas, il est nécessaire de faire de grands travaux, notamment dans le cas de l’installation d’un sol chauffant.

En outre, d’autres travaux énergétiques peuvent être entrepris pour améliorer votre confort et réduire vos dépenses énergétiques. Vous pouvez installer des équipements performants tels que :

  • Un chauffage solaire,
  •  Un poêle à bois,
  • Une pompe à chaleur géothermique
  • Un chauffe-eau thermodynamique.

La ventilation

Le remplacement du système de ventilation entre également dans les travaux énergétiques importants. Certaines recherches ont montré qu’un système de ventilation contrôlé n’améliore pas seulement la qualité de l’air, mais permet également de faire des économies d’énergie. Cela est possible grâce au taux d’humidité réduit dans l’air. Dans ce cadre, la VMC double flux est préconisée.

Outre le confort qu’ils procurent, les travaux énergétiques permettent également de valoriser un habitat. Ils permettent aussi de bénéficier de certains avantages financiers.

Comment financer ses travaux d’énergie ?

Étant donné que les travaux énergétiques font partie du processus de la transition énergétique, l’État tient à apporter son aide. Ceux qui souhaitent effectuer des travaux énergétiques peuvent donc bénéficier des aides suivantes :

MaPrimeRénov’

Il s’agit d’une aide proposée aux propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux énergétiques dans leur résidence secondaire ayant plus de deux ans d’existence. Cette prime concerne <strong>les travaux d’isolation et l’installation d’un système de chauffage</strong>. Elle sert aussi à financer le remplacement du système de ventilation et à réaliser un audit énergétique.

L’Eco-PTZ

Ce prêt s’adresse aux ménages qui souhaitent faire des travaux d’isolation, installer un nouveau système de chauffage ou un chauffe-eau plus performant. Il est aussi dédié aux personnes qui veulent effectuer plus de trois travaux énergétiques, dont le montant s’élève à 30000 €.

L’éco-PTZ peut être obtenu dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle construction. Il peut être utilisé pour remplacer certaines portes et fenêtres.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Également appelé CITE, ce crédit d’impôt sur le revenu vise à déduire de l’impôt environ 30% du montant total des travaux. Il permet de financer :

  • L’audit énergétique,
  • L’isolation thermique,
  • Le remplacement des appareils de chauffage.

Les ménages qui souhaitent investir dans l’énergie solaire peuvent aussi souscrire au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Outre les aides dernièrement citées, on peut aussi compter sur les aides de l’ANAH si l’on souhaite effectuer des travaux énergétiques sans se ruiner pour autant. Pour bénéficier de ces subventions, il suffit de remplir les conditions requises en consultant directement le site de l’ANAH.

Financer ses travaux énergétiques grâce à un prêt travaux

Isolation des murs extérieurs, pompes à chaleur, panneaux solaires, les équipements et travaux d’isolation sont souvent très onéreux. Pour certains ménages dont le revenu est relativement faible, impossible de profiter des bienfaits des travaux énergétiques sans financement extérieur.

En plus des aides citées précédemment, il est également possible de souscrire à un prêt travaux pour financer les dépenses nécessaires à la rénovation énergétique. Lorsque vous établissez le plan de remboursement de votre crédit pour travaux d’économie d’énergie, n’hésitez pas à y intégrer la réduction possible en matière de consommation d’énergie.

Vous pouvez par exemple installer des panneaux solaires, combinés à une pompe à chaleur, en vue de réduire votre consommation énergétique. Cette solution vous permet même de revendre le surplus d’électricité pour rentabiliser rapidement votre investissement.

Mis à jour le 10 Jan, 2022

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

guillaumeh