Comment bien choisir son électricien ?

La rénovation de votre maison en cours, vous voilà à la recherche d’un professionnel compétent pour changer votre tableau électrique ou pour installer une nouvelle prise… Mais, vous qui êtes totalement novice dans le domaine de l’électricité, vous ne savez pas comment faire votre choix et obtenir un devis d’électricité. D’autant plus qu’une mauvaise installation peut être dangereuse. On ne plaisante pas avec la sécurité ! Alors, vers quel artisan se tourner ? Quelles doivent être ses compétences ? À quel tarif doit-on s’attendre ? Pour ne pas disjoncter avec vos travaux électriques, suivez nos conseils avisés !

 

Comment choisir un bon électricien ?

Il est recommandé de recourir à des professionnels qualifiés pour vos travaux électriques. Qu’il s’agisse d’une intervention pour un dépannage ou de la réalisation d’une nouvelle installation, l’électricité doit répondre à des normes très strictes. On ne s’improvise pas électricien ! Les travaux doivent donc répondre à la norme en vigueur qui est la NF C 15-100. Si vous vendez ou louez un bien immobilier, sachez que le diagnostic électrique est obligatoire si votre installation a plus de 15 ans. Ne l’oubliez pas !

En fonction de vos besoins, un professionnel compétent est aussi en mesure de vous proposer des solutions avantageuses concernant la mise en conformité de votre bâtiment. Grâce à son intervention, vous savez également vers quel type de fourniture vous tourner en fonction de vos projets. Généralement, ils possèdent leur propre fournisseur. Pas la peine de courir au magasin de bricolage pour acheter vos prises, un électricien compétent possède déjà un réseau bien établi.

Même si en ligne le nombre d’électriciens pullule, restez vigilant. N’hésitez pas à consulter les avis.

 

Quel budget faut-il prévoir pour ses travaux d’électricité ?

Il faut savoir que le tarif horaire d’un professionnel de l’électricité varie entre 35 et 45 euros hors taxe. Ajoutez ensuite le prix de la TVA qui est de 20 % pour un logement neuf, contre 10 % pour un bâtiment de plus de 2 ans. À cela, il faut aussi additionner le coût du déplacement d’environ 20 euros. Il peut atteindre les 40 euros si vous vivez à Paris. Les tarifs peuvent grimper davantage si vous sollicitez une intervention le week-end ou la nuit. Pensez aussi à prévoir le coût des matériaux.

Voici à titre d’exemples, les tarifs moyens pratiqués par des électriciens en fonction de la prestation :

 

  • la pose d’un compteur électrique : 250 € HT ;
  • la pose d’un disjoncteur : 300 € HT ;
  • la pose d’un chauffage électrique : 285 € HT ;
  • La mise en place d’un câblage électrique : 285 € HT.

 

Comment faire pour obtenir un devis ?

Nous vous conseillons de faire appel à différents professionnels pour réaliser vos devis. Contactez au minimum trois artisans pour vous faire une idée des tarifs pratiqués et de la qualité de prestation attendue. Les devis sont obligatoires pour les travaux et dépannages dont le montant est supérieur à 150 €. Ils doivent être impérativement gratuits !

 

Ce document doit nécessairement comporter les informations suivantes :

  • le lieu des travaux ;
  • le détail des travaux ;
  • les matériaux utilisés et leur montant ;
  • le coût détaillé de chaque tâche ;
  • les quantités requises pour la main-d’œuvre et les matériaux ;
  • la distinction entre coût hors taxe et toute taxe comprise ;
  • les frais liés aux déplacements ;
  • le montant total hors taxe et toute taxe comprise ;
  • le chronogramme prévisionnel d’exécution.

 

Avant de choisir votre électricien, réfléchissez bien ! Nombreux sont les charlatans qui se disent du métier qui ne connaissent pas grand-chose à l’électricité. N’oubliez pas que le professionnel déclaré est titulaire d’une garantie décennale. Fuyez les électriciens qui vous proposent de ne pas déclarer leurs interventions. Gardez-bien en tête que le travail au noir est sévèrement réprimé par la loi.

Mis à jour le 19 Nov, 2021

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

guillaumeh