Rétrofit : la révolution électrique, vers un nouveau mode de mobilité

Le 4 avril dernier a été publié au Journal Officiel, un arrêté facilitant la pratique du rétrofit en France, c’est-à-dire la possibilité de convertir un véhicule essence/diesel en électrique. Après deux ans de discussions, le technique est enfin encadrée par la législation, ce qui permet l’émergence de cette nouvelle activité qui risque de changer les règles de la mobilité électrique.

1. Qu’est-ce que le rétrofit ?

Par définition, le rétrofit consiste à modifier un objet (en y ajoutant, enlevant et/ou transformant ses composants initiaux) de telle sorte ce qu’il soit différent de sa sortie d’usine. Ce n’est donc pas un terme réservé à l’automobile. Aujourd’hui, notamment en France, ce mot sert à désigner le fait de transformer un véhicule thermique en électrique.

Cette technique consiste très simplement à l’extraction des composants thermiques qui sont ensuite remplacés par un système électrique, un kit, conçu spécifiquement pour chaque modèle de véhicule. Ainsi, votre voiture, normalement approvisionnée au diesel ou à l’essence, pour fonctionner, sera totalement alimentée par électricité. Elle sera homologuée pour vous permettre de rouler en sécurité.

2. Quels avantages pour les usagers ?

Le passage à l’électrique via le rétrofit offre de nombreux avantages aux conducteurs. Cette solution représente une alternative à l’achat neuf puisqu’elle permet de conserver le véhicule que l’on possède déjà . Ceci limite ainsi l’utilisation de ressources supplémentaires nécessaires à la production de voitures.

Au-delà de l’aspect environnemental, la transformation de véhicules est aussi bon pour le budget des usagers. Cela permet de ne plus se rendre à la pompe pour faire le plein, puisqu’il suffit de brancher son véhicule chez soi ou sur une borne publique, dont le réseau s’élargit grandement. Aujourd’hui, un chargement coûte 2,5 fois moins cher qu’un plein de diesel. Un avantage d’autant plus important lorsqu’on a adapté son contrat énergie en amont.

La voiture électrique, c’est aussi moins d’entretien et de maintenance et ce, même si elle est rétrofittée : la pratique étant encadrée, les entreprises qui convertissent les véhicules doivent s’assurer du bon état de ces derniers avant de les laisser repartir.

phoenix mobility

3. Une révolution en marche

A l’heure actuelle, tous les véhicules ne sont pas proposés au rétrofit, car chaque modèle a un kit d’électrification spécifiquement conçu pour lui. La pratique étant nouvelle en France, les entreprises développent petit à petit la standardisation des kits ainsi que l’industrialisation de ceux-ci. Le but étant de faire baisser les prix et de rendre cette solution accessible au plus grand nombre.

Pour connaître la disponibilité de conversion de son véhicule ainsi que son prix, l’entreprise Phoenix Mobility a développé un  simulateur de prix. Il permet d’obtenir le coût du rétrofit d’un véhicule selon les options choisies (ex : autonomie, puissance…). Aujourd’hui, la société propose surtout la conversion d’utilitaires pour engager les entreprises et les collectivités locales dans la transition écologique. Quelques 4×4 sont également disponibles afin de réduire leur empreinte carbone tout en conservant le plaisir de leur conduite.

Redactor

Ecrit par Ariane

Mis à jour le 22 Oct, 2020

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :