Le compteur Linky devra être remboursé par les particuliers

01/06/21 Contrairement à ce qu’avait annoncé le gouvernement, les particuliers dont le logement est équipé d’un compteur électrique Linky devront commencer à le rembourser en 2022.

130€ par foyer

Le gouvernement n’aura donc pas tenu sa promesse ! Alors qu’en 2011, le ministre de l’Industrie et de l’Énergie annonçait que le compteur Linky ne coûterait « pas un centime aux particuliers », la réalité est tout autre. En effet, 10 ans après le lancement de Linky et alors que 90% des foyers en possèdent un, le Parisien affirme qu’Enedis va demander aux particuliers de rembourser les compteurs Linky à partir de 2022.

Selon un calcul de la Cour des comptes, cela représente un coût de 130€ par foyer qui servira à couvrir une partie des 5,7 milliards d’euros dépensés pour équiper les Français avec ce compteur électrique intelligent. Le montant total des remboursements devrait atteindre 2 milliards d’euros en 2030.

Quant aux 3,7 milliards d’euros restants, ils seront « compensés par les économies générées grâce au compteur » selon Enedis.

À quoi sert le compteur Linky ?

Le compteur Linky est un compteur électrique intelligent qui transmet les données de consommation de chaque foyer de façon automatique. Ainsi, une à deux fois par jour, le compteur Linky envoie les données recueillies à Enedis.

L’objectif de ce compteur est de favoriser la maîtrise de la consommation énergétique et surtout, il doit permettre de faire diminuer le montant des factures d’électricité. Grâce à des données plus précises, l’abonné paye une facture qui reflète sa consommation réelle et non une estimation.

Cependant, le compteur Linky est vivement critiqué, notamment en raison de l’utilisation et du stockage par les fournisseurs d’énergie des données personnelles des clients. Pour en savoir davantage sur le remboursement du compteur Linky, lisez cet article.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 1 Juin, 2021