Faites le bon choix en investissant dans le logement locatif

L’investissement locatif peut être très enrichissant. En plus des incitations fiscales et des réductions d’impôts, ce type d’investissement est ouvert à tout citoyen lambda. Mais l’immobilier est une entreprise difficile, surtout pour ceux qui débutent dans le secteur. Voici comment choisir votre bien immobilier et réaliser un bon investissement.

L’investissement locatif en quelques mots

Un investissement immobilier locatif consiste à faire l’acquisition d’un bien immobilier dans le but de le faire louer. En plus de se constituer un patrimoine immobilier, l’objectif d’un investissement dans l’immobilier est de générer  des revenus complémentaires ou de préparer sa retraite, grâce aux loyers perçus.

La propriété peut être résidentielle ou commerciale (espace de bureau, entrepôt, etc.). Pour un premier investissement, les bailleurs investisseurs immobiliers préfèrent investir dans les logements locatifs. En plus d’être moins chers que les espaces commerciaux, il est plus facile de trouver des locataires avec ce type d’investissement. Les propriétés locatives résidentielles sont également plus faciles à gérer. Dans la plupart des cas, gérer un locataire est plus facile que d’en gérer vingt. Bien qu’il existe des exceptions.

Le propriétaire bailleur peut choisir de mettre en location pour une courte durée, comme des locations de vacances, ou à long terme, comme les locations sous un bail de trois ans ou plus.

Comme tout projet d’investissement, le marché locatif ne peut générer un flux de trésorerie positif dès le début. Mais l’idéal est de restreindre cette période de faible rentabilité au minimum. Il s’agit alors de trouver un investissement locatif intelligent.

Comment procéder à un investissement locatif intelligent à Paris ?

Même si l’investissement locatif se résume tout simplement à acheter puis à mettre en location, il y a beaucoup de critères à prendre en compte pour rentabiliser votre investissement immobilier locatif à Paris de façon durable.

En premier lieu, choisissez soigneusement l’emplacement où investir. Le zonage est un critère primordial. Dans un quartier se trouvant à proximité d’une université, par exemple, une demande locative pour des logements d’étudiants dominera le marché immobilier. Vous pouvez déjà anticiper le fait que vos revenus locatifs seront en baisse en été.

A Paris, comme dans toutes les grandes villes, repérez les commodités. C’est ce que les locataires recherchent toujours. Des logements à proximité des :

  • Ecoles
  • commerces
  • transports en commun
  • centres de santé.

Pour un investissement intelligent, il est conseillé de choisir des petites surfaces pour commencer. Certes, le prix d’achat au mètre-carré est plus élevé, mais c’est l’investissement le plus rentable et le plus accessible à Paris. Les petites surfaces se louent facilement ce qui réduit considérablement le risque de vacance.

Faites le choix entre gérer vous-même votre propriété ou faire appel à des professionnels de l’immobilier pour la gestion locative de votre bien. Les deux options sont faisables et présentent chacune ses avantages et inconvénients. Les agences immobilières et les promoteurs vous assurent de trouver des locataires solvables avec qui vous n’aurez pas à gérer les loyers impayés.  Mais leurs services représentent un coût supplémentaire que vous devriez vous acquitter sous forme de mensualités. Ce qui va réduire votre marge bénéficiaire.

Un investissement encouragé par des avantages fiscaux

Dans un investissement locatif, l’avantage fiscal est différent entre un investissement dans l’immobilier ancien ou dans le neuf.

En France, il existe plusieurs lois relatives à la défiscalisation immobilière. Elles visent à encourager les bailleurs à investir dans l’immobilier locatif afin d’améliorer la qualité du logement.

La loi Pinel ou dispositif Pinel est une réduction d’impôts accordée aux propriétaires à condition qu’ils investissent dans le neuf et que le bien immobilier serve de résidence principale au locataire. Les particuliers et les SCPI (Société Civile en Placement Immobilier) peuvent bénéficier de cet avantage fiscal.

La loi Denormandie concerne plutôt un investissement dans l’ancien. Le but de cette aide fiscale est d’encourager les propriétaires dans leurs travaux de rénovation.

Ces deux lois sont citées car ce sont celles qui sont les plus avantageuses en investissement locatif, bien que d’autres dispositifs peuvent s’ajouter à la liste.

Mis à jour le 2 Mar, 2021

redaction Qui sommes-nous ?
Redactor

guillaumeh

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquer ici