Augmentation prix de l’électricité

L’énergie représente une partie non négligeable du budget par mois, pour les particuliers comme professionnels. Son prix varie en fonction de la puissance souscrite mais aussi de l’abonnement et du fournisseur privilégié

Faites jusqu’à 200€ d’économie avec un contrat adapté à vos besoins

Augmentation de l’électricité  en 2017

La RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs et distributeurs, veillant en permanence à l’équilibre entre production et consommation. Pour maintenir un bon fonctionnement des marché de l’électricité et du gaz en France, la Commission de Régulation de l’Énergie propose à partir du 1er août 2017 une hausse de 1,7 % des tarifs de l’électricité. Cette application concerne l’électricité d’EDF fournie aux particuliers et petits professionnels. Ce tarif, si l’on garde en tête les révisions possibles une fois par an au mois d’août, devrait se stabiliser à 1,1 % sur le coût d’acheminement de l’électricité et sa commercialisation.

Augmentation rétroactive de l’électricité

En cause, les températures très basse de cette hiver et un rattrapage tarifaire chez le fournisseur historique vont venir demander des sommes supplémentaires aux foyers clients. Outre les conditions difficiles qu’il est possible de mettre sur le dos de ce changement, une raison réglementaire ajoute une couche en plus : le Conseil d’État, en 2016, n’avait pas jugé suffisante la hausse des tarifs réglementés entre 2014 et 2015. Puisque la loi française ordonne que les coûts d’approvisionnement d’EDF soient récupérés auprès du consommateur, l’entreprise procède à un rattrapage tarifaire pour cette période.

Le « rattrapage tarifaire de 2012 »

Bonus pour la fin, vous souvenez-vous de votre consommation il y a 5 ans ? Le Conseil d’État en 2014 avait invalidé le plafonnement à 2 % de la hausse des tarifs pour la période d’août 2012 à août 2013. Cette mesure avait elle aussi été attaquée par les concurrents d’EDF qui considéraient qu’une telle hausse n’était pas suffisante pour couvrir les coûts de production d’électricité imposé par la loi. Ainsi déjà en août 2016, 227 million d’euros ont été rattrapés sur les 422 millions prévus.

Foire Aux Questions

Qui fixe les tarifs de l’électricité ?

C’est la Commission de Régulation de l’Énergie à qui revient le pouvoir de fixer les tarifs, et ce, une fois par an. L’État conserve un droit de veto, mais si il refuse une augmentation décidée par ce gendarme de l’énergie, EDF ne bénéficie d’aucune hausse.

Quelles justifications légales pour ce rattrapage ?

Ces rattrapages tarifaires imposés aux clients sont la conséquence de deux décisions du Conseil d’État (la n°383722 du 15 juin 2016 et n°386078) saisi par les fournisseurs d’énergie alternatifs qui condamnent le gouvernement pour n’avoir pas appliqué des hausses nécessaires sur le tarif réglementé au regard de l’ouverture du marché.

Est-ce valable même si j’ai changé de fournisseur ?

Si vous aviez un contrat de fourniture d’électricité au tarif réglementé entre août 2014 et juillet 2015, vous êtes concernés par cette hausse. Les abonnés aux fournisseurs alternatifs, comme Direct Energie, le sont aussi si leur contrats pour cette période étaient eux aussi annexés au tarif réglementé. La facture de rattrapage est envoyée même si depuis il y a eu un changement de fournisseur. Seule exception, en cas de décès, les fournisseurs renonce à poursuivre les héritiers.

Toutes les dernières actualités sur l’énergie :

article

Article écrit par:

calendar 27 juillet 2017

( update )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici